AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(A2 - LEE) 猛龍過江

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 1435
IDENTITY : DIVALEX.
FACE & CREDITS : LUCAN BY LAURA.
MULTINICKS : VILLAGE PEOPLE.

AGE : SIXTEEN YEARS OLD.
BLOOD STATUS : HALFBLOOD.
CIVIL STATUS : W/NEVILLE.
JOB : REBEL.
HOGWARTS HOUSE : RAVENCLAW.
MAGIC WAND : SPRUCE AND UNICORN TEAR.
PATRONUS CHARM : HARE.
SPECIAL CAPACITY : BANSHEE.
MARAUDER'S MAP : FAR AWAY.
POINTS RP : 4851

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yep !
COLOR OF MY LIFE : black, pour tous mes comptes.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: (A2 - LEE) 猛龍過江 Mer 22 Juin - 12:28

Take things as they are. Punch when you have to punch. Kick when you have to kick.
Elle s'avance, poupée bancale et abîmée, les cheveux noués fermement par un ruban noir. Mi-assurée, mi-hésitante, elle se dirige vers le lac, où elle a rendez-vous avec Crimson Doyle. Un guerrier sanguinaire qu'elle avait d'abord croisé au mariage, puis retrouvé au campement. Le voir ensuite sur l'estrade, en duel avec le Professeur McGonagall, l'avait inspirée. Elle était allée lui parler après le duel, les cheveux en bataille, après avoir trop dansé pour oublier. Pour oublier les peines qui alourdissent ses épaules, qui pèsent sur ses ailes fragiles. Il lui a dit, si tu veux servir à quelque chose, tu dois t'endurcir. Et après la mort tragique de son père, Luna se sent totalement inutile. Comme une claque à laquelle elle s'attendait, la disparition de Xenophilius la fit retomber dans ses torpeurs d'enfance. A peine courageuse, déjà lâche, tout d'un coup. Elle l'abandonne avec les autres corps. Elle l'abandonne, pour toujours. Elle voulait se battre, rien que pour son père. Elle voulait se battre pour lui prouver qu'elle en était capable. Pour prouver à ses amis qu'elle pouvait servir à quelque chose, dans cette foutue histoire. Elle voulait se battre, pour elle-même, pour se rassurer, pour se dire tout bas qu'elle n'était pas bonne qu'à être bizarre et mal-aimée. Mais, drainée de toutes ses forces par une malédiction qui la mange maintenant de l'intérieur et qui fait de ses veines une noire arborescence qui strie sa peau albâtre, Luna ne trouve plus la volonté de se battre. Épuisée et convalescente encore, elle ne souhaite que la promesse d'un sourire radieux et vrai, de retour sur sa bouche comme le soleil reviendrait dans le ciel. Demain, dès l'aube, au lac de Greenwood. Actrice, elle feignait sa joie, faisait croire qu'elle avait enterré son deuil. Mais depuis la réunion de l'Ordre, rien n'a vraiment changé. Elle est toujours un peu cassée. La figure barbare de Doyle s'affine au loin. File-moi ta baguette, on en aura pas besoin. Le vent souffle doucement. Je préfère encore la garder sur moi, alors. Les regards qui s'affrontent, le lièvre et le grand requin blanc. La bête apeurée et le monstre imposant. Très bien, si tu le souhaites, princesse. Montre-moi ce que tu as dans le ventre. Des paroles familières pour le sorcier, complètement nouvelles pour la sorcière, qui se sent envahie de souvenirs de l'A.D. Cette fois-ci, c'est différent. Cette-fois ci, elle ne s'entraîne pas pour vaincre les forces du mal. Elle s'entraîne pour démolir sa dépression anthropophage. Pour épaissir sa peau. Pour moins souffrir la prochaine fois qu'elle recevra des coups aussi douloureux. Pour ne plus jamais flancher. Luna prend une grande inspiration. Elle ne veut plus être une flamme fragile qui s'éteint quand on souffle dessus. Une bougie de gâteau d'anniversaire. Elle veut être ce grand feu qui crépite, qu'on ne peut arrêter. La Fureur du dragon. 猛龍過江 Elle ne frappe pas. Ne sait pas encore ce qu'on attend d'elle. Elle n'a toujours fait que ce qu'on attend d'elle. Enfant trop sage, protégée. Vas-y, frappe de toute tes forces, juste-là ! Il la teste. Les roseaux se plient comme pour les regarder. Il tape sur ses abdos, il attend. C'est elle qui lui a demandé son aide. C'est à elle de faire le premier geste. Elle frappe tout doucement. C'est tout ce que t'as ? Il rit, frappe contre son torse. Je. Je n'ai jamais fait ça je ne connais pas tout ça. Un battement. Tu veux apprendre ? Alors donne-toi à fond ! Connaître ne suffit pas. Il faut savoir appliquer. La volonté ne suffit pas. Il faut savoir agir. Un autre battement. Elle frappe plus fort. Plus fort Luna. Dépasse tes limites. On ne commence pas en douceur. Il n’y a pas de limites. Il y a des niveaux seulement, et tu ne dois pas en rester là, il faut aller au-delà. Si cela doit te tuer, que cela te tue. Un homme doit toujours dépasser son niveau. Le temps défile, plus vite qu'on ne pourrait le croire. Elle frappe pendant une demie-heure, il reste impassible. Ses phalanges brûlent. Il donne l'impression de n'avoir rien ressenti. Elle cède. Ça ne sert à rien. Tu te retiens. Tu as peur. Ne crains pas l'échec. Ce n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition qui est un crime. Avec des objectifs élevés, l'échec peut être glorieux. Il se présente comme un philosophe-guerrier. Penseur pugnace. Maître d'art. Art martial. Ils changent d’exercice, maintenant qu'il a jaugé sa force et qu'il a vu dans son regard l'expression de son envie d'en découdre renaissante. Ils se positionnent en miroir et frappent dans le vide en enchaînant des pas méthodiquement. C'est presque une chorégraphie. Elle tape le pied droit, tend la jambe gauche, le poing droit. Les gestes sont de plus en plus rapides, répétés en boucle. Elle en devient toute rouge, mais ne s'arrête pas. Les jours se suivent, c'est toujours la même rengaine. Le même enchaînement, puisqu'un homme est plus à craindre s'il a pratiqué un coup 10 000 fois que s'il a pratiqué 10 000 coups une fois.
Le temps du deuxième affrontement. Cette fois-ci à la nuit tombée. Vide ton esprit, sois informe. Informe, comme l’eau. Si tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Tu mets de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille. tu la mets dans une théière, elle devient la théière. Maintenant, l’eau peut couler ou elle peut s’écraser. Sois de l’eau, princesse. Pansy. Neville. Son père. Sa mère. Harry. Ronald. Colin. Les noms se bousculent dans sa tête, mais BAM ! Elle fend l'air de son poing et serre pour la première fois des dents. Luna ne rêve plus. Luna retombe sur terre. Luna ouvre les yeux et Luna se fait guerrière. Crimson l'émeraude. La taille, l'aiguise. Il s'arrête, satisfait d'elle. Il évite  son poing, et l'attrape par le col. Elle se défait de son emprise en lançant une main explosive vers ses yeux, et en lui filant un coup dans le tibia. Les forces dans le bras qui la tient s'appauvrissent et elle peut aisément s'en débarrasser. Elle souffle fort, Crimson se relève, un sourire satisfait. Elle reste les mains levées comme prête à continuer le combat. Elle sent en elle renaître sa hargne de ses cendres. Un nouveau phénix. Une nouvelle Luna. Qui masque les cris dans sa tête par ses propres hurlements bestiaux. Il s'approche et la serre dans ses bras. Luna s'écrase contre son torse. Bravo, princesse. Ne pense pas. Ressens. C'est comme un doigt qui pointe la Lune. Ne te concentre pas sur le doigt ou tu vas manquer cette beauté céleste. Il lui dit alors. Luna a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais elle se sent déjà plus forte que jamais auparavant. Elle se maîtrise à nouveau.



— She was a wild, wicked slip of a girl. She burned too brightly for this world [ EB ].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(A2 - LEE) 猛龍過江

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-