AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

≈ the last goodbye (animation iv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: ≈ the last goodbye (animation iv) Ven 9 Sep - 18:55



When the evening shadows and the stars appear,
And there is no one there to dry your tears,
I could hold you for a million years
To make you feel my love

♫♪

Elle a besoin de lui parler. Elle a besoin d'entendre sa voix une nouvelle fois et ce, même s'il est trop loin, perdu dans un monde des morts. Elle voudrait tant le serrer dans ses bras, l'entendre parler de sa journée à la banque. Du dernier match de sport qu'il a vu à la télévision. Elle aurait sourit de le voir lui demander de lui faire un "tour de magie" comme il les appelait. Quand elle arrive devant la pierre froide, la tombe, il n'y a qu'elle. Seule et étouffée par l'air frais du cimetière. Les lettres gravées devant ses yeux viennent meurtrirent son coeur d'un léger pincement. Robert George Arlington, 1963 - 1996. Douleur au palpitant mais c'est un léger sourire qui naît sur ses lèvres. La belle se souvient si bien de ses boucles brunes. De ses grands yeux clairs plongeant jusque dans son âme. Elle se rappelle avoir pu y lire la fascination, le désir et l'amour. Un regard qui lui manque, tout comme ses mots de tendresse. Elle se rappelle comme il lui disait qu'il l'aimait. Elle se rappelle les plans qu'ils ont fait ensemble. Aller visiter ses parents cet été, prendre quelques semaines de vacances sur les plages de France aussi, pourquoi pas. Elle se rappelle les promesses qu'elle lui a fait.
I could make you happy, make your dreams come true.
Nothing that I wouldn't do.
Go to the ends of the Earth for you,
To make you feel my love.

But now, you're gone and I think I have to let go.

Elle vient dire au revoir. Cette fois, pour de bon. Elle ne peut plus continuer à s'accrocher sans avoir mal. M'en voudras-tu si j'essaie de trouver la douceur de coeur pour soutenir le mien. Car maintenant que le tien ne bat plus au rythme du mien, cette délicieuse symphonie me manque. La solitude est le pire des silences. Le pire des tourments. Elle laisse les pauvres âmes avec de sombres pensées et donne l'impression de se noyer. La tête sous l'eau, Jeanne a besoin de retrouver son souffle. Retrouver la surface et sentir la fraîcheur de l'air lui redonner un souffle de vie. Elle se penche alors, charmant bouquet de fleur entre ses doigts fins. Elle dépose sur l'herbe l'offrande et reste à genoux devant la pierre. Elle lit et relit les lettres de son nom pour ne jamais l'oublier et essayer de se remémorer ses traits si beaux, si naturels. Puis, pour un court instant, ses doigts caressent la tombe comme s'il s'agissait d'une caresse sur sa joue. « Will you hate me, will you forgive me if I try to move on ? Will you hate me if I say goodbye ? » Aucune réponse. Uniquement le bruit des feuilles sèches qui claquent contre le vent d'automne. Les pensées de la belle s'envolent alors qu'elle lève le regard au ciel. Elle a tellement peur de retomber amoureuse. Elle a peur de perdre Robb a jamais... mais elle sait qu'il ne voudrait pas la voir se torturer comme elle le fait. Se déchirer, se maudire lorsqu'elle sent le regard de douceur qu'il pose sur elle. Est-ce que tu m'en voudras de me perdre dans ses yeux à lui aussi ? Est-ce que tu m'en voudras si j'essaie de guérir, et de surmonter ta perte ? Protège mon coeur, je t'en prie. Il ne supporterait pas d'être blessé une seconde fois.

When the rain is blowing in your face,
And the whole world is on your case,
I could offer you a warm embrace
To make you feel my love.

Oh, if you were here, I would never leave you.

« I don't know if you can hear me... But I love you, Robb. I miss you sooo much. You know that, right ? » Toujours aucune réponse. Cette fois, même le vent a cessé de souffler. Elle se demande où il est. S'il peut voir comme son coeur est perdu, maladroit et incapable de s'habituer aux battements irréguliers qui s'emballent quand elle croise la route d'un autre. Même si le silence reste opressant et que l'absence de manifestation de la part de son tendre la torture, elle ne peut s'empêcher de sourire encore. Parce qu'elle sait que ne cessera jamais de chérir les bons moments. La vie est si fragile, mais ses souvenirs puissants. Plus vibrants que la tristesse qui la submerge quand elle repense à son cher Robert. Deux mondes qui dansent. Entre félicité et tristesse. Sourire sur les lippes, humidité au coin des pupilles. Le ciel gris au dessus de sa tête laisse à peine passer les rayons du soleil. Mais elle peut les apercevoir. Timides et se battant pour un peu de présence sur ce paysage sans couleur. Et après quelques instants de receuillement, Jeanne finit par reposer son regard azuré sur la tombe.

« Goodbye, Robb. »
Revenir en haut Aller en bas

≈ the last goodbye (animation iv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Les diverses techniques d'animation des leurres durs"
» Animation d'un Twist.
» Jigs : Quelle animation ?
» Animation Décathlon / Oxylane
» Quelle animation pour un swimbait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-