AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(A2) Lumos ( Roi/empereur : Louis XVI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (A2) Lumos ( Roi/empereur : Louis XVI) Mer 22 Juin - 15:31

Il inspire profondément, mais la sensation ne le quitte pas. Il a dû mal à rester debout et plus encore à réfléchir. Le noir est partout, comme une peinture qu’on aurait étalée dans chaque coin de l’espace pour le faire paniquer. Il se prend le pied dans quelque chose et chute.
- по дяволите!
Le juron a fusé sans qu’il ne cherche à le retenir. Le son résonne dans le vaste espace et sonne quelques secondes aux oreilles de Dayan. La consonance lui est familière, l’ancre dans la réalité et le tire quelques instants de son cauchemar éveillé. Il n’aurait pas dû rentrer dans le bâtiment et encore moins perdre des yeux son patron. Il se sent stupide et enfantin. Il a cédé la place à ses envies et son instinct, ce qu’il ne se permet plus depuis longtemps, depuis qu’il a compris que les envies poussent à faire les choses les plus idiotes. Il n’aurait pas dû suivre l’agresseur sur plus de cinq mètres. Lui faire peur et protéger Amycus. Voilà ce qu’il aurait dû faire. Au lieu de ça, il a senti l’appel des coups, le besoin de se décharger de la pression qui crispe ses épaules. Il a pensé à lui et ses besoins avant de penser à sa fonction première. Protéger, protéger et faire passer sa vie et son corps après. Mais il commence sérieusement à en avoir marre de protéger un Mangemort, ami ( ?) ou pas. Il ne peut pas dire qu’il regrette d’avoir perdu Amycus. De toutes manières, les molosses stupides et bruts sont là aussi. Avec eux, au pire, Amycus n’aura qu’à se soucier des membres cassés des agresseurs quand il devra faire un rapport de la situation.
Il regrette d'être dans ce noir absolu, mauvais et rampant, qui apporte à son esprit terrifié des sons qui n'existent que dans ses peurs. Il a peur. Son Epouvantard prenait toujours la forme du noir pendant les cours de défense contre les forces du mal. Devenir aveugle, ne rien voir, ne plus jamais admirer une belle toile, le visage du Rosier, un coucher de soleil sur Londres. Être dépendant des autres, faible et handicapé. Ça le terrifie.
Il souffle par la bouche pour essayer de calmer les battements frénétiques de son cœur. Le noir, l'aveuglement, ce n'est pas le pire, ce n'est pas ce que l'obscurité produit de plus effrayant dans son esprit. Il y aussi la perte idéologique. Finir par faire des choses que ses souvenirs graveront dans sa mémoire jusqu'à la mort. Prononcer des mots qui font arrêter de battre un cœur, qui font hurler de douleur une bouche, qui font pleurer à jamais des yeux. Le noir, c'est la perte de tout. Et il s'est perdu. Physiquement, dans ce grand entrepôt. Mentalement dans ses hésitations, ses envies et ses terreurs. Il ne s'est pas engagé et il se fait bouffer tous les jours par son manque d'action. Partout il voit les traces de son inactivité. Partout il croise les regards des gens qui semblent lui chuchoter furieusement « tu aurais pu faire mieux, plus ». N'était-ce pas ce que sa mère lui avait dit ? Qu'avec son « potentiel » il pouvait faire de grandes choses. Oui, oui … Il avait réussi sa formation d'animagus. Pour quoi finalement ? Pour finir par en s'en servir pour fuir les problèmes du monde sorcier. Pour penser au gouvernement à chaque transformation, au gouvernement qui l'a fiché à vie et qui lui a arraché la liberté à laquelle il a aspiré toute sa vie et qu'il n'a et ne goûtera jamais. Sa vie, on l'a dirigée de A à Z. Il lui semble que rien ne vient de lui et que tout son entourage modèle son existence en fonction de la leur. Pour son bien qu'ils diraient s'il osait ouvrir la bouche. Pour leurs intérêts oui …

Il a l’impression qu’il va mourir dans ce noir qui l’étouffe. Aucune lumière, aucun espoir. Comme un compte à rebours dans sa tête. Combien de temps il va tenir avant de faire une crise de panique qui le laissera tremblant sur le sol froid de cet entrepôt, lui qui fait tout pour être imperturbable et neutre devant tous. Combien de temps avant que la culpabilité l’accable et le pousse à faire que chose, n’importe quoi.
Il sait qu’il aura beau se transformer en border collie, l’animal ne verra pas mieux que lui dans ce noir total. Parce qu’il faut de la lumière pour que l’œil l'amplifie et il n’y en a pas. Cette pensée le rassure, étrangement. Il arrive encore à penser comme un Serdaigle, à résonner et à analyser. Ça ne repousse pas la peur dévorante qui le ronge et toutes ses idées noire dans sa tête, ça ne repousse pas l’impression d’avoir fait plus de bien que de mal, l’impression de mourir doucement, mais ça le rassure. Il se relève doucement, vacille et ne bouge plus. Pour ne pas qu’on le trouve comme une victime de sa vie. Pour donner illusion jusqu’au bout. Pour ne pas laisser par terre sa putain de fierté et la tenir en étendard, parce que ce n’est plus ce qui lui reste. La porte s’ouvre au loin. Plus près qu’il ne s’y attendait. Il a dû marcher sur quelques mètres avant qu’elle ne se referme brutalement, le laissant comme une loque avec sa conscience. Il n’a évidemment pas rattrapé l’agresseur. Tant pis, qu’est-ce que ça peut lui faire de toutes manières ? Rien. Il ne ressent plus rien.
Il efface toute trace de peur, de panique et de soulagement sur son visage, comme si rien ne s’était passé, comme s’il avait toujours été maître de la situation et de sa vie. Il se dirige vers la porte et son flot de lumière. Il se demande en passant la porte si ce ne sera pas la fin pour lui de sa carrière au ministère, si on ne va pas le virer après une pareille erreur. Tant pis, ce serait pour lui le prétexte tant attendu, mais jamais vu, de tout recommencer.

 
Revenir en haut Aller en bas

(A2) Lumos ( Roi/empereur : Louis XVI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alain ---) Gavres Port Louis
» Episode louis la Brocante
» 1955 STRASBOURG-PARIS LOUIS GODARD ET QUEMENER
» qui parle alemand pour un bon site " LOUIS "
» Route des Phares 2010, le 1er mai, départ de Brest, Halles St Louis 20h30

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-