AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(animation IV) pourvu qu'elle soit douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (animation IV) pourvu qu'elle soit douce Ven 9 Sep - 12:25


pourvu qu'elle soit douce



La brume matinale a laissé place à un soleil flamboyant. Les grains de sables deviennent des petites boules de feu sous les pieds nus. Les herbes folles rendent leurs dernières sueurs. Le toit de chaume crépite. La mer est étale. L’air est lourd et compact sans un souffle de vent pour l’éparpiller. Après les jours frais de pluie, la chaleur est anormale. Le temps se fige autour du dernier jour de l’été, comme pour le retenir. Le ballet immobile suit l’orchestre du silence.
No Masters or Kings
When the Ritual begins
There is no sweeter innocence than our gentle sin

Il est entré dans la chambre comme autrefois il est entré dans des tombeaux, le coeur lourd, la bouche sèche et les mains tremblantes. Il faut avoir peur des fantômes que l’on dérange. La chambre était pleine d’ombres, la faute aux volets fermés, à l’air vicié, à la poussière sur les meubles, sur les draps. Les linges fleuries accueillent la morte absente. Les voir c’est la voir allongée, souple et languide. C’est voir à nouveau l’invitation de ses seins nus. Ses pas se font feutrés, son souffle se fait sourd, ses gestes se font lents. Il passe de l’autre côté de la barrière, tout aussi invisible qu’elle, dans le tombeau nuptial.
My church offers no absolutes
She tells me, "Worship in the bedroom."
The only heaven I'll be sent to
Is when I'm alone with you

Il ouvre l’armoire d’où jaillit une étoffe blanche immaculée où brillent faiblement une multitude de petites perles savamment cousues en un motif floral. Le tulle mousse jusqu’au parquet. Le tissu a perdu la forme de ses hanches, de sa poitrine, de ses cuisses. Mais lui se rappelle parfaitement de sa silhouette drapée, virginale et séduisante. De la chaleur humaine transperçant la soie veloutée mais froide. Il se rappelle de son port de tête. Il se rappelle de l’ovale de son visage entouré des lourds rubans de ses cheveux blonds. Il se rappelle de tout alors qu’il glisse ses doigts sales sur les flancs imaginaires pour enlever la belle et l’exposer au plein jour. Il profane la crypte, il pie le trésor du défunt. La robe flamboie en plein jour. Les perles se transforment en mille soleils qui viennent écorcher la rétine du profanateur. Quelques pas seulement sur les abords de la chaumière, et il jette négligemment la précieuse trouvaille sur le sable avec toute l’offense de l’horreur. Ses mains sont brûlantes. Les grains s’immiscent déjà dans les épaisseurs fines, souillent l’immaculée.
If I'm a pagan of the good times
My lover's the sunlight
To keep the Goddess on my side
She demands a sacrifice

Le travail est rude, les gestes répétitifs. La pelle ne s’enfonce jamais suffisamment. La lever pleine de sable épuise les muscles. La douleur est intense et les tendons se crispent sous l’effort. La sueur luit sur la peau tannée. Les mains manquent à chaque mouvement de lâcher le manche, moites. Mais la résistance est mentale. Le cerveau se borne et le corps se plie. Le sable devient dur. Le sable se change doucement en coquillage et galet. Le métal racle et crisse. Le son grinçant s’ajoute aux sensations désagréables. Mais le fossoyeur s’applique à sa tâche. Il forme un trou béant, assez large pour un cercueil. Pour la morte invisible dans ses habits de mariée. Enfin, il s’arrête et contemple son oeuvre, les pupilles dilatées comme en plein délire. Il lâche la pelle qui tombe mollement contre sa jambe, et de ses mains poisseuses, il s’empare de la belle épousée. Il regarde son doux visage paisible dans le repos éternel. Il ne la sent pas, elle est poids plume entre ses bras, mais il peut la voir. Il peut se repaître de ses lignes élégantes, aussi vivante qu’au premier jour. Il jette les restes de sa mémoire avec la robe, les perles, le tulle, la soie, dans le gouffre, son dur labeur.
Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins and you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

Le caveau est ouvert, le fantôme blanc de la morte est descendu six pieds sous terre. Il faudrait dire quelques mots pour parfaire la cérémonie des adieux. Une prière pour vénérer ses restes illustres. Mais le psaume s’est égaré entre le cerveau et la bouche, qui se referme sur le vide. Sa gorge gronde tout bas les dernières notes de leur première valse. Il fait tourner entre ses doigts l’alliance comme un chapelet. Il hésite à la jeter avec les autres reliques, mais il la garde enfermée dans son poing, comme le voleur qu’il est. Ses yeux caressent une dernière fois les courbes disloquées de la douce princesse égarée. Les adieux ne s’éternisent pas. Déjà il s’empare à nouveau de son outil de croquemort et s’applique à faire disparaître le cadavre absent sous une abondante avalanche de sable grisâtre. Aucune larme n’accompagne les obsèques. Seul le bruit des grains qui tombent dans la cavité ponctue l’office sacré. Son coeur s’allège, ses muscles se détendent, son coeur s’apaise. Puis, la cérémonie s’achève, et il s’affaisse. Agenouillé dans le sable, le profane s’applique enfin à la prière. Il supplie l’ombre menaçante de la fleur maudite de le laisser tranquille. De rejoindre le royaume des morts, le néant de l’autre côté. De le laisser enfin reposer en paix. Et sa bouche vient s’écraser sur la terre sacrée en une dernière caresse charnelle.
In the madness and soil of that sad earthly scene
Only then I am human
Only then I am clean

Revenir en haut Aller en bas

(animation IV) pourvu qu'elle soit douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bonne et heureuse année 2011 à tous !!
» Embrayage alfetta mono...pourvue q elle soit douce!
» Notre admin est bien arrivée !
» Peinture cadre (Pour qu'elle soit belle.) ®
» 2013 on y est !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-