AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

after the glitter fades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: after the glitter fades Mer 15 Fév - 14:19


daithe moore

THROUGH THE DARKNESS OF FUTURE PAST
THE MAGICAN LONGS TO SEE
ONE CHANCE OUT BETWEEN TWO WORLDS:
FIRE WALK WITH ME
‹‹ ASCENSIO

âge, date et lieu de naissance ≈ elle a trente ans au compteur. elle vint au monde dans la douleur lors d'un été caniculaire au mois d'août à la nouvelle-orléans, poussant un cri tonitruant, étouffé par les complaintes d'une mère déphasée, dans une clinique moldue, loin du scandale. enfant prématurée, une bâtarde de surcroît, la progéniture d'une union fortuite. à l'orphelinat, on l'a baptisa daisy, fragile petite pâquerette à peine éclose parmi la mauvaise herbe. nationalité et origines ≈ ses origines sont sujet à une spéculation incessante. on lui prêta en particulier une ascendance nordique, mais faute de preuve, elle ne peut être confirmée. cela dit, elle est américaine - à ne pas en douter, certifié par les autorités du dit pays. sang de sorcier ≈ information introuvable à ce jour. statut civil ≈ dsiban, dsiban, elle n'a que ce prénom à la bouche. le double d'elle-même, il est le parent, l'amant et le complice. jalouse et possessive, elle l'aime son homme d'un amour malsain et destructeur. elle l'aime à en perdre la raison. profession ≈ une partie de son existence, elle l’a vécue enfermée dans un asile moldu avant de rejoindre celui réservé aux sorciers – à l’écart de la société. elle ne se faisait pas d’illusion, la petite daisy : peu de perspectives d’avenir pour elle entre ces murs capitonnés. sa seule réalité se limitait aux contours de sa cellule, elle était rythmée par la prise régulière de calmants et autre psychotrope – un savant dosage, un traitement de cheval produisant un effet immédiat sur son esprit déjà détraqué.  ça, c’était une autre vie. avant la délivrance, avant la renaissance. sous les traits de daithe, maintes opportunités s’offrent à elle, elle s’émancipe. désormais, elle officie en tant que propriétaire du palais de circé (un cadeau de son bien aimé) à l’allée des embrumes,  une échoppe digne de ses extravagances où elle donne libre cours à sa folie créatrice et qui a des allures de magasin de suicides. dernièrement, elle vend à profusion des filtres prêts à l'emploi. les clients ne manquent pas, malgré les bruits qui courent à son sujet et la réputation sulfureuse de son acquéreuse.  maison à l'école ≈ aucune puisqu'elle n'a jamais eu accès à une éducation magique décente voire une éducation tout court. parcours scolaire ≈ inexistant. livrée à elle-même, la seule chose qui lui a permis de survivre dans l'environnement hostile qu'était l'hôpital psychiatrique : c'était la lecture. le seul livre en sa possession était un exemplaire usé d'alice au pays des merveilles, un reliquat auquel elle a un attachement particulier. par contre, en matière de magie, elle était une véritable néophyte. l'apprentissage s'est faite dans la douleur. à l'époque, elle ne saisissait pas encore l'ampleur de sa magie. elle l'a découverte au travers des expérimentations qu'elle a réalisées auprès de dsiban. une des disciplines qu'elle maîtrise le plus, c'est la botanique, puis viennent les potions. néanmoins, d'une curiosité poussée à l'extrême, elle s'intéresse à tout - muée par un appétit vorace pour la connaissance. baguette magique ≈ elle lui a été gracieusement offerte par dsiban, elle a été taillée dans le bois de séquoia géant, aux reflets incarnats prononcés, elle y renferme l’écaille d’un pansedefer ukrainien. entre ses mains, elle est particulièrement nerveuse, peinant à canaliser la magie qui habite la blonde, une magie destructrice et puissante. le bois chauffe entre ses doigts, de fins craquèlements apparaissant à la surface. une puissance qui varie selon l’état émotionnel dans lequel daithe se trouve. elle est capable de bien des prodiges, mais également d’ôter la vie à quiconque qui la contrarie. sortilège du patronus ≈ elle est incapable d'en produire un. la vie l'a usée, l'a abîmée. son seul et véritable bouclier reste l'ombre de dsiban. épouvantard ≈ une ombre noire et sinistre émanant de son corps - une inquiétante étrangeté qui la terrorise. c'est l'obscurité même, prête à la dévorer, l'absorber dans le néant absolu. effluves d'amortentia ≈ l’odeur intense de soufre enrobé dans du musc qui titille ses narines, le parfum entêtant de dsiban, celle du café reposant dans l’âtre de la cheminée, les effluves ambrés dont elle pare ses dessous et la dernière note, celle diffusée par le bois de la baguette quand elle lance des incantations. localisation ≈ au manoir de clifton avec son cher et tendre. don magique ≈ en refoulant la magie étant enfant, cela a produit chez elle une réaction en chaîne important. cela a déclenché une série de désastreuses mésaventures. sa magie lui a causé bien des ennuis et lui a mené la vie dure. tout échappait à son contrôle. son anormalité suscitait chez les autres un gêne certain voire une profonde peur face à l'indicible. elle a longtemps méprisé cette part d'elle, qui lui a causé bien des malheurs. autour d'elle, les catastrophes se sont enchaînées toujours de manière inexplicable - à croire qu'elle attirait le mauvais oeil, elle a fini par le croire. enfant, elle finit par se terrer dans les recoins sombres dans son esprit, ne la préservant nullement de la brutalité de cette force mystique. cela lui a coûté sa santé mentale. encore aujourd'hui, elle souffre de ce trop plein de magie, se manifestant toujours de façon cataclysmique. l'ampleur des dégâts la sidère à chaque fois. d'un autre côté, elle semble peu à peu mesurer l'amplitude de sa force mais reste  impuissante. signe physique distinctif ≈  des cicatrices qui parsèment sa peau blafarde (notamment sur ses avant bras et sur ses mains, les séquelles laissées par des éclats de verre) et un tatouage entourant son poignet gauche, prenant la forme d'un serpent qui se mord la queue : l'ouroboros (symbole de l'éternel retour), gravé dans la chair par ses soins, en signe de renouveau.  casier judiciaire ≈ la poupée a du sang sur les mains. elle ne retrouvera jamais la blancheur virginale de l'innocence. dans son placard, se sont empilées les squelettes de ses victimes. les autorités n'ont (curieusement) pas chercher à l'appréhender. désormais, du sang anglais teinte la tamise.
‹‹ LEA SEYDOUX

Depuis combien de temps êtes-vous arrivé en Angleterre? Ne craigniez-vous pas la puissance du seigneur des ténèbres? Quel fut le motif de votre venue?
elle foule de ses talons les ruelles de londres depuis quelques mois, fraîchement débarquée du nouveau continent. l'angleterre a ce charme désuet qui a exalté son imaginaire étant petite, il continue à la fasciner malgré les ruines et la décadence. elle regarde le chaos environnant en spectatrice émerveillée, d'un œil enfantin. tout est en train de s'effondrer et c'est dans cette ambiance de terreur absolue qu'elle se sent vivante. l'extase est à son paroxysme.

Ici, loin de chez vous; le chaos est partout. Regrettez-vous de ne pas être resté dans votre patrie? Pensez-vous à y retourner? elle ne reviendra pas, daithe. elle n'a pas d'attaches qui la retiennent au pays. ce pays qui ne lui a toujours été hostile, un pays qui l'a privé de tout. elle ne s'est jamais sentie autant chez elle qu'aux côtés de dsiban. ce n'est qu'à ses côtés qu'elle se réalise pleinement.

Harry Potter et l'ordre du phénix ont échoué maintes fois à ramener un équilibre. C'est peut-être à ceux venus d'ailleurs de changer la balance. En quel force d'espoir croyez-vous? Quel combat comptez-vous mener?
elle ignorait jusqu'à présent qu'une guerre avait éclaté. vous comprenez bien que dans son esprit détraqué, le monde vient à peine de s'ouvrir à elle. l'enfermement l'a conditionné à voir l'extérieur comme un ennemi naturel. maintenant qu'elle est libre, l'extérieur est devenu un immense terrain de jeux. ce climat d'horreur qui règne à présent sur tout l'angleterre la galvanise au plus haut point. un vent de révolte est en train de souffler. des forces contraires s'activent dans l'ombre. et daithe est aux premières loges.
— volubile ; étrange ; désaxée ; excentrique ; violente ; farouche ; magnétique ; électrique ; fiévreuse ; impétueuse ; agitée ; théâtrale ; burlesque ; charnelle ; paranoïaque ; instable ; prédatrice ; névrosée ; femme fatale
 
— votre pseudo ; votre prénom
quel âge avez-vous ?   comment avez-vous découvert le forum ?   que pensez-vous du forum ?    avez-vous des questions ?    un dernier mot ?    voulez-vous être parrainé(e) ? ≈  
— personnage inventé [] ; scénario d'un membre [X] ; personnage de la saga [] ; personnage prédéfini []
© VIPERA EVANESCA 2016




Dernière édition par Daithe Moore le Dim 12 Mar - 17:35, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 14:20


venus in furs

this whole world's wild
at heart and weird on top


SHINY, SHINY, SHINY BOOTS OF LEATHER
WHIPLASH GIRLCHILD IN THE DARK
COMES IN BELLS, YOUR SERVANT, DON'T FORSAKE HIM


Vous voyez une femme qui arrive en trombe devant vous, drapée dans sa robe fourreau de velours. Elle ne court pas mais marche avec une telle agilité sur ses talons que ça rendrait jaloux un félin. Ses yeux vous paralysent, vous ne bougez pas et restez inerte. Vous ne comprenez pas mais elle porte toute son attention vers vous qui pourrez être le destin de sa vie. Elle ne sait ce que vous avez, mais elle vous trouve presque unique, ou alors vous êtes peut être une licorne. Vous êtes un peu effrayés en fait. Vous fixez toujours ses yeux, ils sont d'un bleu céleste, de plus, le rouge écarlate qui recouvre ses lèvres donne un contraste particulier. Vous ne cillez pas mais l'envie de vous enfuir en prenant vos jambes à votre cou ne s'arrête pas. Mais vous persistez. La curiosité s'empare de vous, muée en une attraction inavouable envers cette femme que vous apercevez pour la première fois. Elle s'approche encore plus de vous d'un pas chaloupé, ses talons percutant le goudron et l'envie de s'aventurer dans son territoire ne vous dérange plus. La confiance n'est pas encore là et ne le serra sans doute jamais, mais vous êtes intrigués. Votre cœur s'emballe dans votre cage thoracique et vous ne comprenez pas pourquoi. Vous avez l'impression de vivre quelque chose d'unique, que ce n'est que le début et que la suite vous marquera à vie. Vous ne comprenez pas ce que cette femme vous ait choisi. Vous ne comprenez pas ce qu'elle pourrait vous apporter, mais vous persistez. Vous la scrutez du regard et elle ne se retient pas de faire de même. Vous vous laissez lobotomiser par ses pupilles, envoûtés par une sirène. Elle s'approche encore plus. Elle n'est plus qu'à quelques centimètre de vous. Par peur, vous baissez les yeux pour parcourir ses doigts fins, la couleur pâle qui en ressort ne vous choque pas plus, elle ne fait que d'accentuer le pourpre de ses lippes mais vous vous attardez sur la baguette magique qu'elle arborait avec fierté. Elle vous fixe encore, et dès que vous redressez votre regard vous ne pouvez vous empêcher de sursauter lorsque vous remarquez qu'elle n'est qu'à quelques centimètre de votre visage. Elle ne bouge plus, vous non plus. Le silence s'éternise entre vous mais vos cœurs battent tous deux à la chamade, dans un rythme lancinant. Ce n'était pas le coup de foudre mais la rencontre. Vous rabaissez votre regard avec crainte pour fixer son autre main. Une cigarette dont les volutes forment un curieux voile opaque autour de sa silhouette. Sa présence vous électrise, son emprise vous désarçonne. Votre cœur est sur le point de lâcher. Derrière le velouté de son sourire carnassier, la blonde ne vous adresse pas un mot mais vous continuez de la dévisager, votre regard s'imprègne des traits délicats de son visage. Elle vous contourne, vous détaillant de bas en haut. Vous la tapez dans l'oeil, il semble. Elle entretenait le mystère avec grâce.  Elle n'était pas ordinaire, elle était l'Autre, l'étrangère. Vous ne comprenez toujours pas son comportement, mais vous ne bougez pas. Telle une prédatrice, elle vous convoite. L'inquiétude s'empare alors de vous. Vous vous apercevez qu'elle n'est pas seule. L'inconnu reste en retrait, spectateur dont le rictus vous glace le sang. Vous comprenez à cet instant que votre vie prend un nouveau tournant et que cette inconnue vous sort de cette monotonie parfaite. Vous n'y croyez pas mais ne pouvez vous empêcher d'y songer. Vous avez envie de braver l'interdit. Et vous savez aussi que cette nymphe en sait plus que vous sur tout ce qui peut se passer. La sorcière porte sa clope à ses lèvres en vous toisant. Etant éteinte depuis plusieurs minutes elle se le rallume en un battement de cil. Vous ne savez plus quoi dire ni quoi faire. Vous la scrutez comme si vous la voyiez nue. Elle recrache la fumée dans votre face et vous vous étouffez en toussant comme une gosse. Elle rit, la femme fatale. Les éclats de son rire se répercutent sur les murs, formant un écho distordant et hystérique. Elle ne peut pas s'en empêcher même si c'est vexant. Cependant, vous ne le prenez pas mal car vous pensez avoir cerné le personnage même si c'est loin d'être le cas. Vous vous redressez et elle vous fixe d'un regard amusé. Elle vous attrape le bras et vous traîne jusqu'à sa boutique. Bienvenue au Palais de Circé. Vous vous retournez. Le compagnon de la belle se tient à ses côtés, la main sur sa hanche. Elle se penche près de son oreille de façon sensuelle en s'échangeant un sourire complice. Vous l'entendez lui murmurer en vous désignant d'un oeil torve : « She is perfect, Dsiban. Perfect. »


STRIKE, DEAR MISTRESS, AND CURE HIS HEART
DOWNY SINS OF STREETLIGHT FANCIES
CHASE THE COSTUMES SHE SHALL WEAR


Vous avez seize ans. Vous ne possédez rien, ni biens matériels, ni confort spirituel. Vous n'avez pas d'ami, pas d'amour, vous n'avez rien vécu. Vous n'avez pas d'idée, vous n'êtes pas sûre d'avoir une âme. Votre corps, c'est tout ce que vous avez. C'est tout ce qui l'intéresse. Vous êtes sa marionnette.
Elle vous a baptisé, Pétunia. Comme la fleur, oui.
En pénétrant dans la boutique, vous êtes saisies par la beauté des lieux. Dans cet antre, récellent des merveilles insoupçonnées. Des flacons aux couleurs chatoyantes s'entassent sur les rayons, des chaudrons de toutes les tailes sont disposées sur le comptoir, des ingrédients rares reposent dans des bocaux. Un véritable cabinet de curiosités. Vous êtes émerveillées. La propriétaire ne vous quitte pas du regard, elle guette la moindre de vos réactions avec avidité. Quant à son comparse, le prénommé Dsiban, s'agite. Vous restez loin de lui, sentant l'instabilité qui le traverse, qui le transperce de part en part. Vous êtes mal à l'aise en sa présence. Seule la femme aux cheveux de lin vous rassure, exercant toujours sur vous cette emprise presque reptilienne. Elle s'approche, tend sa main vers vous et la plonge dans votre tignasse auburne. Elle a cette curieuse façon de caresser les cheveux, ses doigts demêlant les plus disgracieuses mèches, un geste maternel qui vous radoucit instantanément. Elle murmure :  « Don't be afraid, love. » D'une voix caressante, elle annihile toutes vos inquiétudes. Vous vous laissez cajoler comme jamais. « Who are you ? », parvenez-vous à articuler, le regard vaporeux. Des grésillements vous parviennent. Vous écoutez distraitement la radio qui diffuse le message suivant : « Les disparitions inquiétantes se poursuivent. Des jeunes sorcières âgées entre 16 et 18 ans n'ont plus donné signes de vie depuis des semaines. Des parents inquiets se bousculent aux portes du Ministère de la Magie. Les aurors sont sur le coup mais stagnent dans leur enquête ... » La voix de l'animatrice vous paraît lointaine désormais. « ... Un communiqué du Ministère nous a informé que les mangemorts n'y sont pour rien dans ces disparitions. Ils en appellent aux parents de rester vigilants face à ces rapts. Affaire à suivre donc ... » La radio s'éteint d'un coup. Elle entoure votre visage de ses douces mains, ses ongles vernis s'enfonçant doucement dans votre chair, en fredonnant une comptine d'enfant. Un parfum capiteux se diffuse dans l'air qui vous endort lentement. Vous sombrez. Elle arbore un sourire de louve, dévoilant une dentition impeccable, digne du Grand Méchant Loup déguisé en grand-mère. « Sweet dreams, love. »


© VIPERA EVANESCA 2016



Dernière édition par Daithe Moore le Dim 12 Mar - 17:42, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 570
IDENTITY : solaris. (cam).
FACE & CREDITS : dear watson. (timeless)
MULTINICKS : le fanatique à l'air froid. (feliks)

AGE : dix-sept, l'âge de rimbaud.
BLOOD STATUS : mudblood.
CIVIL STATUS : elle se croyait indomptable cette lionne, elle se trompait.
JOB : survivante.
HOGWARTS HOUSE : lions écarlates.
MAGIC WAND : bois de vigne, ventricule de dragon, vingt-sept centimètres.
PATRONUS CHARM : une loutre, maligne, curieuse, quasi taquine.
MARAUDER'S MAP : en fuite.
POINTS RP : 1176

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, mais uniquement les dialogues si tu veux.
COLOR OF MY LIFE : #cc6666
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 15:07

ces gifs.
rebienvenue à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 16:01

je...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 2049
IDENTITY : laufeyson ou tia.
FACE & CREDITS : katheryn winnick, by chloé love. pic gif by tumblr. signature sandy babe.
MULTINICKS : nest le chelou & az la guerrière.

AGE : quarante-trois ans qu'elle honore le monde sorcier de sa présence, un peu moins depuis qu'elle foule le sol de son port altier. encore dans la fleur de l'âge selon les critères sorciers, même si elle doute de parvenir au centenaire.
BLOOD STATUS : celui des black, celui qui lui a permis de se marier à un malfoy, soit le plus pur possible.
CIVIL STATUS : mariée depuis des décennies, amoureuse comme au premier jour, désespérée de retrouver l'homme qu'elle aimait, et non pas ce fantôme de lui-même. dix-sept ans qu'elle est mère, dévouée à son fils, prête à tout pour lui, chérissant le moindre de ses sourires.
JOB : mother. warrior queen. healer. protector.
HOGWARTS HOUSE : une black, future malfoy, ne pouvait être qu'un serpent. une vipère aux écailles argentées.
MAGIC WAND : depuis qu'elle a offert sa baguette originelle à son fils, elle utilise une baguette volée à un prisonnier par sa soeur. narcissa ignore de quoi elle est faite (en réalité de noyer avec un poil de centaure), mais elle mesure 23 centimètres et répond bien aux sorts de soin.
PATRONUS CHARM : étonnamment, elle est encore capable d'en produire un. et quand elle le fait, c'est une araignée qui apparaît, reflet du dévouement envers sa famille.
MARAUDER'S MAP : le plus souvent au manoir malfoy.
POINTS RP : 3220

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les paroles.
COLOR OF MY LIFE : #9c0909
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 16:24

le combo parfait
rebienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 630
IDENTITY : pipelette (Moe pas Momo ♥)
FACE & CREDITS : Nicolas Simoes (adl la bl) / signature (solosand)
MULTINICKS : -

AGE : Vingt-quatre rêves avortés, vingt-quatre méfaits accomplis.
BLOOD STATUS : Le sang trouble, le sang contaminé. Pas de honte à avoir, le mage noir aussi a le même problème. Pourtant, les échines sont courbées, les genoux sont à terre devant sa grandeur. La magie qui brûle dans ses veines est tout ce qui compte, sa puissance ne dépend pas de sa naissance.
CIVIL STATUS : La sauvagerie des moments éphémères, l'idolâtrie des nuits solitaires.
HOGWARTS HOUSE : Le serpent vert et argent s'était enroulé autour de son cœur et avait contaminé sa raison.
MAGIC WAND : 31 centimètres de pourpre écoulé .
MARAUDER'S MAP : Là où le chaos manque pour l'y répandre.
POINTS RP : 540

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : Ouais, je suis chaud.
COLOR OF MY LIFE : #darkblue
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 17:32

LÉA SEYDOUX ? VRAIMENT ??????????
WOW OK.
JE SUIS TOUT ÉMOUSTILLÉ
Rebienvenue hâte de lire, surtout en sachant à quel point ta plume est belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 150
IDENTITY : chloé (balaclava)
FACE & CREDITS : dane, @bbé (ava), soft parade. (gifs)
MULTINICKS : daphne, richard, noor.

AGE : twenty-five.
BLOOD STATUS : surprisingly pure-blood.
CIVIL STATUS : deliberately single.
JOB : seller at the 'twisted broom', but he's fascinated by mechanics and animals' genetic code.
HOGWARTS HOUSE : hufflepuff.
MAGIC WAND : his original wand is lost since his parents died, so he took one from a random dead wizard.
PATRONUS CHARM : none.
SPECIAL CAPACITY : he's a banshee, smelling the constant death that follows him.
MARAUDER'S MAP : in his workshop, most of the time.
POINTS RP : 325

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 17:52

NO WORDS NEEDED
QUEEN'S HERE


moving through this tomb of vapor and perfume and fog-filled rooms, silent compass, anger at dawn, locked down in the harness, drawn away from the low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 18:20

@cam, ces gifs t'hypnotisent
@alizé, DAIBAN DEBARQUE ENFIN
@tia, jpp narcissa est la reine, c'est incontestable
@moe, t'as des bons goûts tu sais
@chloé INDEED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3569

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 19:45

DAITHE, enfin

amuse-toi bien poulette



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2706
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : amber ; queen clunnis (av) ; myself (profil)
MULTINICKS : lavender ; rhea ; isla

AGE : twenty-six winters which freeze her blood.
BLOOD STATUS : purity that flows through her veins.
CIVIL STATUS : black widow. wife in mourning. engaged to his alter ego, rabastan. interested in the eldest of the lestrange.
JOB : formerly potionist in the department of mysteries. she has recently taken the reins and has become the director. the first woman to run this department and one of the youngest without a doubt.
HOGWARTS HOUSE : ravenclaw, a destiny for the descendant of rowena.
MAGIC WAND : carved in ash wood. it measures twenty-seven centimeters, rather rigid. in his heart, a werewolf fang. predisposed to hexes.
PATRONUS CHARM : so silver filament emerges from her wand. she has never succeeded in producing one.
SPECIAL CAPACITY : none, to her greatest regret.
MARAUDER'S MAP : somewhere between home in ireland, hogwarts and the lestrange's manor.
POINTS RP : 2149

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #990033
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 19:50



(re) bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 21:09

@laura OUI ENFIN
@bé, KLAIEKJJSEK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 4197
IDENTITY : KILLER FROM A GANG (MORGANE)
FACE & CREDITS : ELLA PURNELL, ADL (AV) MOMAN BE D'AMOUR (GIF)
MULTINICKS : ARIANE, PENELOPE, HANNAH

AGE : DIX-HUIT ANS
BLOOD STATUS : PURE PURE PURE
CIVIL STATUS : CÉLIBATAIRE POUR LA BIENSÉANCE, ÉPOUSE DE SON FRÈRE DANS LE PLUS GRAND DES SECRETS
JOB : SECRÉTAIRE DU MINISTRE DANS LE MINISTÈRE DE LA RÉGULATION DES ANIMAUX MAGIQUES
HOGWARTS HOUSE : SLYTHERIN
MAGIC WAND : BOIS D'ÉRABLE, GRIFFE D'HIPPOGRIFFE, TRENTE-DEUX CENTIMÈTRES, SORTILÈGES OFFENSIFS
PATRONUS CHARM : RENARD
SPECIAL CAPACITY : SA PERSUASION
MARAUDER'S MAP : DANS LE MANOIR PARKINSON
POINTS RP : 6164

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : non pour l'instant. (ou simple dialogue)
COLOR OF MY LIFE : rosybrown
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: after the glitter fades Mer 15 Fév - 23:11

PTN TU ES LA JSUIS EMUE
éblouis-nous


 
Is our secret safe tonight ? And are we out of sight ? Or will our world come tumbling down ? Will they find our hiding place ? Is this our last embrace ? Or will the walls start caving in ? It could be wrong, but it should've been right.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Jeu 16 Fév - 7:34

TROP D'AMOUR SUR CE FO JPP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 622
IDENTITY : silvia
FACE & CREDITS : lucho jacob (c) balaclava
MULTINICKS : adrian pucey, lev saddler, feu saul giack

AGE : vingt-huit
BLOOD STATUS : wolf
HOGWARTS HOUSE : slytherin
SPECIAL CAPACITY : lycan
MARAUDER'S MAP : sur son rafiot
POINTS RP : 1729

MessageSujet: Re: after the glitter fades Jeu 16 Fév - 13:43

I love you I love you I love you
t'es belle en daithe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: after the glitter fades Sam 18 Fév - 9:24

MERCI CHOU
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: after the glitter fades

Revenir en haut Aller en bas

after the glitter fades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» CHALLENGE DES FADES (Puy de Dome) les 11 & 12 septembre 2010
» LES FADES?Reglementation...................
» interdiction de la pêche aux fades
» interdiction de la pêche aux fades 2013
» Lac des Fades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: les dossiers sous-scellés :: aux oubliettes-