AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

sometimes to stay alive you gotta kill your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 2 Oct - 15:03

jehfurikhfuier
jfheuryue
faut que j'aille taffer un peu (la meuf qui se souvient qu'elle est à la fac lolilol)   du coup, j'édite ça dans la journée/soirée i think  What a Face mais vous pouvez quand même passer yolo swag   (et je c/c mes annecdotes pour vous faire une idée viteuf si vous avez la flemme de lire toute ma fiche)  


Citation :
Perceval, le coeur chevaleresque, supposé être noble parmi les pauvres. Perce pour que William lui rappelle qu'il était la petite frère, qu'il était le troisième, qu'il y avait William et Charlie, et puis lui, comme de trop. Elément dérangeant, ils n'étaient pas un trio, il y avait le duo des deux aînés et le petit perce qui essayait de s'intégrer, de s’immiscer entre eux sans jamais y parvenir. Il a été triste, le gosse, trop seul à son gout. Lui aussi, il voulait de cette complicité. Lui aussi, il voulait rire et être proche d'un frère pour ne former presque qu'un. Il ne voulait pas qu'être le bébé. Puis, nouveau bébé. Molly Weasley à nouveau enceinte. Plus le bébé de deux ans, plus celui dont on frotte la tête, plus ce bon et dernière garçon, il serait le frère d'un nouveau bébé. De deux nouveaux bébés. Des jumeaux. Ce n'était rien. Il n'avait pas été un trio avec William et Charlie mais pourrait l'être avec Fred et George.  En grandissant, il s'est énormément occupé d'eux. Il les a bercé, nourri, aimé. Puis, très - trop rapidement, il leur a couru après pour comprendre qu'il serait toujours sujet à leurs humiliations et moqueries, qu'il ne serait jamais à sa place. Percy, au milieu entre William et Charlie, puis Fred et George. D'un côté le petit rejeton, et de l'autre le grand frère ennuyeux. Il a abandonné l'idée d'être frère aimé, tant pis. Il s’emprisonne dans ce manque d'affection face à l'admiration écrasante d'une mère qui ne le laisse pas être tranquillement imparfait. Imparfait Percy, Percy solitaire qui n'a pas besoin de sa famille, qu'il se suffise à lui-même. Seul Percy ne blessera jamais Percy.

only one love. Il n'aime pas Percy. Il n'a pas du avoir de véritable amis, il a perdu l'envie de l'affection d'autrui dans le malaise ressenti auprès de sa famille. Puis, il y a eu elle. Petite gamine à la longue chevelure rousse, écho des tâches de rousseurs de Percy. Brillant cerveau caché derrière des mains tremblantes. Mains fétiches, mains que ses doigts entremêlaient. Elève, amie, meilleure amie, seule amie, préfète, amoureuse. Les heures à étudier à ses côtes, les jeux sur son lit, les lèvres à embrasser, le corps contre lequel le sien s'embrasait, les syllabes je t'aime que ses lippes formaient en l'honneur de sa beauté. Fou amoureux, seul soleil pouvant arracher un rire à son âme, seule compagnie à le rendre heureux et chaleureux. Les frissons contre son échine, les lèvres roses à chérir, la pull du lion contre la peau de Pénélope après avoir découvert son corps, les bulles de savon pour ranimer la tentation de toucher son corps, le si parfait amour. Puis, une fin. Un au revoir Penny. L'ambition et la bonté ne peuvent être un beau couple résonne-t-il. Les tremblement qui accrochent son corps en son absence, les lettres mouillées qu'il écrit par centaine, puis une danse, une dernière danse pour celle tant aimée. Promesse de la retrouver, de l'aimer à nouveau. Bonheur du mariage pour lui déclarer sa flamme, horreur de la mort pour l'abandonner, pour s'abandonner en ombre qui effraierait la défunte poupée de porcelaine

prefect, petit perce qui feint à devenir grand perceval, qui tient à être honnête à cette réputation d'élève parfait, modèle. Honoré de sa fonction, passionné par ce nouveau rôle. Trop dirait-on. Les écarts des élèves qu'il n'a jamais laissé passer, peu importe qu'ils appartiennent à la même maison que la sienne sérieux, peu importe qu'ils aient été des amis d'un jour, peut importe qu'ils portent le nom weasley. Sérieux dans sa tâche, suffisamment pour ne pas se laisser être apprécié. Peu importe. Il se fichait des voix des idiots, il avançait la tête haute, il leur restait sourd. Peut-être parfois se laissait-il être blessé, silencieusement mais un devoir il avait à respecter, des fonctions qu'il n'aurait jamais su trahir, une confiance pour faire respecter les règles qu'on lui avait offerte et dont il voulait être digne. Ambitioius. Gout du pouvoir, envie d'être quelqu'un, d'avoir un grand avenir, des richesses et confort à s'offrir à lui-même et à sa future famille, loin de la pauvreté misérable dans laquelle il a toujours grandi, loin de cet ambition familial qui lui a toujours déplu, entre le dédain de ses aînés et les moqueries de ses benjamins. Le regard d'un petit percy suivant son père qui s'est posté sur le ministère, sur les hautes sphères. Son père qui s'était toujours contenté du strict minimum, les yeux de percy qui brillaient à l'idée du haut maximum. Se décidant à se faire ami du ministre, devenir un des siens, un de ses adorés, devenir un soutien important pour lui. Un jour, tu seras grand se répétait-il. Un jour, tu seras à sa place.

books, la tête dans les bouquins, ses bouquins de cours, ses bouquins de divertissement moldus. L'abandon à se sociabiliser, l'être humain qu'il peine à comprendre, l'être humain qui semble meilleur pour blesser que pour aimer, l'être humain dont il ne désire même plus se rapprocher.  Plus à l'aise dans des bouquins silencieux qui n'ont jamais cherché à lui faire du tort. Des livres en sanctuaire dans lequel il s'est si souvent isolé, libres pour faire taire les voix désagréables. Et les livres qui en dépit de la guerre, il s'est refusé à lâcher. Bouquins qui dans son si modeste appartement sont parfaitement rangées, bouquins dans lesquels il se réfugie pour se souvenir de son ancienne humanité. Glasses, vision imparfaite pour un personnage imparfait. Paire de lunettes cachée dans une armoire. Vue désormais toujours brouillée pour oublier l'image de percy le sage, pour lâcher cette image d’intellectuel pour être celui qu'on veut qu'il soit; une brute.

force, petits corps, comme petit rouquin enfantin qui se retrouve dans un monde d'une brutalité à laquelle il ne s'était pas préparé. S'adapter, toujours s'adapter. Sport, abdos quotidien, un corps d'homme qui se forme loin de l'ancien frêle gamin aux touches de rousseurs timides, une image qui aurait sans doute fait rire ses frères - s'ils vivaient encore. Force de son âme, de son coeur, de ses poings. Violence, il avait encore ses anciennes ambitions pourries, et il y a cru, jusqu'au bout. Tourner le dos à une résistance qui se formait, tourner à une bande de rouquins qu'il a rapidement évalué comme tombés morts au combat. Alors, la fidélité, la loyauté pour des êtres plus perfides que lui. Mais il y a cru, que peu importe le nom porté, seul les bonnes intentions qu'il pouvait manifester aurait pu compter. Des ambitions qui se sont vues être assassinées. Les places importantes qu'il désirait hors de sa portée. Les richesses qu'il se voyait appartenir ne seront jamais siennes. Mais il est un survivant Percy, il retombe pour réussir à se relever. Il tombe d'une hauteur douloureuse pour courber l'échine plus bas que terre. Lieu de vie médiocre qu'il peut posséder pour la place qu'on a bien daigné lui offrir. Les poings qu'il ferme, les poings qui cognent. Et il ne connait plus que ça. Frapper, frapper toujours plus fort. Parfois, tuer. Souvent, faire couler le sang. Toujours détester le reflet qu'il renvoie. Dark magic, cerveau qui se porte sur le passé, ses yeux qui voient à travers ses fantômes. Famille et seul amour qu'il a perdu, qu'il aimerait revoir. Percy qui ouvrir les bouquins ténébreux, qui en lit les runes, qui veut apprendre, qui rêve toujours d'une certaine puissance, peut-être d'une nouvelle puissance, d'un nouveau pouvoir, de celui de ramener ceux qu'il a toujours rejeté auprès de lui.


+++ ça résume bien percy actuellement en faiiit


Citation :
Il y la fumée grise qui ruine ses poumons, il y a la poussière d'étoile blanche qui envoie son esprit au pays imaginaire, il y a les rêves détruits qu'il ne parvient à laisser tomber, il n'y a que l'âme brisée qui de jour en jour se brise davantage sous les tâches pourpres qui trop souvent colorent ses phalanges.
Il y a les livres, les vieux livres de l'érudit, il y a les étagères de bouquins au-dessus de ses diplômes, de ses vieilles réussites puisqu'il a bien du en avoir quelques-unes, il y a les runes mystérieuse qu'il décrypte, il y a les méchants mots magiques que ses lippes embrassent, il y a son bon comportement qu'il a laissé tomber, il y a les arts sombres pour lesquels il s'intéresse, il y a ce qu'il voudrait faire, il y a l'ambition qui d'une manière ou d'une autre lui colle à la peau, il y a le besoin de ramener près de lui ceux qui ont décidé de mourir.
Il y a les étoiles que la nuit il observe, il a le présent solitaire auquel son corps appartient alors que son esprit nostalgique est toujours rattaché au passé perdu, il y a les étoiles auxquels il parle seul, il y a la folie qu'il sent prendre place dans ses veines, il parle seul aux astres Percy, il s'excuse à la belle morte, il s'excuse de ce qu'il est devenu, de ce qui l'effraierait, de ce qu'elle mépriserait, de ce qu'elle ne voudrait pas qu'il soit et qu'il est pourtant devenu, il ne s'excuse jamais d'avoir tué son second et meilleur amour, il s'excuse de ne pas avoir été ce parfait amour, il s'excuse de frapper et tuer, alors peut-être vaut-il mieux qu'elle soit morte pour ne pas voir son Perceval devenu monstre, et pourtant qu'est-ce qu'il aimerait la voir vivre de nouveau.



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 2 Oct - 15:03

et un



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 2 Oct - 15:05

des gens du gouvernement, mangemorts, ceux qui l'ont évincés loin du ministère et de son ambition, qu'il méprise plus que tout
des personnes qui devaient de l'argent, qui avaient une dette envers le cartel et qu'il a violenter
uc uc uc



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)


Dernière édition par Perceval Weasley le Dim 30 Oct - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 748
IDENTITY : KFAG (MOMO)
FACE & CREDITS : MADELAINE PETSCH, AILAHOZ (AV) MAUMAU KWEEN (PROFIL) MYSELF (SIGNA)
MULTINICKS : PANSY, ARIANE, HANNAH

AGE : VINGT-DEUX DIAMANTS
BLOOD STATUS : SANG-DE-BOURBE
CIVIL STATUS : AMOUREUSE DE PERCEVAL WEASLEY
JOB : ANCIENNE DANSEUSE DU CARTEL EN FUITE, RÉSISTANTE QUI S'APPREND ; CRÉATRICE D'ESPOIR
HOGWARTS HOUSE : SERDAIGLE
MAGIC WAND : BOIS D'ÉPICÉA (ESPRIT VIF), CRIN DE LICORNE, VINGT-DEUX CENTIMÈTRES, PRÉDISPOSÉE AUX ENCHANTEMENTS
PATRONUS CHARM : CASTOR
SPECIAL CAPACITY : UN ESPRIT DE GÉNIE
MARAUDER'S MAP : DANS LA PLANQUE DE RICHARD SNYDER
POINTS RP : 1040

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 2 Oct - 21:59




And so I cry sometimes when I'm lying in bed just to get it all out. What's in my head, and I am feeling a little peculiar, and so I wake in the morning. And I step outside, and I take a deep breath and I get real high, and I scream at the top of my lungs. What's going on? And I say, hey hey hey hey, I said hey, what's going on? w/ 4 non blondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 2 Oct - 22:21

pk tu mets ça
pk tu m'aimes pas






(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Jeu 6 Oct - 14:16

Moi ! Ils sont de la même année à Poudlard, Rosaline a été préfète des serpentards et elle arrêtait pas de lancer de piques à un camarade (Oliver) de chambrée de Percy donc je pense qu'un lien s'impose. Je pense qu'à Poudlard, Rosaline voyait Percy comme un type trop sérieux, trop coincé mais respectable tout de même puisqu'il faisait bien son job et qu'il était clairement ambitieux. Après, je ne sais pas trop sur quoi ça pourrait déboucher sachant que Rosaline était plutôt du genre très partial dans son job de préfète et n'hésiter pas à abuser de son rôle et faire des passes-droit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 9 Oct - 18:31

alors, percy aurait assez mal vu rosaline, j'imagine
il prenait son job de préfet très a coeur, honoré de sa fonction et voulant en être digne
donc, à l'époque, il aurait été répugné par l'attitude de rosaline



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 9 Oct - 21:05

C'est noté et c'est à peu près ce que je pensais Du coups, je pense qu'il faudrait partir sur un lien plutôt négatif puisque Rosaline associera surement Percy à sa mère, or leur relation est tout sauf géniale. Du coups, je vois bien Rosaline tout faire pour agacer au maximum Percy sans se soucier des conséquences qui ne doivent pas avoir trop lourdes puisque Percy était préfet comme elle et même en tant que préfet-en-chef, il ne pouvait pas faire grand-chose d'autre que de prévenir un professeur que Rosaline embobiner... Même si autour de Toussaint, Rosaline a surement du calmer jeu, histoire d'éviter que Percy fouine autour d'elle et que cela créer des problème à Oliver, elle peut être loyale et sympa des fois Arrow Du coups, Percy serait encore plus répugné par son attitude je pense et cela pourrait être une sorte de guerre froide entre eux puisque je vois Rosaline se contente de hausser les épaules face aux reproches de Percy tout en continuant de tout faire pour l'agacer à côté. Pour l'après-Poudlard, vu que Percy a évolué dans une sphère que visé au début Rosa avec une ascension rapide et une descente tout aussi rapide, je pense que Rosaline aurait pu plus manifester son respect et son admiration pour lui. Parce que je pense qu'à Poudlard, elle le respectait un peu en tant qu'homme ambitieux qui sait ce qu'il veut mai ça se serait plus vu au Ministère ce respect. Sauf que bien sur, ils ne se sont pas beaucoup croisés avant que Percy se retrouve dans la situation actuelle donc cela n'aurait surement pas trop influer la base sauf peut-être en calmant légèrement les tensions... Et la suite, c'est à voir en RP sachant que Rosa est en fuite et elle va rejoindre l'Ordre donc les autres Weasley...
Bon, j'ai l'impression d'avoir fait un pavé confus et qui avance à rien mais j'espère que ça aide
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 9 Oct - 22:34

ouais, j'pense que c'est une histoire qui aurait pas mal gavé percy, d'être impuissant face à elle si elle était couvé par certains prof ou jsp quoi
après, je pense que les profs avaient pas mal confiance en percy qui était ultra droit et serieux dans son job, donc peut-être qu'un beau jour elle aurait pu se retrouver en retenur par sa faute
après, je ne sais pas trop pour actuellement percy serait un peu en mode osef d'elle, elle est devenue le cadet de ses soucis Arrow sauf si elle aurait pu avoir des dettes envers le cartel
et pour l'instant, percy pense que sa famille est morte, donc il n'est pas du tout en contact avec eux



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Lun 10 Oct - 12:23

En faites, je ne pense pas qu'elle aurait été couvée par les professeurs mais que comme c'est à Rogue de choisir, qu'il est extrêmement partial et que Rosaline aurait exposé un raisonnement, Percy aurait pas pu faire grand-chose... Mais, il aurait pu finir par lui donner une retenue ce qui n'aurait fait qu'agacer encore plus Rosa et l'aurait poussé à continuer encore plus
Pour actuellement, je vois mal Rosaline avoir une dette envers le cartel ou se soucier de rapprocher les Weasley Donc faudra voir en RP s'ils viennent à se recroiser un jour ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Lun 10 Oct - 12:43

on a régné chez les gryffons chacun à notre manière et on a le même âge, il nous faut absolument un lien. a poudlard, je sais pas trop ce que ça aurait pu donner, en fait je les imagine pas hyper potes parce qu'ils sont pas vraiment pareil mais en même temps...
Par contre, Oliver sera certainement pas trop un soutien du choix de vie de Percy, pour un Weasley, c'est un peu la honte d'être du coté du ministère (même quand il était pas encore pro-mangemort).
mais ils auraient pu continuer à se voir. j'ai même limite une idée, s'ils étaient moyennement proches ou même proches, oliver aurait pu garder contact pour avoir des infos sur le ministère à fournir à l'odp vu que personne ne savait qu'il en faisait parti. jusqu'au moment de la conférence de presse où sa tête a été vu parmi les pro-odp. et du coup ça pourrait tourner au négatif maintenant si percy s'est aperçu qu'il s'était à moitié servi de lui. mais je suis pas sûre que ce soit possible vu que j'ai cru comprendre qu'il était pas vraiment au ministère ? Depuis quand ? J'ai lu ta fiche en travers mais j'ai pas trouvé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3655

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Lun 10 Oct - 13:01

je réponds avec adonis mais psht What a Face

rosa; alors, ouais, donc y'aurait agacement de l'un et de l'autre
pour actuellement, tout de façon, percy croit sa famille morte donc il cherche pas à les contacter

oliver; alors, je sais pas ce que tu as lu de ma fiche mais pas grand chose, j'ai l'impression enfin, t'es complètement à côté du perso Arrow bon, déjà, il était pas du toooout sociable il avait pas de potes quoi, limite des connaissances mais rien de plus Arrow et percy ne travaille PAS DU TOUT au ministère du coup, je te renvoie à la toute première partie de ma fiche que tu n'as vraisemblablement pas lu Arrow
Citation :
il devint un homme de main du cartel; payé pour faire le ménage, supprimer les gêneurs, les phalanges qui se sont bien trop souvent retrouvées recouvertes de sang, il est bien loin le temps où il pouvait se permettre de grandes ambitions.
donc il n'est pas du tout au ministère, et n'a aucune information en sa possession Arrow voilà, j'ai l'impression que t'as pas vraiment capté le perso, j'ai mis dans le premier post de la fiche de lien les passages importants, ça devrait t'aiguiller I love you



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Lun 10 Oct - 21:52

tu crois pas si bien dire, j'ai tout lu mais j'ai clairement dû passer à coté de qqc. (surtout que j'ai aussi lu la prez sur le début du sujet de liens). Mais y a quand même la question du depuis quand il ne travaille plus au ministère que j'avais posé Ou alors j'ai vraiment mal lu quand j'ai cru qu'il avait pas été gardé avec Voldy.

Et sinon, quand tu dis associable, je me doute bien que percy l'était un peu, mais à quel point du coup ? au point de ne parler à personne, ou un peu quand même. parce que bon, ils étaient dans la même maison et du même âge alors...

mais avec ce que tu viens d'en redire, je vois pas comment ils pourraient s'entendre à Poudlard, sauf s'ils ont dû travailler en binôme jeunes et que ça s'est bien passé, sinon, oliver aurait certainement plus été à l'énerver qu'autre chose à n'être focalisé que sur le quidditch et non les cours et tout. enfin j'imagine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 30 Oct - 3:41

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 925
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : EDDIE (BE + AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELEONOR, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-DEUX COURTES ANNÉES.
BLOOD STATUS : PETITE PURETÉ.
CIVIL STATUS : FOU AMOUREUX DE LA DOUCE PENELOPE.
JOB : HOMME DE MAIN DU CARTEL.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFON.
MAGIC WAND : BOIS DE SAPIN, CHEVEUX DE GOULE, VINGT-CINQ CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : PAON.
MARAUDER'S MAP : DANS UN TROU.
POINTS RP : 1032

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #A40027
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind Dim 30 Oct - 14:29

oliver; percy ne travaille plus au ministère depuis le mariage de fleur, et j'pense qu'à poudlard oliver aurait été un gars dont il se serait pas mal fiché I love you

tiff; (je crois avoir lu que tu préférais tiff à tiffanie, mais j'dis peut-être des bêtises ) du coup, tu avais une idée?



(Can a man still be brave if he's afraid? That is the only time a man can be brave,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sometimes to stay alive you gotta kill your mind

Revenir en haut Aller en bas

sometimes to stay alive you gotta kill your mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» gulp alive minnow
» No Kill Carp'24
» transport des Gulp Alive
» No-Kill.Team ( Jacques )
» no-kill et fraie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: la malle du sorcier :: les carnets d'adresses :: les carnets des sorciers-