AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 14:35


Héra Senebtisy Ishtar

Now you've found a new star to orbit, It could be love
I think you're too soon to call us old, When and where did we go cold?
‹‹ LUMOS

âge, date et lieu de naissance ≈ Vingt-et-un ans, une énigme, un visage d'enfant aux traits déjà trop tirés. Née le matin d'un trente mars, telle une fleur éclose, dans la capitale égyptienne. nationalité et origines ≈ Fille ayant grandi dans un berceau ensoleillée, aux paysages de sables. L'Egypte dans toute sa splendeur. sang de sorcier ≈ Sang-mêlée, l'impureté de la famille Ishtar n'est un secret pour personne, et cela n'a jamais été perçu comme une faille. profession ≈ Actuellement fille de joie à la Couronne Brisée, solution de facilité dans un monde manquant cruellement d'opportunité. Elle souille son sang et ses valeurs à coups de reins dans son entrejambe, elle pleure en silence, de larmes invisibles, de son corps qui ne lui appartient plus. statut civil ≈ On ne l'a jamais forcée à se fiancer, à trouver le mari qui saura rehausser son statut social. Héra n'a jamais été intéressée par les amourettes non plus, préférant ses potions et sa boule de cristal. C'est avec Morgan qu'elle trouve l'amour pour la première fois. Un amour qui a finit par la totalement la briser. Depuis qu'elle est devenue fille de joie, il y a Cléo Marchal qui vient tacheter de couleur le tableau craquelé. maison à l'école ≈ Elle n'est pas allée à Poudlard, puisqu'elle est arrivée en Angleterre à la fin de sa scolarité en Egypte. Elle aurait probablement été à Serdaigle si elle avait intégré la plus célèbre école de magie. parcours scolaire ≈ Bonne élève, peu turbulente, très appliquée mais surtout un mystère complet. Dans une intimité qui lui plaisait, elle préférait ses potions à ses devoirs. baguette magique ≈ Bois d'acacia, écorce de saule cogneur, vingt-huit centimètres. Prédisposée aux incantations. sortilège du patronus ≈ Son patronus prend la forme d'un serval, animal rare et majestueux de ses terres d'Afrique. épouvantard ≈ Une épaisse masse noire non définie, le néant complet sous forme réelle, à l'intérieur duquel une tornade s'animerait. effluves d'amortentia ≈ Des odeurs de blé fraîchement coupé, légèrement séché, la nature aride dans sa splendeur, accompagné de braises ardentes, et du parfum sucré des myrtilles. localisation ≈ Le plus souvent, elle arpente les ruelles, le corps habillé d'une grande cape noire, pour qu'elle ne soit pas reconnaissable par celui qui l'effraie depuis des mois. Elle vagabonde entre le campement des insoumis et le Chaudron Baveur où elle loge pour l'instant. Le soir venu, elle va offrir son corps à la Couronne Brisée. don magique ≈ La douce détient ce qui est communément appelé comme le 'troisième oeil'. Peu sont au courant que ses mains habiles guide la boule de cristal, perçoivent la complexité d'un avenir incertain. Avec le temps et le perfectionnement de la voyance, elle parvient à avoir des visions, lorsqu'elle rencontre un certain visage. Elle perçoit les événements majeurs dans leurs pupilles, dans les traits de leurs visages, et cela varie du très flou à l'extrêmement précis. Dans ce cas, peu habituée, il lui arrive de s'évanouir, de perdre son propre esprit alors connecté à celui de son interlocuteur. C'est un don qu'elle travaille encore aujourd'hui, et qu'elle ne pratiquera sans doute jamais en tant que profession. signe physique distinctif ≈ Une abeille tatouée sur le poignet, une dague sur le doigt, signe de la combativité du clan Ishtar, et du symbole royal de l'abeille reine, digne et respectée. casier judiciaire ≈ Son casier est vide.
‹‹ ta mère

— Voldemort s'est bel et bien emparé du pouvoir en Grande-Bretagne, plaçant l'un de ses plus fidèles sbires à la tête du ministère. Une guerre contre la France a été déclarée, mais les conflits grossissent surtout sur le territoire britannique. Que pensez-vous de la situation ? Nous ne pouvons totalement arrêter le maître monstre de ce monde sorcier. Ce n'est un secret pour personne. Mais il ne faut pas pour autant se plier à ses règles. S'en éloigner le plus possible reste pour moi la meilleure solution, tout en œuvrant secrètement du côté opposé à Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Se mouiller sans trop s'impliquer, histoire de sauver sa peau. Telle est la dure loi de la guerre; nous survivons si nous ne nous imposons pas face à son créateur. Il faut être plus rusé, agir dans l'ombre. Faire preuve d'intelligence.
— Harry Potter est le symbole de l'espoir, le dernier rempart face aux mangemorts, mais il se cache et reste introuvable. Que pensez-vous de lui et de tous ceux qui le défendent et meurent pour lui ? Il a raison de se cacher. Il serait déjà mort depuis longtemps sans son ingéniosité. Mais on le voit même plus nulle part ces temps-ci. Certaines rumeurs parcourent les rues, et il est certain qu'on ne peut se fier à Harry Potter de la même manière qu'avant. Il a commis des erreurs, mais il n'a jamais choisi sa place en tant qu'élu. Il est donc légitime que son "armée" soit là pour le soutenir, de là à mourir s'ils en sont prêts. Tous les prétextes sont bons pour exterminer le Seigneur des Ténèbres, tant qu'ils sont réfléchis et pensés. Je me range personnellement du côté de l'Ordre, aussi affaiblit soit-il, mais je n'ose plus agir comme je l'aurais imaginé il y des mois.
— Plongé dans le chaos, le monde change et le sang prend une importance majeure ! Que pensez-vous de la valeur du sang ? Quel est votre ressenti vis à vis des nés-moldus ou encore des cracmols ? Là d'où je viens, la valeur du sang n'a que peu d'importance. Que l'on soit d'une pureté majestueuse où simple né-moldu, la réelle importance se trouve dans le mental, dans la capacité à agir et à réfléchir. Une étiquette sur un visage n'a aucun sens, et ne suffit pas à constater la valeur d'un sorcier. Je juge les préjugés liés au sang ici en Angleterre totalement inutiles.
— juste, têtue, logique, bornée, discrète, mystérieuse, audacieuse, versatile, douce, séductrice, charmeuse, attentive, solitaire, intelligente, humble, fidèle, loyale, censée, réfléchie, ambitieuse,..
(I) POWER & CONTROL- Héra n'est pas l'enfant Ishtar la plus désirée, ni la plus choyée. Née de l'union entre un des nombreux hommes Ishtar de naissance, Amon Ishtar, et de l'amante officielle de celui-ci - une amante parmi tant d'autres -, Issani Sand, l'enfant fut tout de même reconnue et élevée par la puissante famille, dans un berceau de valeurs de tolérance et d'humilité. Elle connu exclusivement pendant son enfance les coutumes égyptiennes de la communauté magique d'Alexandrie. Elle apprit le combat, l'art du duel, et la magie de ses mains au même pied d'égalité que les hommes du clan. Elle grandit dans un mutisme presque total, ayant pourtant les exactes mêmes convictions que la majorité de la vaste famille : le bien et la justice.

(II) RADIOACTIVE - Les premiers signes de son don de voyance sont apparus à l'âge de huit ans. Ses rêves prémonitoires n'étaient que preuves d'une particularité magique jusque là insoupçonnée. Neith Harakti, l'une des seules voyantes connues officiellement dans la capitale égyptienne, fut celle qui guida Héra dans l'apprivoisement de son don. Les boules de cristal, les feuilles de thé, les cartes. Elle connu tout, mais développa une réelle fascination pour la boule de cristal qu'elle contrôle presque parfaitement aujourd'hui. Les images qu'elle lui apporte et l'interprétation qu'elle doit déceler sont devenues avec le temps d'une facilité encore incertaine, mais pas pour le moins passionnantes. L'intérêt d'Héra pour la chimie et les potions fut une évidence, puisque lié à l'art de l'esprit d'une certaine manière. Le calcul, la mesure, le contrôle. Essayer de nouveaux mélanges, découvrir différents horizons. Comprendre. L'art de la voyance est une base, les potions et la chimie une autre manière d'extérioriser.

(III) BLUE - Aussi loin que l'on puisse remonter, la famille Ishtar a toujours œuvré pour le bien de leur communauté ainsi que pour celui des autres, alliées. C'est ce qui relie les égyptiens aux anglais, plus particulièrement à Albus Dumbledore. Respecté pour sa sagesse incomparable, il est naturel qu'une alliance se soit installée lorsque l'empire égyptien fut menacé par le Mage Noir. Quelques années après le départ d'une troupe d'Ishtar vers l'Angleterre, Héra suivit le mouvement accompagnée de sa mère. Le goût du voyage lui est venu lorsqu'elle les a tous vu s'en aller, un à un, direction l'Europe, et même ailleurs. Partir à Londres, pour y vivre, fut une consécration. Les paysages opposés, le langage beaucoup plus fluide, aux consonances aiguës. Un nouvel univers, différent de tout ce qu'elle avait pu connaître auparavant. Mais cela ne durera qu'une poignée de semaines. D'une rapidité déconcertante, les vastes plaines furent transformées en champ de bataille, le Ministère de la Magie fut pris d'assaut par une force indéfinie que trop peu soupçonnait : le Lord et ses disciples les Mangemorts, animés d'une vengeance indéclinable. A la mort de Dumbledore, le monde se transforma en réel chaos. Rien n'a jamais été vu de tel. Impossible de prendre la fuite et de sortir du pays sans s'attirer des ennuis. Durant de nombreux mois, déménager d'endroit en endroit, des sous-sols aux toits, des plaines à la ville sale et brumeuse. Ce n'était pas réellement le genre de voyage qu'Héra attendait. Elle a du s'y soumettre, poussée à devenir honteuse de son sang et à renier ses valeurs. Sa mère finit par se faire emmener par des sortes de pro-Mangemorts, si ce ne fut les Mangemorts eux-mêmes. La famille Ishtar n'a peut-être pas la plus puissante influence sur l'Angleterre, elle n'en reste pas moins une communauté proche du défunt Dumbledore, par conséquent de l'Ordre. Tout suivait une logique implacable. Ne pas se faire prendre - ou du moins se faire questionner - relevait du miracle. Chaque jour passé avait un goût de victoire, mais aussi un goût lassé.

(IV) I'M A RUIN - La perte de repère pour Héra durant la guerre en Angleterre la rendit des plus vulnérables, lui ôta tout désir de vivre passionnément. Plus rien ne l'intéressait. Pourquoi entreprendre, lorsque l'on sait que notre vie s'arrêtera sûrement demain ? Face à une telle philosophie, l'esprit se fragilise, le corps suit. Héra n'échappa pas à cette spirale sans fin, ayant tout de même l'espoir d'une bouée de sauvetage éventuelle. Naïveté. La réalité fut qu'elle s'accrocha à la première âme passée par là. Il s'appelait Morgan Strike. Plus du double de son âge, un visage au vécu impressionnant, des milliers d'histoires fantastiques à conter. C'est ce qui l'a charmée. Son côté aventurier, il avait tout vu, tout voyagé, tout connu. Héra l'écoutait avec une passion dévorante, ses yeux noirs plongés dans les siens aussi bleus que le grand océan. Il a fallu de peu de temps à la douce encore enfant pour tomber amoureuse de l'Homme. Elle se sentait en sécurité dans le creux de ses larges bras, elle se sentait en confiance, aimée. C'est ce qu'elle croyait, mais rien de tout ça n'était vrai. Morgan est ce qui est communément appelé un psychopathe. Vil, égoïste, cruel. Un monstre sous forme humaine. Tout était prévu depuis le début. Les jolis mots, les belles histoires. La manipulation était parfaite, sans aucun défaut, imprévisible. Il était bien trop tard, la naïve était follement amoureuse, et la bête l'a gardée captive pendant de nombreuses semaines, peut-être même quelques mois. Sans repère, seule, dans l'obscurité. Elle l'avait senti, Héra. Elle a préféré jouer l'aveugle, elle ne le se pardonnera pas. On accorde une seule fois sa confiance lorsque l'on est une Ishtar. A l'être aimé. Héra était sûre que cet homme là allait être son seul et unique, l'amour véritable. Il était obsédé par elle, par son don, par ses visions, ses talents. Il l'avait traquée de nombreux jours durant. Leur relation était indescriptible. L'amour dévorant dans une emprise plus destructrice encore.

(V) LIVING DEAD - Est arrivé le moment où Héra fut relâchée de cet amour malsain. Ses souvenirs restent encore flous à l'heure d'aujourd'hui. L'état dans lequel on l'a trouvé était déplorable. Elle était faible, maigre, n'ayant pas vu la lumière du jour depuis des jours. Retrouver ce monde en guerre qu'elle a quitté plus tôt ne l'a pas arrangée. Morte à l'intérieur, aucun éclat extérieur, seulement son corps qui machinalement fonctionnait. Aller à la Couronne Brisée était la solution de facilité. Une sorte d'échappatoire, la solution du pire. Là-bas, personne ne savait qui elle était. On ne la connaissait que par son prénom, totalement ignorant de ses origines. Il y a avait cette fille, elle aussi brisée. Cléo Marchal. Des cheveux de feu, mais un coeur éteint. Une amoureuse de tout et de rien, une réelle étincelle qui s'allume et s'éteind aussitôt. Une incomprise du monde. Héra s'est liée à elle, la seule qui, à l'heure d'aujourd'hui, lui redonne goût à la vie.
— CLUNNIS 1ERE DU NOM
quel âge avez-vous ? JE comment avez-vous découvert le forum ? M'EN que pensez-vous du forum ? CLAQUE avez-vous des questions ? LA un dernier mot ? FESSE voulez-vous être parrainé(e) ? ≈ DROITE
— personnage inventé [X] + prédéfini [X]
© VIPERA EVANESCA 2016




Dernière édition par Héra Ishtar le Mer 28 Déc - 14:57, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 14:35


birds in the storm

Listen to the demons,
Hiding inside,
Just lost control,
That's how you'll shine.
_ (I) 17 avril 1986; Alexandrie, Egypte.
- It felt so sweet, it felt so strong
It made me feel like I belonged, and all the sadness inside me
Melted away like I was free

Le ciel se dégrade en différentes nuances colorées, passant du bleu pâle au rose orangé. Doux matin du dix-sept avril, une chaleur déjà ambiante au dehors parvient à se filtrer à travers les murs de tissus. Il est encore tôt. Le réveil en sursaut d'Héra vient rompre le calme planant. Des tremblements. L'environnement se dessine difficilement sur ses rétines encore troublées par un rêve n'ayant pas crié gare. Héra attrape sa baguette et la serre le plus fort possible contre sa poitrine, les deux mains fermées sur le bois. Ses yeux se referment doucement, son souffle retourne à la normale. L'enfant débute à voix haute le récit des signes potentiellement annonciateurs de son rêve. - L'eau.. Une main coupée, il n'y avait pas de sang, comme si le corps n'était déjà plus humain.. C'est ce que Neith, la plus grande voyante et sorcière d'Alexandrie, lui a apprit. Quand elle sera plus grande, elle n'aura plus besoin de tout énoncer. Ses rêves s'éclairciront, elle comprendra presque immédiatement. Mais pour le moment, elle doit encore s'entraîner. Apprivoiser un don qu'elle n'a pas choisi. - La lune. Imparfaite. D'une couleur grise elle devient noire, puis tombe, subitement. Comme décrochée du ciel. Un grand fracas qui fait trembler la terre, juste quelques secondes. Cela lui arrivait de plus en plus souvent. L'avenir qui, par de minuscules fragments, prenait place au beau milieu de ses rêves d'enfant innocent. Cela fait deux ans depuis la première fois que l'un de ses rêves "étranges" - comme elle les qualifiait lorsqu'elle ne croyait pas encore à son don -, après l'interprétation de Neith, s'est réalisé. Il s'agissait d'une grossesse, d'un réel miracle, d'une des femmes déjà âgée du clan. Neith avait vu cet événement particulier. La carte du pendu. Jugée mauvaise par la plupart, elle annonce quelques fois pourtant la position inconfortable de la femme enceinte. Le soleil, la tempérance, la roue de fortune, le monde. Tout était clair pour Neith. Une femme allait tomber enceinte, et c'est lorsque l'interprétation du rêve d'Héra s'est avérée similaire que les deux se sont rapprochées. Deux ans. Deux ans, et Neith et Héra sont aujourd'hui les seules voyantes reconnues à ce jour à Alexandrie et ses alentours. La gamine craint, la gamine ne s'y prend pas bien. Dans ses draps, Héra sent un frisson parcourir l'entièreté de son corps en une fraction de seconde. Ses pensées sont troubles, mais assez complètes pour les prendre au sérieux. Elle saute de son lit, s'habille en vitesse, et part rejoindre celle qui lui a tout apprit. La maison de Neith est ancienne, deux tours l'entourent. Faite de briques maladroitement agencées, la bâtisse n'a rien pour rassurer le premier venu. L'intérieur est encore plus désordonné que la façade. Mille grimoires, tous entassés, une atmosphère sombre, seules quelques bougies flottent au plafond. - Assieds-toi. La voilà, figure majestueuse à l'apparence loufoque. La petite s'exécute. - Tu sais, Héra, tu n'as que dix ans. Tu as toute la vie pour apprendre, toute la vie pour te servir de ce don qui, je te le promets, saura en aider plus de sorciers que tu ne le crois. La femme se retourne pour lancer un sourire à l'enfant encore apeurée, s'approchant d'elle doucement. - N'aies crainte. Qu'as-tu vu ? Héra raconte, décrit, précise. Chaque détail a son importance, peu importe le flou général du récit. On ne peut parler clairement de prophétie, puisque l'interprétation des éléments reste encore incertaine lorsque le rêve provient d'une voyante encore trop jeune pour être réellement prise au sérieux. Une chose est pourtant certaine : la lune noire n'annonce rien de bon. Rare dans les présages, elle apparaît lorsqu'une tragédie s'apprête à se produire. Elle n'a aucun autre sens, aucune onde positive. Il fallait maintenant attendre, se protéger contre la future menace. Les jours passent, et rien ne tombe, rien ne fait trembler. Plus aucun rêve, ni la boule de cristal fraîchement apprivoisée ne vient annoncer quelque chose de mauvais. Puis, vient le 25 avril 1986. Une après-midi ensoleillée, comme les précédentes. Un cri. Strident, assourdissant, qui vient surplomber la ville entière. Le cœur d'Héra se met à battre irrégulièrement à cause de la puissance des tintements. Elle manque de s'écrouler, son esprit se fige, mais ses jambes avancent, comme machinalement, en direction de la provenance du cri. Un pas, deux pas, et le paysage d'horreur se dessine. Amosis Ishtar, doyen du clan, baigne dans son propre sang. Son visage est de couleur gris terne, et on ne voit de ses yeux grands ouverts seulement du blanc. Héra réalise peu à peu, son esprit émergeant à nouveau. Une main se pose sur son épaule, d'un toucher aussi doux et léger que l'irréel. Neith. Un sourire, une compréhension. Une étape de plus, dans l'art de la divination.


*/*/*

_ (II) 20 septembre 1997; Londres, Angleterre.
- Invisible stains of the heart
Carry me home
It's now that I have lost all what I had
That I care for it

Je ne me reconnais plus. Plus depuis des semaines, peut-être même plus. Je ne sais plus rien de ce monde qui m'entoure, plus rien de ces sorciers malsains et vils qui parcourent tranquillement les ruelles sombres, en ne culpabilisant même pas de leurs actes sanglants. La guerre. La guerre ne sert à rien, la guerre ne résout rien. Elle ne fait que tuer, tuer et encore tuer. Rendre l'humanité faible, alors que celle-ci se sent grandir à chaque nouvelle bombe, à chaque nouveau sortilège interdit lancé. Minable. L'humanité est minable. Une personne déraille et elle entraîne le monde entier dans sa chute. Personne n'est réellement fort. Personne n'obtient le total respect. Il y aura toujours la Résistance, le côté opposé. C'est comme ça que cela marche, et cela ne s'arrête jamais. Les visions non plus. Elles viennent nuit et jours, s'immiscent comme de vulgaires parasites dans les filaments de mon esprit. Je ne peux pas leur échapper. Elles me collent à la peau et me suivent, je dois rester ici, je reste là, je peux aider. Aider, aider, aider. C'est ce que j'ai promis à Neith. Aider. Elle n'est plus là pour moi, Neith, alors je dois faire perdurer le talent qu'elle m'a transmit. Se ranger du côté des bons de la guerre, de ceux qui veulent le bien, de ceux qui veulent voir le Mage Noir souillé, mort, à leurs pieds. De ceux qui veulent une égalité, une neutralité. Se battre. Se battre pour ceux qui le méritent et qui se battent aussi pour les autres. Circuit linéaire. Une unité. Je ne peux pas les aider. Je ne suis plus d'aucune utilité. Faible, retournée. Je me suis laissée faire avoir par un de ces monstres de l'humanité, et je suis moi-même devenu un monstre, encore pire que tous les autres. Sois forte, sois digne, honore-nous, qu'elle m'a dit. Non. Je le veux, fort, si fort, que j'irais décrocher la lune moi-même s'il le fallait. Mais je n'en ai pas la force. Ou plutôt plus. Je ne peux me rattacher à rien, ne m'accrocher à personne à part le vide, le néant complet. Le néant qui n'offre rien, seulement une chute évidente, qui m'attend, criant mon nom du plus profond.
Laisse-toi tomber, Héra.

© VIPERA EVANESCA 2016



Dernière édition par Héra Ishtar le Mer 28 Déc - 14:53, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 14:35

NIQUEZ VOS MÈRES
AH PTN G RÉUSSI

ON VA FAIRE DE GRANDES CHOSES TOI ET MOI
SI TU VOIS C'QUE JE VEUX DIRE
:$$$
J-3 BÉBÉ
JE T'AIME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 2749
FACE & CREDITS : COLIN O'DONOGHUE - ULTRAVIOLENCES, aka LA FEMME PARFAITE
MULTINICKS : THYBALT, WEAKNESS.

AGE : TRENTE CINQ HIVERS.
BLOOD STATUS : LA PURETÉ MALADIVE D'UN LIQUIDE VERMEILLE.
CIVIL STATUS : HODGKINS, UN DÉSIR INSATIABLE.
JOB : DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE LA JUSTICE MAGIQUE.
PATRONUS CHARM : L’ÉBAUCHE D'UN OURS VITE OUBLIÉE.
SPECIAL CAPACITY : LE NÉANT SINON UN ESPRIT NÉCROSÉ.
MARAUDER'S MAP : PARTOUT MAIS NULLE PART.
POINTS RP : 4643

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : non mais si l'envie vous prend, why not.
COLOR OF MY LIFE : merci d'indiquer ici la couleur dans laquelle vous écrivez les dialogues de vos personnages.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 14:42

T'ES TELLEMENT BONNE.
(ta plume aussi elle me fait rêver, j'en ai marre d'avoir des paillettes dans les yeux)
GENRE JE RÉCLAME UN PRIX POUR RABY. GENRE PRIX DE L'HABITUE TMTC.
et un prix pour thybalt aussi, vu que c'est sa première fois.

je te dis pas bienv'nue.


Dernière édition par Rabastan Lestrange le Lun 19 Déc - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 1435
IDENTITY : DIVALEX.
FACE & CREDITS : LUCAN BY LAURA.
MULTINICKS : VILLAGE PEOPLE.

AGE : SIXTEEN YEARS OLD.
BLOOD STATUS : HALFBLOOD.
CIVIL STATUS : W/NEVILLE.
JOB : REBEL.
HOGWARTS HOUSE : RAVENCLAW.
MAGIC WAND : SPRUCE AND UNICORN TEAR.
PATRONUS CHARM : HARE.
SPECIAL CAPACITY : BANSHEE.
MARAUDER'S MAP : FAR AWAY.
POINTS RP : 4871

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yep !
COLOR OF MY LIFE : black, pour tous mes comptes.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 14:58

je m'étouffe
"je m'en claque la fesse droite"
déjà t'étais voulgair
alors là



— She was a wild, wicked slip of a girl. She burned too brightly for this world [ EB ].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 15:13





Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 1209
IDENTITY : LAURA (VINYLES IDYLLES)
FACE & CREDITS : TERESA OMAN (ADL, AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELRONOR, PERCEVAL, ERNIE.

AGE : DIX-NEUF LARMES.
BLOOD STATUS : VENGEANCE MÊLÉE.
CIVIL STATUS : SON CŒUR ET SON CORPS APPARTIENNENT À JAMAIS À CHO CHANG, AUSSI MORTE PUISSE-T-ELLE ÊTRE.
JOB : ANCIENNEMENT JOUEUSE DE QUIDDITCH POUR LA CHINE. RAFLEUSE, ESPIONNE POUR L'ODP.
HOGWARTS HOUSE : SERRES D'AIGLES.
MAGIC WAND : BAGUETTE CHINOISE, MESURANT DIX CENTIMÈTRES , BOIS DE GLYPTOSTROBOIDES, LANGUE DE DRAGON.
PATRONUS CHARM : CYGNE NOIR.
SPECIAL CAPACITY : METAMORPHOMAGE.
MARAUDER'S MAP : LÀ OÙ HÉLÈNE EST SUPPOSÉE ÊTRE.
POINTS RP : 1833

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : seulement pour les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #375D81
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 15:28

tu t'en claques peut-être les fesses
mais j'ai l'impression que sur cette fiche y'a des gens qui claquent le respect
:////////
on va faire de grandes choses ensemble :$$$$
mon duo sexy :$$$$



( she got horns like a devil, pointed at me and there’s nowhere to run from the fire she breathes,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 800
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : o'brien by momo love. signature by neon demon. gif/pics by tumblr.
MULTINICKS : la reine malfoy & la sauvage ishtar.

AGE : vingt-cinq ans qu'il traîne sa carcasse au milieu de la foule. invisible, mais présent. effrayant.
BLOOD STATUS : il est parfait le sang, pure comme de l'eau claire. ça a de l'importance apparemment, nest il sait pas trop, c'est pas son truc.
CIVIL STATUS : faut faire un héritier gamin, faut perpétuer le nom et le sang. ça sera avec la nott, parce que la clearwater jamais tu l'auras.
JOB : il était bon en potions le gamin, vraiment. et puis il y a eu la guerre et il est devenu bon à autre chose.
HOGWARTS HOUSE : intelligence. ambition. étrangeté. sarcasme. et puis finalement, plus de bleu que de vert, et l'aigle mange le serpent.
MAGIC WAND : le lierre du tourment, le primaire croc de loup-garou, la longueur moyenne et banale de vingt-trois centimètres, et cette aptitude aux sorts offensifs. tout en cette baguette lui correspond.
PATRONUS CHARM : le coeur trop noir pour créer la forme désirée.
SPECIAL CAPACITY : les flammes bleues au bout des doigts, la bête au fond de lui. pyromancien.
MARAUDER'S MAP : sur les talons de rich & dans l'ombre d'isla.
POINTS RP : 1023

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 16:26

STP UN LIEN
STP UN LIEN
STP UN LIEN
STP UN LIEN
STP UN LIEN
STP UN LIEN
STP UN LIEN

cordialement,
la direction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 3709
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : phoebe ; faust (av)
MULTINICKS : cassandre ; isla ; rhea

AGE : twenty-four drops of blood.
BLOOD STATUS : no one really knows.
CIVIL STATUS : married to herself, only dedicated to her cause.
JOB : everything and anything.
HOGWARTS HOUSE : ravenclaw for a very short time.
MAGIC WAND : she doesn't need a wand but she has one just in case. carved in willow wood, in its heart a hair of veela. it measures twenty centimeters and is predisposed to enchantments.
PATRONUS CHARM : an eagle.
SPECIAL CAPACITY : half-veela, her beauty literally wreaks havoc.
MARAUDER'S MAP : derrière toi
POINTS RP : 1756

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #993300
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 16:29





on va bien s'amuser tmtceyyy :$$$$
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 16:30

salut minou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 16:59

MDRRRR VOUS ÊTES PAS POSSIBLES

babe, JE TE FÉLICITE
TU AURAS UNE RÉCOMPENSE
(comme si que t'allais pas en avoir déjà)
J-3, J'TE BAISE

ma shana, OH MAIS QUEL ENTHOUSIASME, JE SUIS SI HEUREUSE
TU AURAIS TOUT CE QUE TU VEUX BABE, NE T'EN FAIS PAS
CŒUR SUR TON BOULE

amir, voulgair ça ma poupette
il t'en faut peu
jtm quand même tqt


pupute,


j'dec j'te love tmtc

bidule, :$$$$$$$$$$ mon duo de choc
c'est pas grave, le respect ils vont s'le prendre en pleine gueule un jour, la routourne tourne tu sais
hâte que tu ramènes ton petit grand vilain monsieur ;-)))))

tialove, MDRRRRRRR J'ARRIVE T'INQUIETE ON EN PAPOTE ;-))))))

mom, ofc je sais :$$$$


groschat, massive love sur toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 17:41

Yo.

T Canon tu c ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 19:59


t'as oublié de me dire merci
je
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 814
IDENTITY : despoina, laïla.
FACE & CREDITS : christina nadin, @myown/gifs:@altesse.
MULTINICKS : oreste.

AGE : in her twenties already.
BLOOD STATUS : she doesn't give a damn.
CIVIL STATUS : catcher in the rye.
JOB : former hit witch (in training). now a fugitive, a protector for those in need.
HOGWARTS HOUSE : proud to be a gryffindor, home of the bold and the brave.
MAGIC WAND : larch wood, dullahan hair, predisposed for offensive spells.
PATRONUS CHARM : a red fox.
SPECIAL CAPACITY : a lot of stamina and fighting spirit (mostly athletic abilities).
MARAUDER'S MAP : nowhere to be found. on the run.
POINTS RP : 1229

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yes, both
COLOR OF MY LIFE : some sort of violet.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 21:58


ENTRE VOYANTES, LIEN OBLIGE QUOI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES Lun 19 Déc - 23:20

ah oui d'accord, tu nous sors la perle comme ça tranquille l'air de rien
rebienvenue clunnis sauvaaaage (oui ça te poursuivra, absolument)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES

Revenir en haut Aller en bas

CAN'T HOLD ON TO EMPTY SPACES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Vente de revêtements : 729, Pogo, Amigo, Toni Hold,..
» Rech best anti, super anti, antipower, 804 ou toni hold noir
» achete bois de défense TONI HOLD
» Echange bois Joola Toni hold neuf
» toni hold noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: les dossiers sous-scellés :: aux oubliettes-