AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Lun 13 Fév - 23:42


Bellatrix Regina Lestrange (née Black)

« You need to really want to cause pain — to enjoy it — righteous anger won’t hurt me for long.
I’ll show how it’s done, shall I ? I’ll give you a lesson.
Crucio. »
‹‹ Crucio

âge, date et lieu de naissance ≈46 ans, dont presque la moitié passés à répandre le chaos, la terreur, et la mort. Elle ne regrette que ces années passées enfermée à Azkaban, prison infâme qui lui rongea le corps et l’esprit. Née en Août 1951, à Grimmauld Place, comme tous les Black, elle fait la fierté de son père. nationalité et origines ≈ Bellatrix est anglaise, de descendance française. Sa mère, née Rosier, a toujours insisté pour que ses filles apprennent sa langue natale, même si ça n’intéressait guère l’aînée. Pour autant, elle parle très bien français. sang de sorcier ≈ Le plus pur et dérangé qu’il soit. Bellatrix est l’une des fières héritières de la Maison Black, et on le lui a assez répété pour qu’elle fût incapable de penser à autre chose. C’est un honneur, tant de pureté, une rareté sans pareil. The Noble and Most Ancient House of Black. Ce n’est que la reconnaissance fière d’un sang incestueux. profession ≈ Bellatrix est une guerrière, qui n’a jamais travaillé, et qui ne travaillera jamais. Elle aurait voulu être un Auror, peut-être, elle l’avait même choisi : mais le destin en décida autrement. Aujourd’hui, elle n’est rien de plus que le chien de garde du Maître, pour son plus grand plaisir. Elle ne se verrait rien faire d’autre que causer le chaos et la misère. statut civil ≈ Elle est mariée à Rodolphus Lestrange, une alliance politique qu’elle n’a jamais pu refuser. Elle n’a jamais aimé cet homme, mais après les années passées ensembles, après Azkaban, elle arrive à admettre que c’est un compagnon. Elle irait même jusqu’à dire que sa mort l’attristerait.  maison à l'école ≈ Sans surprise, l’aînée des Black fut reçue par la Maison de Salazar. Ce n’était pas une fierté, c’était ce qui était attendu d’elle. Elle a terriblement honte d’admettre que le Choixpeau a pendant un temps voulu la placer chez les Ravenclaw. parcours scolaire ≈ Bellatrix s’est toujours illustrée par son masque d’arrogance, quelque chose de très sang-pur et de parfaitement détestable. Si personne n’a jamais pu prouver qu’elle était la cause de nombreuses blagues et accidents (oui, il y avait eu cette fois où elle avait entièrement repeint la Tour de Gryffindor aux couleurs de Slytherin), elle réussissait tout de même à faire régner une sorte de terreur sur l’école. On savait qu’il ne fallait pas la déranger, ni plus tard ses sœurs, si l’on ne souhaitait pas se retrouver du mauvais côté de sa baguette. Elève brillante, mais facilement ennuyée, elle faisait partie du Slug Club, était la perle des professeurs de Défense contre les forces du mal, et le cauchemar de McGonagall. baguette magique ≈ Son plus fidèle compagnon, la baguette qu’elle n’a de cesse de faire tourner entre ses doigts d’une manière déstabilisante et faussement décontractée. L’objet, qu’elle chérit et idolâtre, est en bois de noyer, d’une longueur de 31,8 centimètres, avec cette forme si caractéristiquement coudée. Elle a un ventricule de dragon, et est particulièrement rigide. Elle ne répond qu’à sa maîtresse. sortilège du patronus ≈ Dans sa jeunesse, pour sa plus grande fierté, elle n’avait eu que peu de mal à créer un patronus. Le souvenir parfait : une après-midi avec ses sœurs et Cygnus, leur père, sous l’ombre d’un grand chêne où il avait installé une balançoire. Sa forme ? Une panthère noire, splendide et mortelle. Depuis qu’elle a commencé à pratiquer la magie noire, par ailleurs, le sort lui est devenu impossible à réaliser. Depuis Azkaban, l’existence même de ce soir est devenu un chimère inatteignable. épouvantard ≈ Ce froid glacial, ce désespoir qui lui remplit les pores et qui lui donne envie de se tailler les veines. Son épouvantard est ce spectre affreux, le visage vide et vêtit de guenilles. Les Dementors, seuls compagnons pendant ces quatorze années de vie perdues.effluves d'amortentia ≈ L’odeur de la pluie, dans un sous-bois humide, mêlé au feu de bois, et au sang. localisation ≈ Lorsqu’elle n’est pas aux pieds de son Maître, ou en train de réaliser ses désirs, elle se réfugie dans le Manoir des Lestrange, ou dans l’étreinte, plus rare, de sa sœur.  don magique ≈ Chuchoteur signe physique distinctif ≈ Bellatrix n’est pas quelqu’un que l’on peut oublier, ou même ne pas reconnaître, que ce soit à cause de sa chevelure folle, ou de ses yeux hantés. Pour les plus attentifs, il y a ce tatouage d’Azkaban, et les nombreuses cicatrices qu’elle tient de son séjour étendu dans la prison. casier judiciaire ≈ De notoriété publique, Bellatrix a passé 14 années de sa vie à Azkaban, pour un crime qu’elle n’était que trop fière d’avoir commis. Elle a torturé des esprits jusqu’à la folie, privant un petit garçon de parents, tout cela au nom du Maître. Elle le referait sans réfléchir.
‹‹ reflet du miroir (avatar)

Voldemort a réussi à installer un climat chaotique et ne cesse de lutter contre la résistance d'une manière de force. Que pensez-vous de ce combat ? Qu'en tirez-vous à votre profit ?
   
Je ne peux qu’applaudir, et à deux mains. Ces chiens de la résistance ne méritent rien de moins que la mort, et une des plus terribles, que je serai ravie de leur donner. Le Maître a parfaitement raison de souhaiter leur chasse, et extermination. Ces combats me ravissent. L’adrénaline pompe dans mes veines, et c’est la sensation la plus délicieuse qu’il soit. On ne m’a pas appelée Bellatrix pour rien. Je vis pour la guerre. D’ailleurs, je crains le jour où le contrôle du Dark Lord sera total. Je suis perdue, sans la possibilité de combattre.

   Dans ce monde où les meurtriers sont victorieux et les fous heureux, que ressentez-vous de toute cette dégradation ? Le chaos a-t-il besoin d'ordre ? Le cercle est-il pour vous une bonne option ? (ne pas mentionner le cercle si votre personnage ignore ce que cela est) Poser cette question au camp gagnant est assez ironique. Quelle idiote serais-je si je ne me sentais pas bien dans le climat actuel. Le chaos n’a jamais besoin d’ordre. Le chaos doit s’épanouir, même s’il est toujours plus difficile à contrôler. Le contrôle est quelque chose de totalement surestimé. Parfois il est terriblement excitant de se laisser aller et de laisser notre instinct parler. I thrive in Chaos.

   Vivre, c'est tuer. Vivre c'est souffrir et faire souffrir. Quand tout vous accable, que vous reste-t-il en mémoire ? Vous êtes de ses partisans lâches ou bien de ces furies qui ne cessent de répandre le chaos et la mutinerie ? La vue des corps brisés, l’odeur du sang, et les cris dans la distance. C’est dans ce genre d’environnements que je me complais. Narcissa me trouve parfois excessive, mais il est nécessaire que l’on comprenne qu’il faut se soumettre. Si pour cela, il faut tuer et massacrer, et bien c’est leur problème, et mon immense satisfaction. Les partisans lâches ont aussi peu leur place dans notre nouvel ordre que les mudbloods. C’est du tout ou rien ; et si c’est rien, alors c’est la mort nette et définitive. Dans le meilleur des cas, l’esclavage.
   
Bellatrix n’est pas connue pour sa patience ; d’ailleurs, elle est plutôt du genre impulsive, et n’hésitera pas à prendre les devants dans une situation lambda ; elle s’ennuie facilement, et lorsqu’elle s’ennuie, elle cherche à s’occuper, ce qui finit toujours mal pour quelqu’un ; elle est totalement persuadée que les sang-purs sont les seuls capables de régner sur le monde magique ; elle est très réfléchie, et malgré son apparence maniaque, elle prend le temps de penser ses gestes ; en combat, elle agit plus à l’instinct qu’autre chose ; créature rationnelle, Bellatrix ne manque pas de justifications pour toutes ses convictions ; elle est totalement dévouée à son Maître, même si dernièrement elle commence à remettre certaines priorités en perspective ; Azkaban l’a laissée partiellement abîmée, et il lui arrive plus que de raison de perdre contact avec la réalité ; la seule chose qui la terrifie plus que tout est la prison et ses gardes démoniaques ; parce que le Maître l’a sortie de son enfer, elle ne le trahira jamais.  
 
 
— Leolaws
    quel âge avez-vous ? Bientôt 22 ans ! comment avez-vous découvert le forum ? Je blâme entièrement Alecto. que pensez-vous du forum ? Je suis tout à fait charmée !  avez-vous des questions ? Nope un dernier mot ? Cœur sur vous. voulez-vous être parrainé(e) ? ≈ NOPE, thanks !
 — personnage inventé [] ; scénario d'un membre [] ; personnage de la saga [X] ; personnage prédéfini []
© VIPERA EVANESCA 2016

 



Dernière édition par Bellatrix Lestrange le Sam 18 Fév - 17:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Lun 13 Fév - 23:44


I can't hardly stand it

Well you're up so high, how can you save me when the dark comes here tonight to take me up to my front walk and into bed, where it kisses my face and eats my head ?
« Come here, Bellatrix. » Elle ne put s’empêcher de rouler des yeux. Elle venait de revenir de Poudlard, et elle n’avait même pas eu une minute pour elle depuis qu’elle était rentrée. Entre les préparations pour le bal de Noël, les discussions sans fin sur son possible mariage avec le cadet des Lestrange, et ses vaines tentatives de révision, elle n’avait pas pu se recentrer sur elle. C’était sa dernière année à Poudlard, et elle voulait en profiter autant qu’elle. C’était les derniers véritables moments d’insouciance, où elle pouvait agir comme une enfant sans trop qu’on le lui reproche. De toute façon, elle se fichait bien de ce qu’on pouvait lui reprocher. Pourtant, elle n’en était pas au point de désobéir à son père. L’homme avait beau être relativement raisonnable, il ne fallait pas essayer d’étirer sa patience, sous peine de représailles aussi dérangeantes que désagréables. Alors, elle ne mit que quelques minutes à se présenter dans le salon, arrangeant à peine ses cheveux en quelque chose qui ressemblait moins à un nid de corbeau (sans grand succès). Persuadée que Rodolphus devait être derrière la porte, dans un de ces moments de « je vais séduire votre fille » ridicules, elle rentra en grandes pompes, sourire arrogant aux lèvres. Elle s’arrêta nette lorsque son regard croisa celui d’un homme, fort de sa prestance, et décidemment charmant. « Bellatrix, this is Tom Riddle. Tom, my eldest, Bellatrix. »

Elle était totalement subjuguée. Un peu sur ses gardes tout de même, elle avança vers l’homme avec une lenteur trahissant son état d’esprit, ce qui fit sourire l’inconnu. Il fit les quelques pas qui le séparaient d’elle, et lui sourit. Il était plus grand qu’elle, d’au moins une tête, mais il ne donnait pas l’impression de la regarder de haut. Son expression était ouverte, et sans s’en apercevoir, elle se mit à lui sourire. Il lui prit la main, et elle se laissa faire, alors qu’il en effleurait le dos de ses lèvres. Il ne la relâcha pas tout de suite, et si ça la dérangeait, elle ne le montra pas. « I have heard so much about you, my dear Bellatrix. It is such a pleasure to finally make your acquaintance. » Il relâcha enfin sa main, et se redressa, et Bellatrix fit un demi pas en arrière, croisant les bras contre sa poitrine. Son scepticisme revenait en force. Elle était promise à Rodolphus. Qui était donc cet homme ? Elle se souvint de ses manières, et esquissa un sourire forcé. « Likewise. » Elle se tourna alors vers son père, l’expression fermée. Elle haussa un sourcil, demandant silencieusement ce qui était en train de se passer. Ce fut Tom qui attira son attention en posant sa main sur son épaule, et elle le regarda à nouveau, gardée.

« I wanted to meet you, because your father said that you showed great capabilities. I need young people like you to join my cause. I believe you would be interested in that. » Elle l’écouta sans l’interrompre, se demandant où tout cela allait bien pouvoir mener. Il était clair qu’il n’était pas question de gagner ses affections pour un mariage potentiel, et elle se détendit alors un peu. « Alright. What cause might that be ? » Dans son dos, elle entendit la porte se refermer, et elle comprit sans se retourner que Cygnus venait de quitter la pièce. « How do you feel about blood purity ? » Il glissa sa main derrière son dos, et la guida vers l’un des canapés de la pièce. Il avait bien du culot, de l’inviter à s’asseoir dans sa propre maison. Qu’importait, il avait quelque chose de particulièrement passionnant. « Nothing matters more. » Répondit-elle enfin, et elle s’assit sur le canapé, sans le lâcher du regard. Ces vacances étaient en train de devenir intéressantes.


***



« Go ahead, Bellatrix. Just like I asked. » Elle le regardait avec des yeux admirateurs. Au début, elle avait été sceptique. Cygnus ne parlait qu’en bien de ce Tom Riddle, soi-disant sauveur des Sang-Purs. Elle n’y croyait pas. Dans ses moments les plus rationnels, elle se disait que les familles comme la sienne étaient nécrosées par l’inceste, et qu’il pouvait rien advenir de bon de continuer dans cette voie-là. Bien sûr, ces pensées ne duraient jamais trop longtemps. On lui avait appris depuis l’enfance qu’ils étaient mieux que les autres, et elle avait fini par le croire. Les Black ne s’intéressaient pas à d’autres que ceux du même rang. Elle avait été frappée par le charisme de Tom dès leur première rencontre. Il la regardait d’une façon qu’elle trouvait extrêmement flatteuse : il ne remarquait pas que son corps, qui était agréable, mais son talent. C’était un regard que seuls ses professeurs lui avaient adressé, auparavant, et se rendre compte qu’elle avait de la valeur pour autre chose qu’un mariage était enivrant. Tom voulait qu’elle se batte, pas qu’elle fasse des enfants. Alors, il l’avait entraînée. Et c’était l’heure de vérité. « Yes, Tom. »

Elle porta son regard sur l’homme, et instantanément, le trouva pathétique. Comment pouvaient-ils s’attendre à ce qu’ils puissent rester en vie, alors qu’ils étaient aussi … spineless. C’était honteux, une lâcheté pareille, et cela fit grimacer Bellatrix. Elle aurait voulu le faire crier, mais ce n’était pas le temps pour cela. Elle sentit la main de Tom contre sa nuque, et quelque secondes plus tard, ses lèvres contre son oreille, déversant ce poison si délectable et destructeur. « He is nothing but a beast, Bellatrix. They are savages. They must submit. And if they refuse, then they must die. » Elle hocha la tête. Prise d’un relent de bonne volonté, elle chercha à se concentrer sur le parasite en face d’elle. De longues secondes s’écoulèrent, et rien ne se passa. Elle baissa les yeux, puis prit sa tête entre ses mains, soupirant. Il était derrière elle, l’irradiant de sa présence bienveillante.  Elle voulait être parfaite pour lui, lui montrer que l’intérêt qu’il lui avait porté n’était pas en vain. Elle était capable de réussir. Elle devait réussir.

Sans sourciller, elle braqua son regard sombre sur la proie. Une veine battait sur sa tempe, et elle se força à respirer lentement, par le ventre. Comme le lui avait conseillé Tom, elle fit le vide dans son esprit, et se concentra entièrement sur l’esprit de la victime. Rien n’aurait pu la déranger. Cela prit peut-être quelques secondes, ou quelques minutes, peut-être même une heure, tant elle était déconnectée de la réalité. Ce fut soudain, et elle retint une expression de surprise. Elle avait réussi. L’adrénaline pulsa dans ses veines, et elle dut se faire violence pour ne pas perdre sa concentration.

Elle se sentait présente dans le cerveau de sa victime. C’était différent de la présence que Tom avait pu avoir sur son esprit, lorsqu’il avait utilisé la Legilimency sur elle, mais c’était tout aussi tangible. Elle se lécha les lèvres, et quelques instants plus tard, la pensée fut formulée. Kneel. Il y eut de l’hésitation de la part du mudblood, peut-être de la résistance, mais elle ne s’énerva pas. Elle le fixa d’un œil intense, et répéta sa commande, au plus profond de son crâne. Kneel. Enfin, l’homme bougea, avec une lenteur caractéristique. Contrairement à l’imperio, il ne semblait pas le faire contre sa volonté. Non, il semblait même heureux de s’agenouiller. Comme si c’était ce qu’il avait toujours souhaité. Alors, satisfaite de ce premier succès, mais sachant qu’il ne fallait pas qu’elle le laisse lui monter à la tête, elle continua les commandes, suivant précisément les demandes de Tom. Grab the knife to your right and go to your friend. Elle semblait s’en sortir plus facilement, et le garçon fit ce qu’elle lui avait demandé sans aucune résistance. Elle commençait à transpirer. Tom lui avait fait subir tant d’exercices de concentration, exercices qu’elle avait détestés, et malgré tout, c’était épuisant. Slash his throat. Elle ne s’en rendait pas compte, mais il y avait un sourire inquiétant qui éclairait son expression. Rien que l’idée que l’homme puisse faire ce qu’elle demandait la faisait frémir d’excitation. Pour autant, le parasite ne semblait pas déterminer à obéir, et résistait obstinément.  Slash. His. Throat. Elle perdait patience. Son contrôle commençait à glisser, mais malgré tout, le couteau trancha la gorge offerte de l’autre garçon étendu sur le sol.

Elle rompit la connexion quelques instants plus tard, et manqua de s’écrouler, si ce n’était pour l’étreinte de Tom, qui soutint son poids. « Good girl. » Elle pouvait entendre le sourire dans sa voix, et elle releva des yeux idolâtres vers lui, le hurlement accompagnant leur étreinte l’emplissant d’une excitation familière. Elle n’avait qu’une hâte : recommencer.


***



C’était le jour qu’elle avait attendu pendant plus de six mois, six mois passés à se glisser hors de Poudlard pour aller rejoindre celui qui se faisait maintenant appeler Lord Voldemort. Généralement, il l’entraînait seule. Il lui avait appris plus qu’elle n’aurait osé imaginer, et il faisait clairement ombre à tous ses professeurs de Défense contre les forces du mal. En quelques mois avec lui, elle avait mieux appris à se battre qu’en sept années à Poudlard. Mais ce n’était pas seulement le combat, qu’il lui avait appris. Non, il lui avait fait ressentir les nuances de la magie, et avait décuplé son cœur magique. Il lui avait permis de devenir maîtresse de ses émotions, allant même jusqu’à lui apprendre l’art de glisser ses pensées dans les esprits d’autres. Et elle s’était entraînée, sans relâche, allant même jusqu’à se servir de ce don à Poudlard, bien que toujours pour des choses bégnines. Plus de fois que de raison, faire en sorte que McGonagall lui fiche la paix, et la laisse se balader dans le Château sans lui causer problèmes. D’autres fois, elle n’était pas seule, et ils étaient rejoints par les frères Lestrange, par l’idiot Malfoy, et ils s’entraînaient ensembles. Ils combattaient, et ils s’encourageaient les uns et les autres à maîtriser le plus rapidement possible les nouveaux sorts qu’on leur présentait.

Mais aujourd’hui, c’était le jour où elle devenait officiellement un membre de la cause du Maître. Aujourd’hui, elle venait d’obtenir son diplôme de Poudlard, avec presque assez de succès pour battre les records de l’école, et ce soir-là, elle aurait sa cérémonie d’initiation. Elle ne savait pas ce que Tom avait prévu, mais elle en tremblait d’excitation. A partir de cette soirée, ils allaient commencer à mettre le plan en œuvre, ils allaient œuvrer pour la grandeur des familles Sang-Pur, the Sacred Twenty-Eight, et ils remettront les mudbloods à leur place. Rien n’entraverait leur idéologie.


***


Le corps tremblait devant elle, criait, suppliait. Ca la faisait rire. Elle ne pouvait plus s’arrêter, emportée dans une folie temporaire. Elle riait, le visage tourné vers les cieux. Derrière elle, la maison des moldus était en feu. Elle pouvait déjà sentir l’odeur de la chair brûlée, et ça la fit rire de plus belle ; et à ses rires se mêlaient les cris d’agonie. Elle ne pouvait pas arrêter, elle ne savait pas comment. La sensation était addictive. Infliger tant de souffrance était une drogue. C’était le power trip le plus précieux, le plus puissant. Le pouvoir qu’elle possédait sur les autres, sur ces faibles petits asticots était absolument délicieux. Elle baissa sa baguette, brisant le sort, et s’agenouillant devant sa victime, elle l’attrapa fermement par ses cheveux, et le força à se redresser, le faisant grimacer de douleur. Il la fixait, le petit asticot, suppliant du regard, et pleurant d’une façon tout à fait répugnante. Elle lui sourit alors, et plongea son regard dans le sien. Elle sentait la présence du Lord derrière elle, et elle se concentra alors, se plongeant dans cet état de demi-mort qui lui permettait de se connecter avec ses victimes.

Le cerveau de l’homme était faible, et c’était risible tellement elle parvint facilement à s’infiltrer à l’intérieur. Elle tendit sa dague préférée à l’idiot, dague qui lui avait été offerte à son anniversaire par Tom, et l’asticot s’en saisit sans hésiter. Un sourire sinistre naquit sur les lèvres de l’aînée des Black, alors qu’il portait la dague à son propre cou. Go ahead, from the left to the right, deep in your throat. La main qui tenait le couteau ne tremblait pas, alors qu’il le glissait rapidement le long de sa gorge, tranchant avec une précision inquiétante chacune des veines et des artères. Le sang s’écoula comme une cascade, et en quelques secondes, s’en était fini de lui. Elle arracha la dague de sa poigne et l’essuya avec application en utilisant les vêtements du mort. Derrière elle, le Lord souriait, et elle tourna sur ses genoux, se prosternant presque devant lui. Elle était imperméable au monde, et il n’y avait plus que le regard qu’il lui portait qui importait.

Il tendit la main vers elle, et elle lui offrit son bras gauche sans même réfléchir. Elle en tremblait d’excitation. Enfin, elle allait revêtir sa marque. Enfin, elle allait être à lui. Il sortit sa baguette de sa manche, et le bout vint caresser la peau de la jeune femme. L’instant d’après, le sort était murmuré, et une brûlure incomparable lui parcourait le corps. Les larmes lui montaient aux yeux, mais elle n’avait jamais été plus heureuse de sa vie. Quelques secondes plus tard, et elle s’écroulait au sol, totalement épuisée, alors que la douleur quittait enfin son corps. « Thank you, my Lord, thank you … »


***


« WHERE IS HE ?! ANSWER ME ! » Le couple cherchait à disparaître dans le sol, recroquevillés comme une paire de nouveau-nés. Dans sa rage, Bellatrix avait détruit le reste de la pièce. Ses compagnons étaient aussi frénétiques qu’elle. Son mari et son beau-frère prenaient des tours avec le père, alors qu’elle lançait crucio après crucio sur la mère. L’enfant dans le berceau hurlait toute sa peur, et Crouch Jr. montait la garde dehors. Mais ils ne répondaient pas, et ça la rendait de plus en plus intenable. Elle ne se contrôlait plus, et elle sembla perdre contact avec la réalité. « I don’t know ! Please ! Please stop ! » Elle hurla de rage, et un jet rouge jaillit de sa baguette, crucio silencieux heurtant de plein fouet Alice Longbottom. « LIAR. » Elle avait essayé de rentrer dans leur tête, mais elle était beaucoup trop instable pour arriver à quoi que ce soit sans se blesser. A côté d’elle, les Lestrange torturaient en même temps Frank, et elle redoubla d’ardeur pour son propre sort. Bien trop rapidement, les deux époux furent réduits à l’état de légumes. Elle n’entendit pas le bruit caractéristique du transplanage dehors, et ce ne fut que lorsque son mari, Rodolphus, lui saisit le bras, qu’elle arrêta enfin de torturer l’épouse. Elle était essoufflée de tant d’efforts, et remarqua à peine le regard paniqué de son mari. « We need to go, Bella. The aurors are here. » L’instant d’après, ils transplanaient tous ensembles.

Leur fuite ne fut que de courte durée. A peine arrivés à Lestrange Manor, les trois Lestrange eurent à peine le temps de rassembler des affaires que les aurors étaient déjà sur eux. Ils en abattirent cinq avant de se faire désarmer. La réalité de ce qui leur arrivait échappait totalement à Bellatrix. Elle était paniquée, l’esprit obsédé par une seule chose : le Maître avait disparu. Il n’était pas mort, non. Il reviendrait. Elle l’avait crié haut et fort à son procès. Il reviendrait, et il les récompenserait. Eux seuls l’avait cherché.


***



« Come to me, little wizard, come to me. » Le garde faisait ses rondes dehors. En face d’elle était enfermé son mari, et elle savait que dans la cellule d’à côté avait atterri son détestable cousin, Sirius. Elle l’avait moqué être arrivé ici, enfermé comme le dernier des vauriens (comme elle), alors qu’il avait été un jour si supérieur, si idiot, avec son ami Potter. Ils étaient morts, les Potters, elle l’apprit des pleurs pathétiques de son cousin. S’ils étaient morts, cela voulait dire que le Dark Lord allait revenir pour eux, n’est-ce pas ? Peut-être fallait-il l’aider. Elle était décidée à sortir. Il lui fallait simplement un garde, un contact visuel, et c’était bon. Certainement, les gardes n’étaient pas formés en occlumency ? Elle avait une chance, elle en était persuadée. Le vent souffla soudainement contre les barreaux de sa fenêtre, et elle fut distraite un moment. « WHORE ! » Ah ! le cousin sans colonne vertébrale. Elle grogna, et jeta son corps contre les grilles qui lui servaient de barreaux, son élan interrompu par les chaînes à ses poignets, qui la projetèrent douloureusement en arrière. Elle heurta le sol avec force, et grimaça. « I’LL KILL YOU SIRIUS ! AH ! BLOOD TRAITOR ! » Ils s’encourageaient dans leur haine, mais ce lieu était aussi détestable que dérangeant.

« Shut it inmates ! » Voilà sa chance. Le garde. Le garde idiot. Il la regarda, cherchant probablement à l’intimider, et il ne lui fallut qu’une très longue seconde pour trouver la concentration nécessaire à ce qu’elle voulait faire. L’homme hocha la tête distraitement, et elle pouvait sentir le regard de Rodolphus sur elle. L’instant d’après, elle était si profondément dans son crâne que sa perception du monde changea. Le garde sortait son trousseau, et elle ne remarqua pas la froideur extrême qui imprégna sa cellule. Sa peau frissonna, mais le garde avait trouvé la clef, et l’approchait de la serrure. Plus qu’un ordre, et elle serait libre. Elle n’entendit pas le cri de Rodolphus, et l’instant d’après, son esprit se fractura. Elle hurla, la douleur extrême mêlée à l’influence du Dementor, qui se nourrissait sans relâche sur la joie de Bellatrix, la laissant recroquevillée sur le sol. Ses yeux étaient écarquillés, lorsqu’il la relâcha enfin, et partit se nourrir sur d’autres proies. Son souffle était court, et ses mains tremblaient. Derrière elle, le garde était reparti, et Sirius riait comme un dément.  « Bella ? Bella ? Are you okay ? Bella ? » La sollicitude de son mari était touchante, mais elle ne pouvait répondre. Elle avait l’impression qu’une partie de son esprit était restée chez celui du garde. Le Dark Lord l’avait mise en garde des risques de cette technique, mais elle avait été désespérée. Elle s’endormit sans même s’en rendre compte.


***


Il ne reviendrait jamais. Cela faisait des années, maintenant, et des années de plus après l’incident malheureux qui l’avait privée d’une partie de sa santé mentale. Le lieu et les Détraqueurs n’avaient pas aidé. Elle avait l’impression d’avoir tout perdu. Même Sirius avait réussi à s’échapper, le sale chien. Il ne reviendrait pas, et ils étaient bloqués ici, dans ce bloc de béton abîmé par la mer et les embrumes. Elle avait froid. Elle se dit qu’elle voulait mourir, et pas pour la première fois. Si seulement on les laissait se suicider, elle l’aurait probablement déjà fait une dizaine de fois. Rien ne méritait une vie pareille.  Sa marque brûla soudainement. Elle crispa ses mâchoires, grinça des dents, et jeta un œil en face d’elle, vers Rodolphus. Il avait senti exactement la même chose. Il était de retour. Il était vivant, il était là, et bientôt, bientôt, il viendrait les chercher.


***



L’explosion la sortit de son sommeil agité. Elle se redressa lentement, observant le trou dans le mur de sa cellule comme s’il n’était pas vraiment là. Les chaines qui la retenaient au mur avaient été arrachées dans l’explosion, et elle s’osa à faire quelques pas vers le trou, riant follement lorsqu’elle se rendit compte que ce n’était pas un rêve. Le Maître était venu. Avec l’aide d’autres rescapés, ils firent chemin vers la terre ferme. Elle avait pris le temps d’enlacer Rodolphus, l’espace d’un instant, pour se rappeler qu’ils étaient vivants, tous les deux, et qu’ils avaient survécu. Devant eux, un peu plus loin, se tenait Voldemort. Il avait changé, loin était le garçon charmant qu’elle avait rencontré dans le salon de ses parents. Il était terrifiant, avec ses yeux rouges, son nez de serpent, et son teint cadavérique. Il était terrifiant, mais elle n’avait jamais été plus heureuse de le voir. A un pas de lui, elle tomba à genoux, et son regard était idolâtre. Il n’y avait pas besoin de mots. Il était revenu. Il lui caressa la joue, et elle ferma les yeux. Il était revenu.

© VIPERA EVANESCA 2016



Dernière édition par Bellatrix Lestrange le Ven 17 Fév - 20:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 1209
IDENTITY : LAURA (VINYLES IDYLLES)
FACE & CREDITS : TERESA OMAN (ADL, AMR)
MULTINICKS : ADONIS, ELRONOR, PERCEVAL, ERNIE.

AGE : DIX-NEUF LARMES.
BLOOD STATUS : VENGEANCE MÊLÉE.
CIVIL STATUS : SON CŒUR ET SON CORPS APPARTIENNENT À JAMAIS À CHO CHANG, AUSSI MORTE PUISSE-T-ELLE ÊTRE.
JOB : ANCIENNEMENT JOUEUSE DE QUIDDITCH POUR LA CHINE. RAFLEUSE, ESPIONNE POUR L'ODP.
HOGWARTS HOUSE : SERRES D'AIGLES.
MAGIC WAND : BAGUETTE CHINOISE, MESURANT DIX CENTIMÈTRES , BOIS DE GLYPTOSTROBOIDES, LANGUE DE DRAGON.
PATRONUS CHARM : CYGNE NOIR.
SPECIAL CAPACITY : METAMORPHOMAGE.
MARAUDER'S MAP : LÀ OÙ HÉLÈNE EST SUPPOSÉE ÊTRE.
POINTS RP : 1833

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : seulement pour les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : #375D81
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Lun 13 Fév - 23:54

bella, bienvenue :cara



( she got horns like a devil, pointed at me and there’s nowhere to run from the fire she breathes,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 630
IDENTITY : pipelette (Moe pas Momo ♥)
FACE & CREDITS : Nicolas Simoes (adl la bl) / signature (solosand)
MULTINICKS : -

AGE : Vingt-quatre rêves avortés, vingt-quatre méfaits accomplis.
BLOOD STATUS : Le sang trouble, le sang contaminé. Pas de honte à avoir, le mage noir aussi a le même problème. Pourtant, les échines sont courbées, les genoux sont à terre devant sa grandeur. La magie qui brûle dans ses veines est tout ce qui compte, sa puissance ne dépend pas de sa naissance.
CIVIL STATUS : La sauvagerie des moments éphémères, l'idolâtrie des nuits solitaires.
HOGWARTS HOUSE : Le serpent vert et argent s'était enroulé autour de son cœur et avait contaminé sa raison.
MAGIC WAND : 31 centimètres de pourpre écoulé .
MARAUDER'S MAP : Là où le chaos manque pour l'y répandre.
POINTS RP : 625

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : Ouais, je suis chaud.
COLOR OF MY LIFE : #darkblue
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 0:19

BELLA.
OUH OUH, BELLA.
OUH OUH, BELLA.
OUH OUH BELLA, BELLA, BELLA.
ELLE RÉPONDAIT AU NOM DE BELLA ...

jpp ce choix de personnage, jtm, on s'épouse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2749
FACE & CREDITS : COLIN O'DONOGHUE - ULTRAVIOLENCES, aka LA FEMME PARFAITE
MULTINICKS : THYBALT, WEAKNESS.

AGE : TRENTE CINQ HIVERS.
BLOOD STATUS : LA PURETÉ MALADIVE D'UN LIQUIDE VERMEILLE.
CIVIL STATUS : HODGKINS, UN DÉSIR INSATIABLE.
JOB : DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE LA JUSTICE MAGIQUE.
PATRONUS CHARM : L’ÉBAUCHE D'UN OURS VITE OUBLIÉE.
SPECIAL CAPACITY : LE NÉANT SINON UN ESPRIT NÉCROSÉ.
MARAUDER'S MAP : PARTOUT MAIS NULLE PART.
POINTS RP : 4643

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : non mais si l'envie vous prend, why not.
COLOR OF MY LIFE : merci d'indiquer ici la couleur dans laquelle vous écrivez les dialogues de vos personnages.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 0:30

LESTRANGE.
LESTRANGE.
pas la peine de te dire que tu optes pour le meilleur des clans.
bienvenue chez toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 930
IDENTITY : SCHWERELOS.
FACE & CREDITS : CHARLIE, BE.
MULTINICKS : L, B, V, K, D, T.

AGE : ALMOST 25.
BLOOD STATUS : HALFBLOOD, SQUIB.
CIVIL STATUS : SINGLE.
JOB : ROGUE.
HOGWARTS HOUSE : NONE.
MAGIC WAND : A GUN.
PATRONUS CHARM : HIS FIST.
SPECIAL CAPACITY : SWEARING.
MARAUDER'S MAP : WANDERING.
POINTS RP : 1111

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 0:30

IFIHIERETG LE TITRE ET LE PERSO
JE SUIS EN AMOUR
BIENVENUEEEEEEE


his feelings for [him] were an oil spill; he’d let them overflow and now there wasn’t a damn place in the ocean that wouldn’t catch fire if he dropped a match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2049
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : katheryn winnick, by chloé love. pic gif by tumblr. signature sandy babe.
MULTINICKS : nest le chelou & az la guerrière.

AGE : quarante-trois ans qu'elle honore le monde sorcier de sa présence, un peu moins depuis qu'elle foule le sol de son port altier. encore dans la fleur de l'âge selon les critères sorciers, même si elle doute de parvenir au centenaire.
BLOOD STATUS : celui des black, celui qui lui a permis de se marier à un malfoy, soit le plus pur possible.
CIVIL STATUS : mariée depuis des décennies, amoureuse comme au premier jour, désespérée de retrouver l'homme qu'elle aimait, et non pas ce fantôme de lui-même. dix-sept ans qu'elle est mère, dévouée à son fils, prête à tout pour lui, chérissant le moindre de ses sourires.
JOB : mother. warrior queen. healer. protector.
HOGWARTS HOUSE : une black, future malfoy, ne pouvait être qu'un serpent. une vipère aux écailles argentées.
MAGIC WAND : depuis qu'elle a offert sa baguette originelle à son fils, elle utilise une baguette volée à un prisonnier par sa soeur. narcissa ignore de quoi elle est faite (en réalité de noyer avec un poil de centaure), mais elle mesure 23 centimètres et répond bien aux sorts de soin.
PATRONUS CHARM : étonnamment, elle est encore capable d'en produire un. et quand elle le fait, c'est une araignée qui apparaît, reflet du dévouement envers sa famille.
MARAUDER'S MAP : le plus souvent au manoir malfoy.
POINTS RP : 3305

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les paroles.
COLOR OF MY LIFE : #9c0909
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 11:55

@Rabastan Lestrange a écrit:
LESTRANGE.
LESTRANGE.
pas la peine de te dire que tu optes pour le meilleur des clans.

tututu, bella c'est une black à la base, alors on se calme tout de suite

je suis tellement contente de voir quelqu'un tenter bella elle manquait tellement au forum et à ma cissa
va falloir qu'on papote en tout cas
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 12:18


Merci à tous pour votre accueil

Orion + Ecoute, faut voir avec Rodolphus pour s'arranger Moi je ne suis pas contre

Rabastan + Je plussoie avec Cissy, je suis une Black avant tout. Les Lestrange c'est juste second best
D'ailleurs c'est la seconde fois que je vois Stannou avec Captain Hook, j'approuve

Steve + Merci

Cissy + CISSA
Avec the Queen de Vikings en plus je meurs quoi
J'espère que mon interprétation te conviendra !
Et oui il faut absolument qu'on parle. Je vais t'envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 150
IDENTITY : chloé (balaclava)
FACE & CREDITS : dane, @bbé (ava), soft parade. (gifs)
MULTINICKS : daphne, richard, noor.

AGE : twenty-five.
BLOOD STATUS : surprisingly pure-blood.
CIVIL STATUS : deliberately single.
JOB : seller at the 'twisted broom', but he's fascinated by mechanics and animals' genetic code.
HOGWARTS HOUSE : hufflepuff.
MAGIC WAND : his original wand is lost since his parents died, so he took one from a random dead wizard.
PATRONUS CHARM : none.
SPECIAL CAPACITY : he's a banshee, smelling the constant death that follows him.
MARAUDER'S MAP : in his workshop, most of the time.
POINTS RP : 410

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 13:28

LKJHVGBNJKLJHBUJ AAAAAAAAAAAAAAAH
BELLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
oh non j'adore, t'as l'air trop cool et tiptop en plus, j'suis trop contente
bienvenue chez toi, bonne chance pour finir ta fiche, t'hésites pas si t'as des questions babe


moving through this tomb of vapor and perfume and fog-filled rooms, silent compass, anger at dawn, locked down in the harness, drawn away from the low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2749
FACE & CREDITS : COLIN O'DONOGHUE - ULTRAVIOLENCES, aka LA FEMME PARFAITE
MULTINICKS : THYBALT, WEAKNESS.

AGE : TRENTE CINQ HIVERS.
BLOOD STATUS : LA PURETÉ MALADIVE D'UN LIQUIDE VERMEILLE.
CIVIL STATUS : HODGKINS, UN DÉSIR INSATIABLE.
JOB : DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE LA JUSTICE MAGIQUE.
PATRONUS CHARM : L’ÉBAUCHE D'UN OURS VITE OUBLIÉE.
SPECIAL CAPACITY : LE NÉANT SINON UN ESPRIT NÉCROSÉ.
MARAUDER'S MAP : PARTOUT MAIS NULLE PART.
POINTS RP : 4643

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : non mais si l'envie vous prend, why not.
COLOR OF MY LIFE : merci d'indiquer ici la couleur dans laquelle vous écrivez les dialogues de vos personnages.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 15:24

Citation :
Rabastan + Je plussoie avec Cissy, je suis une Black avant tout. Les Lestrange c'est juste second best  
D'ailleurs c'est la seconde fois que je vois Stannou avec Captain Hook, j'approuve
mais quelle effrontée
tu périras, toi et ta sœur, comme le reste de votre lignée, croyez moi  
(et merci btw )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2049
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : katheryn winnick, by chloé love. pic gif by tumblr. signature sandy babe.
MULTINICKS : nest le chelou & az la guerrière.

AGE : quarante-trois ans qu'elle honore le monde sorcier de sa présence, un peu moins depuis qu'elle foule le sol de son port altier. encore dans la fleur de l'âge selon les critères sorciers, même si elle doute de parvenir au centenaire.
BLOOD STATUS : celui des black, celui qui lui a permis de se marier à un malfoy, soit le plus pur possible.
CIVIL STATUS : mariée depuis des décennies, amoureuse comme au premier jour, désespérée de retrouver l'homme qu'elle aimait, et non pas ce fantôme de lui-même. dix-sept ans qu'elle est mère, dévouée à son fils, prête à tout pour lui, chérissant le moindre de ses sourires.
JOB : mother. warrior queen. healer. protector.
HOGWARTS HOUSE : une black, future malfoy, ne pouvait être qu'un serpent. une vipère aux écailles argentées.
MAGIC WAND : depuis qu'elle a offert sa baguette originelle à son fils, elle utilise une baguette volée à un prisonnier par sa soeur. narcissa ignore de quoi elle est faite (en réalité de noyer avec un poil de centaure), mais elle mesure 23 centimètres et répond bien aux sorts de soin.
PATRONUS CHARM : étonnamment, elle est encore capable d'en produire un. et quand elle le fait, c'est une araignée qui apparaît, reflet du dévouement envers sa famille.
MARAUDER'S MAP : le plus souvent au manoir malfoy.
POINTS RP : 3305

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les paroles.
COLOR OF MY LIFE : #9c0909
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 17:00

@Rabastan Lestrange a écrit:

mais quelle effrontée
tu périras, toi et ta sœur, comme le reste de votre lignée, croyez moi  
(et merci btw )

le gars il a cru il pouvait menacer black & malfoy comme ça, oklm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 17:12



Isak + Merci !
J'aurai une petite question en effet, concernant les particularités ? Pour Legilimens/Occlumens, est-ce qu'elles fonctionnent en paire ou est-ce qu'il faut en choisir une des deux ?

Stanny boy + j'aimerai être intimidée mais ... Non, ça ne marche pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 415
IDENTITY : chloé, clunnis (balaclavibuhkjd)
FACE & CREDITS : jacky, @freesia (av), bbé (profil)
MULTINICKS : daphne, noor, isak.

AGE : twenty four.
BLOOD STATUS : half-blood.
CIVIL STATUS : he'd do anything for isla clearwater.
JOB : he works as a cook in a shitty restaurant, but unofficially, he's a thief, a scammer, or anything illegal.
HOGWARTS HOUSE : puckwoodgenie, ilvermorny.
MAGIC WAND : my dick.
PATRONUS CHARM : a sloth.
SPECIAL CAPACITY : learning to be an occlumens.
MARAUDER'S MAP : at the old shack, in the lost countryside.
POINTS RP : 954

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 18:17

Alors alouuuurs, c'est une des deux il me semble, parce que même si les deux s'apprennent de la même manière, c'est un processus assez long pour chacune, et ce ne sont pas les mêmes particularités Le legilimens s'infiltre dans l'esprit des gens tandis que l'occlumens, lui, bloque son esprit à lui Pour moi, la particularité qui allierait un peu des deux, ce serait chuchoteur, puis ça collerait vraiment bien à Bellatrix
Après, qu'un autre admin vienne me contredire si on peut réellement allier les deux, mais dans tous les cas, il me semble bien que c'est un seul don I love you



i'm not the kind of fool who's gonna sit and sing to you about stars girl, but last night i looked up into the dark half of the blue, and they'd gone backwards.


la célébritude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2706
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : amber ; queen clunnis (av) ; myself (profil)
MULTINICKS : lavender ; rhea ; isla

AGE : twenty-six winters which freeze her blood.
BLOOD STATUS : purity that flows through her veins.
CIVIL STATUS : black widow. wife in mourning. engaged to his alter ego, rabastan. interested in the eldest of the lestrange.
JOB : formerly potionist in the department of mysteries. she has recently taken the reins and has become the director. the first woman to run this department and one of the youngest without a doubt.
HOGWARTS HOUSE : ravenclaw, a destiny for the descendant of rowena.
MAGIC WAND : carved in ash wood. it measures twenty-seven centimeters, rather rigid. in his heart, a werewolf fang. predisposed to hexes.
PATRONUS CHARM : so silver filament emerges from her wand. she has never succeeded in producing one.
SPECIAL CAPACITY : none, to her greatest regret.
MARAUDER'S MAP : somewhere between home in ireland, hogwarts and the lestrange's manor.
POINTS RP : 2234

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #990033
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 18:35

BELLA What a Face
J'AI TOUJOURS EU LE SAME LIEN AVEC LES ANCIENNES SO FAUT QU'ON EN PARLE EN TANT QUE BELLES SOEURS EN PLUS
ET PUIS J'AI SCENARISÉ RODOLPHUS BTW

BIENVENUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix Mar 14 Fév - 22:19

Richard + Haha ! Oui en effet Chuchoteur est une perspective intéressante, je n'y avais pas pensé. Je vais la potasser ! Merci beaucoup

Cassandre + Avec plaisir J'attends ton MP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix

Revenir en haut Aller en bas

And every demon wants its pound of flesh — Bellatrix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» hot demon
» Windart Demon
» [17 Juillet]1er Meeting 666 Demon Team - Auchy Les Mine (62)
» Question hot demon
» chti-demon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: les dossiers sous-scellés :: aux oubliettes-