AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

wanna see me ? [Anselm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SPELLS : 192
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Giza Lagarce
MULTINICKS : Non

AGE : 26 années
BLOOD STATUS : Sang-mêlée
CIVIL STATUS : Pas tout à fait célibataire.
JOB : Espionne vicieuse et perfide
HOGWARTS HOUSE : Poufsouffle
MAGIC WAND : Bois de vigne, coeur en plume d'hippogriffe, 31 cm, prédisposée aux sortilèges offensifs
PATRONUS CHARM : En cours d'apprentissage
SPECIAL CAPACITY : Aucune
MARAUDER'S MAP : Dans l'ombre d'Anselm
POINTS RP : 226

MessageSujet: wanna see me ? [Anselm] Lun 9 Jan 2017 - 17:42

@Anselm Ravenscal


21:00 elle prends son service. Légèrement vêtue, Ina est parée pour la soirée, toute de noir vêtue. Elle sors des vestiaires, nonchalamment, se demandant quel type elle allait devoir se faire ce soir. Chance ou malchance, en ce moment, ce n'était pas le boulot qui manquait. La belle brune avait à peine le temps de prendre du repos qu'il fallait déjà s'atteler au suivant. C'était comme ça, plus on enchaînait, plus on gagnait, alors hé, elle allait pas s'en plaindre. De toute façon, elle n'aurait rien pu faire d'autre. Ina gagnait sa vie en faisant la fille de joie, mais elle s'estimait heureuse, après tout, elle n'avait déjà pas à subir le froid. Ce dernier s'était bien installé sur le pays, aussi sûrement que le Lord des ténèbres ne l'avait fait. On pouvait sentir sa présence en sortant dehors mais fort heureusement, Ina restait à l'intérieur. Elle n'avait pas besoin de trop s'habiller alors, et tout était donc plus simple. Son rouge à lèvre vermeil détonnait avec la noirceur de ses vêtements. Ils aimaient ça elle le savait. Et s'ils aimaient elle y gagnait. C'était aussi simple que cela. Elle se demandait alors combien elle allait pouvoir en enchaîner ce soir. Le tout était de ne pas les décevoir, pour qu'ils reviennent. Mais aussi de ne pas faire de détour. Chaque minute était payée, et ça, elle n'en démordrait pas. Elle faisait pas dans les extras, à moins de sortir la bourse. Il n'y avait que ça pour discuter, et ils avaient fini par le comprendre. On venait pas voir Ina pour s'amuser ou pour l'abuser. Sauf si on payait. Elle se dirigea vers le comptoir, jaugeant la clientèle du soir. Ces derniers temps, les clients, bien que nombreux, se montraient aussi plus étranges. Plus sombres en particulier, plus .. Différents. Certains cognaient, juste assez pour prendre leur pied et ne pas -trop- laisser de marques. Elle serrait les dents. Faut croire que les temps étaient durs pour tout le monde, alors elle courbait l'échine. Elle pouvait pas se permettre de perdre le seul boulot qu'elle pouvait exercer, et surtout, ce dernier lui permettait de soutirer quelques informations pour son maître vénéré. Une main se posa sur son épaule, rude, vaillante et bourrue. Son patron.
- T'as de la chance pétasse, t'en as un qui t'as réservée pour la nuit entière. Allez file, il va pas tarder, tâche d'être présentable. Chambre 112. Et t'avise pas de merder.
Il lui indiqua la direction à prendre d'un geste du bras un peu trop brusque, secouant le gras qui pendait. Ce type la dégoutait, mais il payait, et bien. Alors elle se taisait. Elle regarda dans la direction qu'il indiquait. Comme  si elle connaissait pas le chemin. Elle se mordit les lèvres à la pensée de devoir passer toute une nuit avec le même client. C'était rare, très rare. Même trop rare, ça cachait probablement quelque chose. Généralement, quand un client réservait déjà pour plus de deux heures, c'était mauvais signe. Dieu seul sait ce qu'il avait alors prévu, et il valait mieux ne pas trop y songer. Les hommes lui semblaient de plus en plus tordus en ce moment, mais aussi surprenant soit-il, ils étaient également plus riche. Alors Ina et les autres filles cédaient. Seulement ce soir, Ina ne se sentait pas en sécurité. Elle n'avait encore jamais entendu parler d'un client qui prenait la nuit. Une de ses collègues avait été réservée pour quatre heures il y a peu, et quand Ina avait vu l'état dans lequel elle était sortie, cela lui avait glacé le sang. Le bougre n'avait pas su retenir ses coups semblerait il. Mais il avait payé, et pas qu'en cash. Le patron lui avait défiguré la gueule. On s'en prend pas à ses filles impunément, elles sont son fond de commerce après tout. Alors le type n'était jamais revenu. La fille oui, mais elle avait du mal maintenant. Et les types la regardaient de travers.
Ce furent avec ces pensées plutôt angoissantes qu'Ina pénétra dans sa chambre d’hôtel encore vide. Elle s'assit sur le lit, soupira. Qu'allait il bien lui arriver ? Elle planqua sa baquette sous le matelas, à portée directe de main. C'était formellement interdit, son patron la jetterait pour ça, mais dans les temps qui courraient, Ina ne s'en séparait plus. Mieux valait survivre que périr.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 644
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : luke evans by laura kk <3. signa by alaska, gif by tumblr.
MULTINICKS : queen malfoy & nest the freak.

AGE : quarante quatre années dans l'ombre, enfin peut-être le soleil lui accordera-t-il quelques faveurs.
BLOOD STATUS : des rubis dans ses veines, il en est fier de son sang pur, de son héritage familial qu'il ne souillera pour rien au monde.
CIVIL STATUS : marié depuis bien trop longtemps, à la mauvaise femme. on lui a offert la nuit quand il voulait le soleil. mais le plan est en marche, et bientôt, sûrement, la lune sera masquée à jamais.
JOB : directeur de sainte-mangouste, pour couronner ses vingts années de médicomage. place à la jeunesse comme ils disent. de toute façon, entre le cercle et l'élevage d'hippogriffes , il n'a plus vraiment le temps de sauver des vies.
HOGWARTS HOUSE : son nom crie serpentard, et il le revendique. il s'est toujours senti bien mieux terré dans les cachots qu'en haut de la tour d'astronomie.
MAGIC WAND : la fidèle alliée mesure 37 centimètres. elle est faite en bois de noyer noir, et comprend un crin de licorne. elle est particulièrement rigide, et répond mieux aux sorts offensifs.
PATRONUS CHARM : et le fier lycaon se transforme en oiseau de mort, un corbeau en écho aux cadavres des rares qu'il a pu aimer.
SPECIAL CAPACITY : il aurait aimé être capable de manipuler les flammes, mais le sort en a décidé autrement.
MARAUDER'S MAP : au manoir ravenscal la plupart du temps.
POINTS RP : 1863

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Jeu 12 Jan 2017 - 11:00

WANNA SEE ME ?

La décision était prise. Radicale, mais efficace. Il avait considéré les différentes options, mais celle-ci était la meilleure. La plus simple, la plus propre. Cela ferait de la peine à ses enfants. Peut-être, sûrement, il n’en savait rien. Il supposait simplement qu’il préférait leur mère à leur père, ce qui ne le dérangeait pas plus que cela. Il n’était pas spécialement fait pour être père, pas assez démonstratif, bien trop compliqué à satisfaire, trop terre à terre, trop froid. Ce n’était pas quelque chose qu’il regrettait. Son propre père avait été comme cela - avec lui du moins - et cela lui avait permis de devenir l’homme qu’il était. En partie, du moins, car le décès d’Hector était sans aucun doute la plus grande influence qu’il y avait pu avoir dans sa vie. Perdre une partie de soi, cela ne laissait personne sans profonde séquelle, peu importe la jalousie qu’il pouvait lui porter, les pensées noires qu’il pouvait avoir à son encontre. Il avait aimé son jumeau, comme il était censé le faire, inconditionnellement, prêt à tout pour lui, le protéger, le défendre, être toujours derrière son dos. L’ombre vengeresse. Mais l’une des faces de la pièce avait disparue, emporté au loin par quelque chose que le chevalier n’avait pas été capable de combattre, un dragon q’il ne pouvait vaincre. Frustration, d’être si bon médicomage, d’être capable de sauver des dizaines de vie, mais pas celle qui importait le plus. Sa disparition avait sonné le début de l’ère glaciaire dans le coeur d’Anselm, ne laissant la place que pour quelques rares privilégiés. Feyne était l’une de ces privilégiés. Peut-être même la seule, la plus importante, celle qui importait vraiment. Alors pour la sauver il était prêt à tout, comme il l’avait été pour le frère et mari décédé. C’était son rôle. Il n’était pas le chef de famille, il était le chevalier vengeur, l’esprit frappeur, celui se salissant les mains et portant le fardeau des crimes et des mensonges. Il le faisait fièrement, le dos droit et le menton relevé, loin d’être accablé par tout ce qu’il avait pu déjà faire et tout ce qu’il s’apprêtait à faire. Il savait comment le faire, il savait se protéger, être efficace mais rester inconnu. Il avait le nom, la puissance, la richesse, les techniques. Il avait les espions aussi, les agents, ces fidèles suivants lui obéissant. Il allait avoir besoin de l’une d’entre eux pour ce travail là. La première, celle qui pourrait s’apparenter au pilier du groupe, celle qu’il savait aussi dévouée à lui qu’il pouvait l’être pour Feyne, qu’il l’avait été pour Hector. Et parce qu’il la connaissait, parce qu’il savait son dévouement et son admiration, il savait qu’elle allait accomplir avec la joie la tâche qu’il comptait lui confier.

Il pénétra dans la Couronne Brisée d’un pas de conquérant, glissant entre les clients, prostituées et serveurs aussi aisément qu’une ombre, agile comme le serpent qu’il était. Quelques mots glissés, des gallions qui passent d’une main à une autre, et l’affaire est réglée. Techniquement il n’aurait même pas besoin de payer, et il est loin de débourser ce qu’il devrait normalement pour une nuit complète avec une des filles. Mais elle, elle est spéciale. Son patron, c’est lui, uniquement, et s’il veut la voir, il la voit. Mais il sait aussi que certains peuvent se faire bavard si l’on commence à leur poser des questions, alors quelques pièces permettent toujours d’obtenir un silence confortable. Il préférait que le but de sa venue reste un secret, qu’on pense simplement qu’il était venu passer un peu de bon temps comme cela pouvait lui arriver parfois. On lui montra une chambre un instant plus tard et il gravit les escaliers du lieu de débauche, la main glissant légèrement sur la rambarde, la chevalière de la famille luisant à la lumière des photophores. Il pénétra dans la chambre réservée, accueilli par une Ina assise sur le lit, portant aussi peu de vêtement que les autres filles des parages. «Bonsoir Ina.» Il referma la porte, la verrouillant d’un mouvement de la main, avant de s’approcher de l’espionne, de la secrétaire du diable. Sa main glisse sur sa chevelure de jais, apprivoisant la tigresse sous ses mains, sachant déjà qu’elle ne pouvait que ronronner sous son toucher. Elle était belle. Magnifique même, avec des lèvres appelant les baisers et un corps méritant clairement son prix. Il ne se gêna d’ailleurs pas pour ravir la bouche rouge, étant d’une étrange bonne humeur ce soir. Comme si la perspective de prévoir l’assassinat de sa femme le rendait heureux. Ce qui était certainement le cas, d’ailleurs. Sa main vint glisser le long de sa cuisse, caressant la peau blanche, ses lèvres dérivant vers sa nuque. Il mordit légèrement la peau tendre, juste de quoi la faire réagir, venant ensuite murmurer des mots à son oreille. «J’ai une mission pour toi… Mais vu que nous avons toute la nuit, je pense que je vais d’abord profiter de t’avoir pour moi.» Toujours la caresser dans le sens du poil, jouer sur des mots, attiser cette flamme en elle lui assurant une fidélité encore plus grande que le serment inviolable partagé entre eux.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 192
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Giza Lagarce
MULTINICKS : Non

AGE : 26 années
BLOOD STATUS : Sang-mêlée
CIVIL STATUS : Pas tout à fait célibataire.
JOB : Espionne vicieuse et perfide
HOGWARTS HOUSE : Poufsouffle
MAGIC WAND : Bois de vigne, coeur en plume d'hippogriffe, 31 cm, prédisposée aux sortilèges offensifs
PATRONUS CHARM : En cours d'apprentissage
SPECIAL CAPACITY : Aucune
MARAUDER'S MAP : Dans l'ombre d'Anselm
POINTS RP : 226

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Jeu 12 Jan 2017 - 21:07

Asphyxie. Ce fut la sensation qu'elle ressentit durant toute son attente. Elle commençait à angoisser et à se demander si elle faisait bien de rester ici. Mais elle n'avait pas le choix. Elle devait travailler. Elle entendit des bruits de pas venant du couloir et la seule image qu'elle avait en tête, c'était celle de sa camarade défigurée. Elle déglutit, tous les sens en alerte, prête à se jeter sur sa baguette. De l'extérieur, elle ne laissait rien paraître. Stoïque. Mais à l'intérieur, son cœur battait la chamade, prêt à rompre sa poitrine peu vêtue. Il entra.

Son cœur manqua un battement quand elle découvrit à qui elle avait à faire. Anselm. Il cogna de plus belle, elle était quasiment sûre qu'on pouvait l'entendre. Elle se mordit la lèvre. Il était là, pour elle, avec elle, pour la nuit. Elle ne pouvait effacer le sourire satisfait et plein de désir qui venait de s'afficher sur son sourire. Anselm était venu pour la voir elle, seule, toute la nuit. Elle n'en revenait pas. Pour une surprise, c'en était une bonne. «Bonsoir Ina.» Elle n'eut même pas le temps de répondre qu'il s'emparait de ses lèvres, pour son plus grand plaisir. Il était divin. Elle n'avait pas l'habitude qu'il se montre aussi enjoué en la voyant. Peu bavard, cela ne changeait pas, mais de là à l'embrasser de la sorte... Il y avait forcément une raison à cela. Avait il enfin compris que leurs désirs mutuels pouvaient être assouvis ? Ina se trouvait sur un petit nuage à l'idée de ce qu'il allait lui annoncer. Vu la tournure des événements, elle sentait qu'elle allait être agréablement surprise. «J’ai une mission pour toi… Mais vu que nous avons toute la nuit, je pense que je vais d’abord profiter de t’avoir pour moi.» Elle se liquéfia sur place. Il la désirait, c'était certain. Et elle n'allait pas s'en plaindre. Elle se laissa tomber à la renverse sur le lit, sous les caresses expérimentées de son amant, de son amour. D'une façon experte et habile, Anselm réussit à convaincre davantage Ina de son amour pour lui, d'une manière dont seul lui avait le secret. La jeune femme ne pouvait rester insensible face à cet homme attirant dont elle était tombée littéralement amoureuse. Et à la manière relativement tendre dont il prit soin d'elle ce soir - là, Ina ne put que s'abandonner davantage à ses sentiments à peine refoulés. Il était son monde à elle, elle ne jurait que par lui. Et à en croire la manière dont la soirée se déroulait, elle avait tout à fait choisi le bon parti.

Ivre d'amour, Ina s'effondra finalement aux coté du bel Anselm, essoufflée par sa démonstration. Elle parcourait son corps du bout de ses doigts, suivant les lignes de ses muscles en souriant comme une adolescente. Ils avaient toute la nuit. «Waw.. C'était juste ..»[/color] Il la foudroya du regard. Elle se tut alors. Elle ne voulait surtout pas gâcher ce moment et vint se coller un peu plus contre lui. Elle lui caressa la joue en plongeant son regard dans le sien. Il avait des yeux merveilleux. «Alors comme ça tu as une mission pour moi ? » Elle se mordit la lèvre en le dévorant du regard. Elle laissa glisser ses mains sur son corps dénudé en lui chuchotant à l'oreille «Tes désirs sont des ordres..»


Dernière édition par Ina Barrosa le Ven 10 Fév 2017 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 644
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : luke evans by laura kk <3. signa by alaska, gif by tumblr.
MULTINICKS : queen malfoy & nest the freak.

AGE : quarante quatre années dans l'ombre, enfin peut-être le soleil lui accordera-t-il quelques faveurs.
BLOOD STATUS : des rubis dans ses veines, il en est fier de son sang pur, de son héritage familial qu'il ne souillera pour rien au monde.
CIVIL STATUS : marié depuis bien trop longtemps, à la mauvaise femme. on lui a offert la nuit quand il voulait le soleil. mais le plan est en marche, et bientôt, sûrement, la lune sera masquée à jamais.
JOB : directeur de sainte-mangouste, pour couronner ses vingts années de médicomage. place à la jeunesse comme ils disent. de toute façon, entre le cercle et l'élevage d'hippogriffes , il n'a plus vraiment le temps de sauver des vies.
HOGWARTS HOUSE : son nom crie serpentard, et il le revendique. il s'est toujours senti bien mieux terré dans les cachots qu'en haut de la tour d'astronomie.
MAGIC WAND : la fidèle alliée mesure 37 centimètres. elle est faite en bois de noyer noir, et comprend un crin de licorne. elle est particulièrement rigide, et répond mieux aux sorts offensifs.
PATRONUS CHARM : et le fier lycaon se transforme en oiseau de mort, un corbeau en écho aux cadavres des rares qu'il a pu aimer.
SPECIAL CAPACITY : il aurait aimé être capable de manipuler les flammes, mais le sort en a décidé autrement.
MARAUDER'S MAP : au manoir ravenscal la plupart du temps.
POINTS RP : 1863

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Mar 31 Jan 2017 - 16:46

C’était si simple. Si aisé. Un geste de la main, une caresse, un simple visage détendu, un sourire jouant au coin des lèvres. Une simple petite chose, une fausse petite affection parfaitement imitée, et il la savait déjà sous le charme, se pliant sous ses doigts, répondant au moindre de ses gestes et de ses désirs. Il aimait ça. Le pouvoir qu’il pouvait avoir sur elle. Les frissons sous ses doigts, les soupirs à ses oreilles. En quelque sorte, c’était une des fois où il voyait clairement le résultat de son oeuvre, où il était directement en contact avec sa victime, où il avait une autorité suprême. Il n’était caché derrière personne, n’agissait qu’en son nom. Ses désirs, ses envies, et lui seul qui les réalisait. Cela manquait de défi même, surtout avec elle, elle qu’il savait réagissant si bien à l’intonation dans sa voix et au bout de ses doigts. Il n’était pas homme d’affection, homme d’amour et de lumière, il était la nuit noire, celle inquiétante sans lune et sans étoile, celle où le froid était tel qu’il glaçait le coeur, le corps, l’esprit, l’âme. Il était le mal, le diable à lui tout seul, celui sifflant les pires choses aux oreilles des infortunés. Il était Hadès et Perséphone à la fois, puissant et piégé dans ce rôle de chef des enfers qu’il n’avait pas forcément voulu, mais dont il avait su s’accommoder avec perfection. Car il fallait quelqu’un pour faire le sale boulot, il fallait quelqu’un pour avoir du sang sur les mains, il fallait quelqu’un pour accepter de mentir et de tuer. Et lui-même avait ces personnes-là, ces personnes se salissant littéralement les mains pour lui, accomplissant ses plus noirs méfaits. Ils étaient chacun bon dans leur domaine, chacun prêt à obéir, peu importe l’ordre ou la difficulté. Ils était les cavaliers de l’Apocalypse, sur leurs cheveux noirs et terrifiants, apportant la douleur et la maladie. Mais elle, elle était encore au-dessus de tout cela. Elle était la main du diable, elle était la nymphe du mal, elle était la Mort elle-même, reliée par un lien indestructible à son créateur.

Il l’utilisait, il le savait, outrageusement et abondamment, dans tous les domaines, à toutes les occasions. L’amour et la dévotion étaient fait pour cela, être utilisé et manipulé. L’amour rendait fort celui qui le recevait et faible celui qui l’éprouvait, Anselm savait, Anselm avait apprit. L’amour il faut le donner à la bonne personne, celle en qui on a suffisamment confiance pour savoir qu’elle ne l’utilisera jamais contre soi, qu’elle ne prendra jamais avantage de ce pouvoir, de cet ascendant. Il n’avait aucun remord à utiliser cette dévotion aveugle que lui offrait Ina. C’était de sa faute, elle n’avait qu’à faire attention à qui elle donnait ce sentiment si puissant et si destructeur. Elle avait fait un mauvais choix, et Anselm ne comptait pas le lui faire remarquer. Pas tant que cela pouvait lui servir. Il avait eu de la chance, malgré tout. Elle était une espionne minutieuse, une tueuse née, une amante quasi parfaite. Heureusement, avec un corps pareil. Il aurait été horriblement déçu, sinon. Mais non. Elle était à la hauteur, et c’était pourquoi il l’autorisait encore près de lui, il autorisait ses regards trop brillants ridicules et ses gestes trop tendres comme en cet instant. Il se devait bien de lui laisser un peu d’espoir briller de temps en temps, pour ne pas la voir s’envoler loin de lui. Il prit un peu de temps pour reprendre son souffle, remettre ses idées en place, et aussi il devait l’avoue, la sensation de ses courbes nues contre son corps, faible aperçu de ce qu’ils venaient de partager. Il eut un sourire au coin des lèvres en l’entendant chuchoter à son oreille. Comme s’il ne le savait pas déjà, comme si elle ne lui avait pas déjà montrer. Il se retourna brusquement, venant la surplomber à nouveau, dégageant ses cheveux de son visage et les attrapant finalement d’une main, autoritaire, commandant. Sa bouche glissa contre sa nuque. “Je veux…” Il fit remonter ses lèvres près des siennes, plantant des yeux d’acier dans les siens. Mortellement sérieux, mortellement dangereux. “Je veux que tu assassines ma femme.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 192
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Giza Lagarce
MULTINICKS : Non

AGE : 26 années
BLOOD STATUS : Sang-mêlée
CIVIL STATUS : Pas tout à fait célibataire.
JOB : Espionne vicieuse et perfide
HOGWARTS HOUSE : Poufsouffle
MAGIC WAND : Bois de vigne, coeur en plume d'hippogriffe, 31 cm, prédisposée aux sortilèges offensifs
PATRONUS CHARM : En cours d'apprentissage
SPECIAL CAPACITY : Aucune
MARAUDER'S MAP : Dans l'ombre d'Anselm
POINTS RP : 226

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Ven 10 Fév 2017 - 11:57

“Je veux que tu assassines ma femme.”
Ces mots résonnèrent dans la tête d'Ina comme un bruit sourd. D'abord, le silence. Finalement, le feu d'artifice. Elle plongea son regard ardent dans le regard de son prince et sa bouche ne put s'empêcher de dessiner, petit à petit, très lentement, un sourire satisfait. Qu'elle tue sa femme. En voilà un boulot intéressant. Ina n'aurait pu espérer mieux. Mais des milliards de questions se bousculaient dans sa tête, probablement car l'idée l'enchantait autant qu'elle l'effrayait. Tuer la femme d'Anselm serait probablement la chose la plus gratifiante qu'Ina pourrait s'offrir. Elle l'avait souvent rêvé, imaginé, mais elle s'était toujours retenue de le faire. Persuadée qu'elle était un obstacle au bien fondé de sa relation avec Anselm, Ina avait réellement imaginé la scène maintes et maintes fois dans sa tête. Aujourd'hui, ce soir, après avoir couché avec son Prince, voilà que le rêve devenait réalité. Décidément, cette soirée ne cessait d'apporter son lot de surprises, en plus des merveilles. Ina souriait maintenant franchement, son regard toujours planté dans celui d'Anselm. Le besoin d'expirer profondément se fit alors ressentir et elle balança sa tête en arrière, l'enfonçant dans l'oreille. Un petit rire cristallin commença alors à s'échapper de sa bouche vermeille pour venir emplir la pièce d'une douce mélodie rieuse. Ina se mit à rire doucement, mélodieusement et elle ferma les yeux en se ressaisissant.

Elle inspira profondément, ouvrit les yeux et les tourna vers le belâtre, nu, à ses côtés. " Que je tue ta femme. " Elle dit cela comme pour se convaincre que c'était bien ce qu'il lui demandait, qu'elle avait bien compris. Le silence du mâle n'était que trop parlant. Incapable de supprimer le sourire qui ornait son visage, Ina se pencha vers lui pour l'embrasser. Elle savait qu'elle abusait, mais tant pis. Elle lui sourit. " Que je tue ta femme, rien que ça ... Mais avec joie ! Je trouve aussi qu'elle prenait un peu trop de place en ce moment ... ". Elle n'était pas certaine de comprendre le bien-fondé de cette mission, mais une chose était sûre, ce serait une de moins avec laquelle elle devrait partager son amour pour Anselm. Et rien que pour ça, elle prendrait un malin plaisir à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 644
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : luke evans by laura kk <3. signa by alaska, gif by tumblr.
MULTINICKS : queen malfoy & nest the freak.

AGE : quarante quatre années dans l'ombre, enfin peut-être le soleil lui accordera-t-il quelques faveurs.
BLOOD STATUS : des rubis dans ses veines, il en est fier de son sang pur, de son héritage familial qu'il ne souillera pour rien au monde.
CIVIL STATUS : marié depuis bien trop longtemps, à la mauvaise femme. on lui a offert la nuit quand il voulait le soleil. mais le plan est en marche, et bientôt, sûrement, la lune sera masquée à jamais.
JOB : directeur de sainte-mangouste, pour couronner ses vingts années de médicomage. place à la jeunesse comme ils disent. de toute façon, entre le cercle et l'élevage d'hippogriffes , il n'a plus vraiment le temps de sauver des vies.
HOGWARTS HOUSE : son nom crie serpentard, et il le revendique. il s'est toujours senti bien mieux terré dans les cachots qu'en haut de la tour d'astronomie.
MAGIC WAND : la fidèle alliée mesure 37 centimètres. elle est faite en bois de noyer noir, et comprend un crin de licorne. elle est particulièrement rigide, et répond mieux aux sorts offensifs.
PATRONUS CHARM : et le fier lycaon se transforme en oiseau de mort, un corbeau en écho aux cadavres des rares qu'il a pu aimer.
SPECIAL CAPACITY : il aurait aimé être capable de manipuler les flammes, mais le sort en a décidé autrement.
MARAUDER'S MAP : au manoir ravenscal la plupart du temps.
POINTS RP : 1863

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Ven 17 Fév 2017 - 11:04

Le rire envahit la jeune femme allongée sous lui, et Anselm esquissa lui-même un sourire satisfait en la voyant réagir ainsi. Il savait qu’Ina n’avait jamais porté Evangeline dans son coeur. Pas plus que lui, en tout cas. Un mariage de convenance, voilà tout ce que cela n’avait jamais été. Contrairement à d’autres, il n’avait jamais été capable de l’aimer, de développer une réelle affection à son encontre. A peine un respect mutuel. Et encore. Le fait est que l’un comme l’autre savait qu’il ne la tolérait qu’à ses côtés car elle était la mère de ses enfants. Tant qu’elle ne se mettait pas dans son chemin, il l’ignorerait royalement, et il valait mieux pour elle. Car désormais, s’il s’intéressait à elle, c’était pour la faire disparaître de la surface de la Terre. Elle ne lui servait plus à rien. Ses enfants étaient grands. Ils comprendraient. C’était la guerre, et la guerre était dure. Cruelle. Alors ils perdaient leur mère de la main d’on ne savait qui, et voilà. Anselm ferait semblant de chercher, de vouloir la venger comme il devrait le faire, mais il n’en ferait rien. A quoi bon ? Il savait bien qui en était l’auteure. Qui donnerait le coup fatal. Mais également qui avait donné l’ordre. Cela le faisait sourire un peu plus. Bientôt, il serait débarrasser. Bientôt, le chemin serait clair. Il allait s’allier à Feyne définitivement et pour toujours, et d’une façon malsaine prendre la place du jumeau disparu. Et il en était fier. Heureux, même. D’enfin, l’avoir pour lui. De parvenir à remplir son rôle avec elle, jusqu’au bout ; la sauver. Et il n’aurait même pas besoin de se salir les mains pour ce coup-là. Ina le ferait très bien pour lui.

Il arqua un sourcil en la voyant si réjouie, si libre d’un coup, prenant l’initiative de l’embrasser, comme si cela était leur fait à eux deux, comme s’il faisait cela pour eux. C’était sûrement ce qu’elle pensait, en réalité. C’était même certain. Que pourrait-elle penser d’autres ? Il ne lui avait pas donné ses raisons, ne lui avait pas fait part de ses plans. Elle ne pouvait que supposer, et évidemment, avec son amour inconditionnel et sa dévotion bien trop grande, elle s’imaginait que c’était sa récompense. Tuer la dame pour prendre sa place. Comme elle pouvait se tromper. Mais il n’avait pas de raison de la mettre au courant de cela. Il ne voulait pas la perturber dans sa mission. “Je recommanderai du poison. Mais le choix est tien. Je connais tes talents en la matière.” Il a un sourire en coin, et vient faire glisser son doigt lentement le long de sa mâchoire. Sa meurtrière personnelle.

(Elipse, post mort de Feyne)

Elle devait lui faire son rapport. C’était tout ce qu’il attendait d’elle ce soir-là. Il gravit les marches de la Couronne Brisée pour la retrouver dans cette chambre où, des semaines auparavant, il avait commandité l’assassinat de sa femme. Et elle avait réussi la mission avec brio. Il le savait. Il était veuf, désormais. Cherchant désespérément le meurtrie de sa femme. Et il faisait semblant, il faisait croire que c’était le cas. ll ne savait pas comment il parvenait à maintenir le masque aussi facilement. Peut-être car cela faisait partit de lui. Et peut-être car la vengeance coulait bel et bien dans ses veines. Feyne…. sa mort ne resterait pas impunie. Elle avait déjà été synonyme de sa propre fin à lui. De sa propre mort interne. Il ne ressentait plus rien qu’une soif de sang, d’une envie de vengeance et de plus de puissance. Tout le reste ne réagissait plus. Et lorsqu’il vint voir Ina ce soir-là, il n’était absolument pas dans l’optique de faire quoi que ce soit d’autre que parler. Entendre précisément ce qu’elle avait accompli, comment elle avait rempli sa mission. Et lui donner une prochaine. Et c’était tout. Il poussa la porte de la chambre, son visage froid et fermé bien différent de la dernière fois où ils s’étaient trouvés dans cette pièce. Il la regarde à peine, ignora son corps offert, si facile à avoir. Cela n’allumait rien en lui. C’était effrayant, de ne plus ressentir cela. Effrayant et libérateur. Car désormais plus rien ne pourrait l’arrêter. “J’attends ton rapport sur l’assassinat de Evangeline Ravenscal.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SPELLS : 192
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Giza Lagarce
MULTINICKS : Non

AGE : 26 années
BLOOD STATUS : Sang-mêlée
CIVIL STATUS : Pas tout à fait célibataire.
JOB : Espionne vicieuse et perfide
HOGWARTS HOUSE : Poufsouffle
MAGIC WAND : Bois de vigne, coeur en plume d'hippogriffe, 31 cm, prédisposée aux sortilèges offensifs
PATRONUS CHARM : En cours d'apprentissage
SPECIAL CAPACITY : Aucune
MARAUDER'S MAP : Dans l'ombre d'Anselm
POINTS RP : 226

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm] Dim 19 Fév 2017 - 21:58

Méfait accompli. Ina s'était acquittée de sa tâche juste après qu'Anselm l'ait congédiée. Elle avait alors directement établi un plan pour venir à bout de la femme Ravenscal. Bientôt, elle ne serait plus et Ina pourrait avoir, en plus de la satisfaction d'Anselm, une concurrente de moins. Pendant plusieurs jours, la jeune brune avait filé la femme et élaboré sa stratégie. Elle avait pensé aller au delà de ses prérogatives et ne pas utiliser le poison. Elle avait pensé à utiliser un stratagème moins rapide. Elle voulait la voir souffrir, se délecter de sa mort lente et douloureuse. Mais finalement, elle avait accepté l'idée du poison. Moins risqué. Plus simple. Non pas qu'elle aimât la simplicité, mais elle tenait à ne pas se faire prendre. Et finalement, la femme d'Anselm ne méritait pas qu'Ina prenne trop de risques pour elle. Ina considéra même qu'elle n'avait finalement pas tant besoin de souffrir. Elle ne lui avait rien fait directement. Son seul tort était d'être une femme, mais pas n'importe laquelle, celle liée selon les lois du mariage. Mais même si Ina la détestait pour ça, tout simplement car elle en était verte de jalousie, cela ne constituait pas un motif valable pour la torturer physiquement. Elle allait mourir, c'était peut être déjà assez suffisant. Après plusieurs jours de méticuleuses préparations, Ina avait finalement mis son plan à exécution. Il était relativement simplet, mais pas moins efficace. Les deux femmes se rencontrèrent fatalement il y a trois jours. Ina avait réussi à mettre au point un poison particulièrement efficace qu'elle avait appliqué sur le rouge à lèvre favori de la femme. Comme elle savait exactement ce qu'elle avait prévu ce soir là, Ina avait pu prendre les devants. La femme Ravenscal avait un rendez vous juste après qui n'était noté nulle part. Cela laisserait du temps avant qu'on ne se rende alors compte de sa mort. Comme Ina était souvent fourrée au château, sa présence ne serait pas suspecte, bien qu'elle ne passait que peu de temps avec la femme d'Anselm. Elle avait alors fait en sorte de ne pas trop se faire voir près de ses appartements. Mais le plan était prêt. Ce soir là, elle s'était glissée dans la chambre de la femme, sachant pertinament qu'elle sortait de la douche pour son rendez vous. Ina jeta un coup d'oeil vers la pendule. Le poison était efficace très vite. Probablement qu'en ce moment même, la femme appliquait son rouge à lévre. Ina sourit et tendit l'oreille. Elle compta dans sa tête et un grand fracas se fit entendre depuis la salle de bain. Elle se précipita alors dans la petite salle embuée et trouvé la femme, étalée par terre, les yeux injectés de sang. Elle souffrait probablement, mais Ina ne s'en souciait guère. Elle la regardait telle un monstre qu'elle était, se délectant de lui ôter son dernier souffle. La femme leva péniblement les yeux vers elle et Ina put y lire l'effroi. Pas de doutes, elle l'avait reconnue et la brune afficha alors très lentement, le plus beau sourire qu'elle avait. Elle prit le rouge à lèvre qui se trouvait par terre et termina de maquiller les lèvres de la mourante qui était pétrifiée par la mort qui s'emparait d'elle. Incapable de bouger, la mourante laissa Ina l'humilier, en la suppliant du regard. Ina la regarda droit dans les yeux et murmura : « Anselm te voulait morte. Il est à moi désormais. Adieu. » . Elle tourna ensuite les talons, glissant le rouge à lèvre dans sa poche.

***

Ina était très satisfaite de la réussite de sa mission. Anselm serait content. La femme Ravenscal avait été trouvée morte assez tardivement. Davantage qu'Ina l'eut pensé. En effet, comme elle se trouvait dans sa salle de bain, personne n'avait osé déranger la femme. Ni même osé rentrer à vrai dire. Mais une des servantes, qui avait pris la consigne d'apporter du thé à une heure précise le soir, avait finalement ouvert la porte, en absence de réponse. Elle avait alors donné l'alerte et la confusion se répandit dans le manoir Ravenscal. Anselm avait été fou de rage, paraît il. Quel comédien il faisait. Ina soupira à cette pensée. Longtemps, elle avait pensé qu'Anselm jouait la comédie avec elle aussi. Mais le temps l'avait convaincue, et surtout son amour l'aveuglait. Elle était désormais certaines que ce qu'ils vivaient était authentique. Et la mort d'Evangeline serait alors un nouveau tournant pour leur histoire. D'humeur guillerette, Ina avait fait convoquer son Anselm à la couronne brisée. Même chambre que la dernière fois, elle avait insisté. La fois dernière, Anselm lui avait fait l'amour, on peut dire. Il s'était montré très attaché et soucieux, même doux. Ina n'en attendait pas moins, surtout avec la réussite de sa mission. Mais quand Anselm pénétra dans la chambre, la brune déchanta vite. Son sourire s'effaça devant la tempête glaciale qui lui fit face. Fermé et distant, Anselm ne s'approcha même pas d'elle, comme s'il avait peur d'attraper une maladie à son simple contact. Ina fronça les sourcils et le ton sec et autoritaire de l'homme la renfrogna. Regrettait-il ? De toute façon il était trop tard. Il lui demanda son rapport.
« Evangeline est morte le soir où la servante l'a découverte. Je lui ai administré du poison que j'avais introduit dans son rouge à lèvre. Ce fut bref. » Ina s'avança vers Anselm et lui tendit l'arme du crime. Elle constituait une preuve et Ina ne savait qu'en faire. Elle s'était dit qu'Anselm voudrait peut être une preuve, bien que le corps de sa femme inerte constituait une preuve tout à fait suffisante. Elle tenta une approche physique avec Anselm mais celui ci la repoussa froidement. Ina ne comprenait pas ce qu'il se passait. Il aurait du la féliciter, la complimenter. Pour la première fois de sa vie, elle sentit une boule au fond de sa gorge. Elle serra les points, ce n'était pas juste. Pour la première fois de sa vie, Ina sentit qu'elle était en colère envers Anselm. Car tout ce qu'il faisait ce soir était injuste. Mais Ina ne comprit pas de suite la raison de sa colère, car éperdument amoureuse, elle n'était même pas consciente que sa colère était dirigée vers Anselm. Elle ne parvenait même pas à mettre un nom sur la boule qui s'était formée au fond de sa gorge. Elle manquait d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: wanna see me ? [Anselm]

Revenir en haut Aller en bas

wanna see me ? [Anselm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Karting à Saint-Anselme
» Première démonstration comparative d'évaporateurs au Québec
» ✘ sweet little girl wanna learn to fight
» hello darkness my old friend (anselm)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: the great london and away :: Knockturn Alley :: la couronne brisée-