AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(animation iv) i'll go to the ends of the earth for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (animation iv) i'll go to the ends of the earth for you. Mer 31 Aoû - 12:08


to make you feel my love.
(listen)

animation iv

i'll go to the ends of the earth for you.

i know you haven't made your mind up yet, but i will never do you wrong. i've known it from the moment that we met, no doubt in my mind where you belong.
dean n'est pas sûr de connaître les notes qu'il entend, il ne pense pas qu'il s'agisse d'une chanson qu'il connaît et se doute qu'il s'agit d'un slow digne du monde sorcier, comme tout ce qu'il y a eu cette nuit d'ailleurs, les bazzar'sisters et aucune idée de quoi chanter en choeur avec les autres. mais il a aimé. dean est comme ça, il aime se mêler, apprendre de nouvelles choses, et cette nuit lui permet beaucoup de choses. mais il ne peut s'empêcher de sentir son coeur se serrer en voyant le monde se presser, retrouver leurs cavaliers et cavalières pour danser ce slow. dean sent son rire mourir sur ses lèvres lorsque son regard se pose sur seamus, lorsqu'il le voit prendre lavender dans ses bras pour le slow, lorsqu'ils se rapprochent et que le brun reste assit sur sa chaise. lorsque ça fait mal, que quelque chose s'insinue en lui, un mot qu'il n'aimerait ne pas employer pour lui. la jalousie.
dean n'a pas le droit.
il a mis un peu de temps à réaliser, à se mettre d'accord avec lui-même, pourtant quelque chose lui disait, dès le départ, que seamus et lui seraient inséparables. qu'avec le temps, rien ne pourrait les séparer. pas même ce genre de choses.
dean n'a pas le droit.
et il serre un peu sa mâchoire en se détournant, son verre entre les mains, il retombe dans la discussion qu'il entretenait un peu plus dos avec les gens de durmstrang. il y a un rire qui s'échappe de ses lèvres, un peu moins léger qu'avant. mais dean n'a pas le droit de faire souffrir seamus comme ça, égoïstement, parce qu'un élan de possessivité le pousse vers lui, le pousse à le garder jalousement. seamus ne ressent peut-être pas la même chose, peut-être que c'est encore un autre sentiment qui les lie, peut-être...

et lorsque la soirée prend fin, qu'ils remontent tous petit à petit dans la tour des gryffondors, dean se retrouve à fumer dans le parc. ça calme ses nerfs, ça l'enveloppe dans une autre bulle que celle dans laquelle il est, ça lui souffle un peu de bon sens. ce n'est pas de la faute à lavender, ce n'est pas de la faute à seamus, ce n'est pas de leur faute si dean est attaché à ce garçon depuis qu'ils se sont rencontrés la première fois, qu'il est attaché à lui et qu'il le sera toujours. rien ne pourra jamais taire ce sentiment.
et dean serait prêt à tout pour que seamus soit heureux, un message que son meilleur ami n'a jamais dû saisir: je t'aimerais toujours plus que n'importe qui.
alors dean n'a pas le droit de parler.
et lorsque sa cigarette magique est consumée, il remonte sans un mot de plus vers la tour des gryffondors, il ne jette pas un dernier regard vers l'intérieur de la grande salle, il n'est pas sûr de pouvoir respecter ses propos s'il voit encore seamus collé à lavender. s'il les voit heureux tous les deux.
le lion regagne son lit sans un mot, il est le premier à être remonté, et il attrape son carnet de croquis pour commencer à dessiner quelque chose. un futur plus lumineux, plus agréable que ce que son coeur ressent tout de suite.
i'd go hungry, i'd go black and blue, i'd go crawling down the avenue, no there's nothing that i wouldn't do.
la porte du dortoir s'ouvre et c'est seamus qui entre, riant, quelques étoiles dans les yeux que dean ne peux pas se féliciter d'avoir mis là. et pourtant c'est un sourire qui s'étire sur les lèvres du brun, ravit de voir son meilleur ami dans cet état, il lui raconte sa soirée, retire ses habits qui le compresse, il se retrouve en simple chemise blanche et pantalon noir avant de se laisser tomber sur le lit de dean, sa tête posée sur la cuisse du brun, ses doigts essayant déjà d'attraper le carnet que le métisse tient éloigné de lui. on ne sait jamais, il ne peux pas se permettre de le laisser voir ses dessins, son rêve d'avenir, malgré l'alcool que le blond semble avoir pris.

dean écoute seamus parler, il l'a toujours écouté, le blond a toujours plus parlé que lui depuis toujours et dean ne s'est jamais lassé d'entendre ses histoires. comment harry et ron avaient l'air défaitistes en fin de soirée, et comment lui s'était amusé, comment ils auraient dû se rejoindre à un moment et où est ce qu'il était passé? dean sourit doucement, pose son carnet et son crayon plus loin, il hausse finalement des épaules en se laissant retomber contre la tête de lit et il observe l'irlandais.
qui décide de grimper un peu plus haut pour suivre dean et s'installe entre ses jambes, son visage posé contre son ventre, un flot continue sortant de ses lèvres. dean est figé. il observe le garçon, un petit sourire au bout des lèvres, mais n'ose pas bouger plus que ça, de peur de voir seamus disparaître. et il le laisse raconter sa soirée. jusqu'à ce que le blond n'en puisse plus, jusqu'à ce que les mots arrêtent de sortir de sa bouche, et jusqu'à ce que seamus s'endorme finalement.
i could make you happy.
dean pense, ses doigts s'approchant avec douceur du visage de seamus, redessinant légèrement ses traits qu'il connaît par coeur à force de les avoir dessiner, de les avoir observés pendant quatre longues années. qu'il espère pouvoir observer encore pendant un long moment.
make your dreams come true.
oh il ferait de lui un roi, entre ses doigts, sous ses lèvres, aux yeux du monde. il lui offrirait la vie qu'il désire plus que tout, est-ce-que dean devrait avoir peur de cet amour dévorant pour le garçon? il a l'impression de n'avoir jamais ressenti ça avec quelqu'un d'autre. et pourtant, dean ne doit rien dire, il ne peux que le penser. égoïstement.
nothing that i wouldn't do.
rien, vraiment rien.
go to the ends of the earth for you.
ses doigts remontent dans les cheveux du blond qu'il caresse avec douceur, un sourire attendri au bout des lèvres. seamus a toujours fait ça, il a toujours été tactile, toujours le premier à s'installer dans son lit et à s'endormir là, les forçant tous les deux à tenir dans le petit espace du lit. et dean ne s'est jamais plaint. il répondrait à toutes les demandes de seamus si c'est ce qu'il lui fait plaisir, il ferait tout pour lui. il n'a qu'un mot à dire pour que dean ne se plie en quatre, pour qu'il n'exhausse tous ses souhaits, pour faire de seamus l'homme le plus heureux du monde.
to make you feel my love.
les mots s'échappent avec tendresse de ses lèvres.
moi aussi.
seamus marmonne du fond de son sommeil et dean se fige, les joues soudainement rouges alors qu'il détourne un peu le regard et glisse ses doigts dans les cheveux du garçon avec douceur. évidemment, le blond est profondément endormi, il n'a jamais dû entendre ça ou alors le comprendre. jamais.
i could hold you for a million years to make you feel my love.
Revenir en haut Aller en bas

(animation iv) i'll go to the ends of the earth for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Les diverses techniques d'animation des leurres durs"
» Animation d'un Twist.
» Jigs : Quelle animation ?
» Animation Décathlon / Oxylane
» Quelle animation pour un swimbait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-