AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

werewolf heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:10


remus john lupin

i shall know
‹‹ lumos

âge, date et lieu de naissance ≈ né le 10 mars 1960, Remus est présentement âgé de trente-sept ans. nationalité et origines ≈ de nationalité anglaise et d'origines britanniques, il possède prétendument des origines de plusieurs pays de l'union qu'il n'a pourtant jamais chercher à approfondir. se considère anglais. sang de sorcier ≈ fils de Lyall Lupin, sorcier, et d'Espérance Howell, moldue, il est par conséquent de sang-mêlé. profession ≈ après avoir connu pendant un temps plusieurs genre d'emplois, Remus obtint la chance, grâce à Albus Dumbledor, d'exercer à Poudlard en tant que professeur de défense contre les forces du mal. Il quitta néanmoins son emploi à la fin de sa première année de cours après la révélation de son statut de loup-garou et se consacra ensuite essentiellement à l'Ordre du Phénix. statut civil ≈ marié à Nymphadora Tonks. maison à l'école ≈ en tant qu'ancien élève de Gryffondor, Remus est très fier de la maison qui l'accueillit lors de son parcours scolaire là-bas. parcours scolaire ≈ excellent élève au comportement discret, Remus parvint à rester dans les rails malgré ses deux amis présents à ses côtés et qui, eux, avaient bien plus de mal à le faire. néanmoins, le statut de préfet qu'il obtint finalement parvint à convaincre ses professeurs que Remus pouvait posséder une influence positive sur ses amis. studieux et discret, si Remus ne se faisait guère remarquer pour ses extravagances, il en allait de l'ordre de ses facultés mentales et ses facilités magiques - qui apparurent très tôt dans son enfance - de le mettre parfois sur le devant. baguette magique ≈ Cyprès et crin de licorne, vingt-cinq virgule soixante-quinze centimètres, souple, prédisposée aux sortilèges défensifs. sortilège du patronus ≈ son patronus prend la forme d'un loup blanc de taille moyenne, non pas uniquement de par sa seconde nature de loup-garou, mais également car le loup représente la capacité d'enseignement, l'alliance entre instinct et intelligence, et symbolise les valeurs sociales et familiales, la protection personnelle et celle de la famille, la discrétion, l'adaptation, la fermeté de caractère et l'incorruptibilité, ainsi que la mort et la renaissance. épouvantard ≈ la pleine lune, ni plus ni moins, puisque c'est elle qui l'a empêché, lorsqu'il n'était qu'un garçon, de pouvoir se lier aux autres ou s'ancrer quelque part et qui provoque chez lui sa plus grande peur : lui-même. effluves d'amortentia ≈ le bois de cheminée qui brûle, la cannelle, la vanille et les vieux grimoires. localisation ≈ il se trouve la plupart du temps au campement des insoumis. don magique ≈ suite à l'attaque de Fenrir Greyback quand il n'était qu'un enfant, Remus est devenu un loup-garou. signe physique distinctif ≈ plusieurs cicatrices partout sur son corps, vestiges de ses premières transformations et du moment où elles commencèrent à devenir de plus en plus intenses : il se mordait et se griffait, s'en prenait à lui-même à défaut de s'en prendre aux autres. casier judiciaire ≈ vierge.
‹‹ Michiel Huisman

Incarnant autrefois l'espoir, Harry Potter ne donne plus de signes de vie et ceux qui le suivent périssent de jour en jour. A l'heure où les convictions sont plus qu'ébranlées et meurtries, pourquoi continuez-vous à soutenir l'Ordre du Phénix ? Parce que les convictions ne sont pas ébranlées pour tous ; si certains doutent, se questionnent, remettent en question la confiance que l'on doit accorder à l'Ordre, cela n'a jamais été mon cas. Si pour quelques personnes - de plus en plus, j'en ai malheureusement conscience - les doutes sont permis quant à la légitimité de l'Ordre dans une situation comme celle-ci, il n'en a jamais été question pour moi. Et quand bien même Harry manque à l'appel, ça ne l'empêche pas d'être le visage d'un soulèvement : l'absence a ses torts, mais elle ne doit pas être jugée trop durement. Personne ne sait ce qu'il advient de ses activités, et j'ai besoin, comme beaucoup d'autres, d'y croire encore. J'ai confiance en lui.

Vous doutiez bien qu'en temps de guerre, tous les coups sont permis. Les mangemorts tuent sans remords et saccagent tout sur leur passage. Et vous, que comptiez-vous faire ? Jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour défendre la cause ? J'ai principalement, ces derniers mois, joué sur la défensive plutôt que l'inverse ; les sorts de camouflages et ceux de protection n'ont probablement plus aucun secret pour moi. Cependant, j'a conscience que ça ne suffira pas à arrêter les mangemorts, ni Voldemort. Et s'il est difficile d'imaginer qu'elles seront nos réactions dans un moment d'attaques, ou quels seront nos réels réflexes, je sais que je serais prêt à tout pour protéger les personnes auxquelles je tiens.

Malgré les ténèbres qui nous entourent, la lumière est au bout du chemin. Quel avenir entrevoyez-vous pour demain ? Quels sont les rêves auxquelles vous vous raccrochez désespérément pour continuer la lutte ? Le retour à la normalité, si tant est que cela soit possible. Le monde sorcier - comme le monde moldus, de façon détournée et probablement inconsciente - restera marqué profondément par les événements qui s'opèrent actuellement. Si Voldemort chute, quand bien même les forces du mal seront poussées dans leur retranchement, nul doute qu'elles reviendront un jour à la recherche d'un moyen d'attaquer. Ma vision des choses peut paraître bien pessimiste, voire un tantinet fataliste, mais je pense qu'elle n'en reste pas moins réaliste. Ce sera à nous, si la paix revient, d'en profiter suffisamment pour qu'elle ne soit pas vaine.
— discret, intelligent, effacé, doux, reconnaissant, courageux, fort, solitaire, protecteur envers lui-même mais également envers les autres, paternel, chaleureux, charmant, peut se montrer résolu et manquer de confiance par moment, tolérant, pragmatique, réservé, introverti, sage, pédagogue, instinctif, valeureux, altruiste, adaptable, proche de sa famille, ferme, incorruptible, terriblement loyal, fidèle, généreux, coupable, honnête, sincère, possédant un humour fin, patient, pudique, inconstant, émotif, réservé, romantique, bon.
 
— icarus. / kidd - faustine
quel âge avez-vous ? vingt-et-un ans. comment avez-vous découvert le forum ? un mélange entre bazzart et Alizé, il y a quelques mois. que pensez-vous du forum ? tellement dégueulasse que j'ai voulu revenir dessus, m'savez. avez-vous des questions ? je pense en avoir posé assez.  Laughing  Arrow  un dernier mot ? que nenni. en fait SI. pour toutes les personnes qui avaient un lien avec l'ancien Remus, n'hésitez pas à me mp pour m'expliquer tout ça, que l'on voit ce que l'on fait de.. tout ça, bis. I love you  voulez-vous être parrainé(e) ? ≈ oui / non, si oui, merci de te rendre dans ce sujet pour en faire la demande une fois validé.
— personnage inventé [] ; scénario d'un membre [] ; personnage de la saga [x] ; personnage prédéfini []
© VIPERA EVANESCA 2016




Dernière édition par Remus Lupin le Ven 24 Fév - 12:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:10


Half Moon Run

In the full moons light I listen to the stream
And in between the silence hear you calling me
I try to laugh about it, cover it all up with lies
I try to laugh about it, hiding the tears in my eyes
'cause boys don’t cry, boys don’t cry
Depuis des années, la douleur restait inchangée ; toujours la même sensation lorsque ses os se brisaient et se reconstruisaient, lorsque sa peau s'ouvrait sous le bout déchirant de ses griffes pour finalement se refermer lorsque le soleil se levait, que ses gencives s'écorchaient pour laisser sortir des crocs qui, bientôt, auraient disparu comme ils étaient arrivés. Si les nuits étaient plus douces, maîtrisées, et que l'animal ne prenait plus le dessus sur l'homme, les changements de son corps, eux, ne perdaient jamais en intensité, lui ramenant sans cesse à l'esprit que ce que certains sorciers fous voyaient comme une bénédiction n'était rien d'autre que l'inverse total. Remus n'avait jamais choisi de changer de nature et, la subissant chaque nouvelle pleine lune et chaque nouveau mois, il ne parvenait à comprendre ce qui pouvait pousser certaines personnes à chercher la morsure qui les condamnerait à un changement incessant de corps et de mental, et allongerait la liste des morts quand, lors d'une guerre, il fallait pourtant s'en préserver. Alors que le soleil perçait les nuages gris qui avaient parsemés le ciel toute la nuit, gâchant la vue des étoiles sur le spectacle improbable d'un homme se transformant en animal, la gueule du loup s'ouvrit dans un ultime hurlement de douleur. Il se dressa sur ses pattes arrières, tendit son dos et serra ses griffes autour de ses bras, de la peau de son torse, et tantôt autour d'un des vases qui décoraient encore le bureau de l'ancien professeur. Elle se déchira à nouveau, laissa échapper du sang qui s'écoula dans un bruit mat sur le parquet, jusqu'à ce qu'enfin les pattes redeviennent des mains et que les ongles reprennent leur place, ne pouvant plus laisser que de légères égratignures – il prenait soin, chaque veille de pleine lune, à les couper pour éviter de s'infliger un peu plus de dégâts. Les poils, peu à peu, ne tombaient pas mais pénétraient à nouveau dans sa peau, laissant apparaître le derme rosé, rougit par endroit, du sorcier. La gueule grande ouverte reprit lentement et douloureusement la forme d'un nez, d'une bouche, d'un menton, et les crocs retournèrent se loger dans les gencives, laissant place aux dents que Remus ne montrait que rarement dans un sourire. Les soulèvements de sa poitrine ne se calmèrent pas et son souffle haletant rencontra bientôt le parquet alors que, dans un bruit sourd, son corps s'écroula. Lorsqu'il les rouvrit, les yeux de Remus retrouvèrent le bleu de leurs iris, laissant derrière eux le noir intégral de ceux du loup. Face contre le sol, il resta immobile quelques secondes, tentant de reprendre sa respiration alors que chaque membre, muscle, os et articulation de son corps lui faisait mal ; s'il ne décrira jamais la douleur ressentie comme celle d'un martyr, il ne sera cependant jamais capable de mettre de mot dessus, incapable qu'il était de réfléchir dans de tels moments. Ses jambes tremblaient encore mais, réunissant toutes les forces qui lui restaient dans son corps affaibli, il parvint à se retourner sur le dos dans un grognement sous la douleur constante qui venait indéniablement de s'accentuer lorsqu'il retomba durement, la face tourner vers le plafond qui, fut un temps, arborait une fière couleur blanche et qui, aujourd'hui, se teintait plutôt de gris. Le souffle toujours, Remus tenta de porter sa main à son visage pour en frotter les joues qui, une fois de plus, se couvraient partiellement de son propre sang ; si la potion tue-loup avait ses effets dans le courant de la nuit, l'empêchait de défoncer murs et portes à la recherche d'une proie, l'instinct animal, se sentant enfermé de plus en plus dans le corps d'un homme lorsque la transformation inverse s'opérait, reprenait le dessus pendant quelques minutes et, de frustration, le sorcier n'avait de cesse de finir par s'automutiler. Il cueillit sur la pulpe de ses doigts un peu de son sang et les amena à porter de vues. Bras levé, il détailla quelques secondes le cruor encore brillant, le frotta doucement entre son index et son pouce jusqu'à le sentir s'émietter légèrement. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres et, alors que sa respiration commençait à se calmer, il laissa mollement retomber son bras sur le sol. Les yeux rivés à nouveaux sur le plafond, il prit encore un instant avant d'essayer de se relever, se dressant sur ses coudes. Ses jambes avaient arrêté de trembler et, de sa nuit, ne restaient plus que les entailles qui gardait sur ses bras et sa poitrine. Le corps nu, s'appuyant sur le sol, Remus se remit finalement sur ses jambes et, titubant encore un peu, s'approcha de l'une des vitrines de la pièce pour récupérer sa baguette, mise en sécurité à l'intérieur. Il s'arrêta devant l'objet, détailla le reflet qu'il lui envoyait. Son bras saignait encore, et la plaie sur son torse semblait profonde tandis que celle qu'il portait sur la joue disparaîtrait bien vite. La tête légèrement penché sur le côté, il redessina les contours de son propre visage, jusqu'à ce que son regard rencontre celui fatigué, abîmé et même un peu triste que lui adressait le reflet de la vitre. Dans un nouveau soupir, il détourna les yeux et récupéra sa baguette, qu'il pointa sur les différentes blessures que son corps arborait. Prononcé dans un murmure, le Vulnera Samento rattacha petit à petit les endroits où la peau s'était déchirée jusqu'à ne laisser finalement qu'une fine cicatrice, comme déjà vieillie par des années passées. Pris dans une habitude aussi ancienne que sa morsure, Remus n'y fit pas attention, laissant son esprit vagabondé ça et là, mais surtout ailleurs.


The Night Comes Down

J'ai su ce qu'était le bonheur,
entendant le bruit qu'il a fait en tombant.
At night they would go walking
‘Til the breaking of the day, the morning is for sleeping
Through the dark streets, they’d go searching
To see God in their own way
Save the nighttime for your weeping, your weeping
Sur la photo, les deux visages souriaient, se détaillaient l'un l'autre avec, dans le creux de l’œil, le message que leur cœur pouvait porter, désireux de le crier sans pour autant que les voix ne se fassent entendre. La silhouette féminine arborait un visage doux, mutin et en forme de cœur, et les commissures de ses lèvres remontaient en un sourire brillant qui faisait gonfler ses pommettes et leur donnait une teinte rosée. Ses cheveux remontés en un chignon négligé, dont quelques mèches lui arrivaient dans le creux de ses omoplates, semblaient par moment changer de teinte, passant d'un brun léger à un blond foncé aux reflets aussi roses que celui de ses joues. La photo ne laissait entrevoir que le haut de sa robe blanche, les bretelles larges qui couvraient ses épaules fines et le décolleté qui laissait deviner la naissance de sa poitrine, assemblé dans une simplicité qui semblait débattre avec l'excentricité dont sa personnalité faisait souvent preuve. Face à elle, un homme plus vieux qu'elle ne l'était, au sourire tendre et au regard doux qui ne semblait pas vouloir se détourner de son visage. Les cheveux tirés en arrière, grisonnant légèrement par endroit, faisaient écho à la barbe qu'il portait, épaisse et parsemée de poils plus clairs de ça de là. Une cicatrice était visible sur sa joue droite et passait en travers de son nez, soulignant le bleu de ses iris dans lequel raisonnaient tous les sentiments qu'il pouvait porter à la femme qu'il regardait. Si le sourire de la première éclatait, celui de l'homme se faisait plus discret, retenu, mais laissait entendre ce que son cœur pouvait vouloir dire. Une chemise blanche posée sur ses épaules, légèrement déboutonnée sur le haut et dont les manches remontées dévoilaient des avants-bras par endroit émaciés et marqués de cicatrices semblables à celles sur son visage, il venait chercher les mains de sa compagne pour les serrer doucement entre ses doigts. La scène se répétait inlassablement, et les quelques semaines seulement passées depuis la prise de la photo n'eurent pas le temps d'attaquer les couleurs de leurs visages ou du paysage qui se dessinait derrière eux – l'intérieur d'une petite église, au travers des vitraux de laquelle on pouvait apercevoir un bout de mer et une étendue d'herbe verte, laissant présager de la saison à laquelle la photo fut prise – et le papier se montrait tout aussi brillant que la première fois où Remus le tint. La photo tourna doucement entre ses doigts, dévoilant son verso puis à nouveau son recto et, dans un geste à la fois tendre et attristé, il passa son pouce sur le visage souriant de son épouse pour le caresser. Un soupir siffla entre ses dents et se glissa hors de ses lèvres alors que, de sa main libre, il vint se frotter la face. Il reposa la photo, face contre le comptoir en zinc, et porta à sa bouche le verre de whisky pur-feu que le barman, un vieux sorcier un peu grincheux, lui avait servi, le claquant devant lui pour le faire sortir de ses pensées. Quelques jours avaient passé depuis son départ, et Remus n'avait pas encore su donner de nouvelles à Nymphadora. Il revoyait chaque soir en fermant les yeux son visage se dessiner et s'animer comme une image sur sa peau, un bras sous le crâne alors qu'au travers de la fenêtre pourtant fermée de sa chambre du Chaudron Baveur, il entendait encore le bruit des trains et autres bus. Il peinait bien souvent à trouver le sommeil, s'agitait par dessus les draps du lit, n'avait de cesse d'ouvrir et de fermer les yeux, espérant parvenir à gratter un peu plus de fatigue dans les mouvements incessants de ses paupières qui trahissaient la nervosité, l'anxiété dont le sorcier faisait preuve. Son cerveau ne cessait de réfléchir, cogiter, passer en revue la situation et se refaire la scène de son départ. Il n'avait bouclé aucune valise avec lui, traînait depuis avec les mêmes vêtements sur le dos qu'il ne quittait que lorsqu'il espérait encore trouver un peu de repos au creux des vieux draps autrefois blancs. Et s'il parvenait sans mal à le deviner, il ne gardait aucun souvenir de l'expression de Nymphadora juste avant son transplanage, ayant précautionneusement veillé à ne pas la regarder avant de partir. Remus avait fuit, une fois de plus ; de la même façon qu'il avait pu fuir face à ses sentiments, qui pourtant secouaient son cœur tellement fort que même elle avait su les entendre sans qu'il ne les prononce. Alors que la peur ne le quittait pas, il avait accepté de perdre un instant ce contrôle auquel il s'accrochait pourtant tellement depuis des années ; il s'était donné à elle avec le risque de la blesser et de lui transmettre sa malédiction, s'était offert tout entier parce qu'elle le lui avait demandé alors que, dans un élan d'individualité altruiste – il le faisait aussi bien pour lui que pour elle, et même bien plus pour elle encore –, il avait eu le réflexe de se retirer de sa vie sans rien demander en retour que la conviction qu'elle resterait en sécurité. Mais le manque de Nymphadora, son sourire, sa voix, la douceur de ses mains sur ses joues lui redonnaient confiance lorsque les doutes l'envahissaient. Plus l'éloignement avait continué la première fois, plus le manque de sa tendresse, de la sensation de son regard posé sur lui, de ses lèvres qui venaient cueillir sur les siennes ce qu'il ne disait pas avec la voix, et prenaient un peu de la lourde charge douteuse et coupable qu'il gardait depuis des années sur ses épaules fatiguées lui manquaient. Son être tout entier, de sa petite taille à sa mutinerie, des mèches de ses cheveux qui changeaient de couleur entre ses doigts quand il les caressait, quand il la mettait en colère, la faisait rire, parfois doucement glousser, ou quand il lui faisait l'amour, jusqu'à cette assurance qu'elle tentait de lui transmettre un peu plus chaque jour. Nymphadora toute entière manquait à sa vie lorsqu'elle s'éloignait de lui, et s'il avait décidé de partir à la fois pour son bien et poussé par une peur vrombissante qui ne l'avait jamais quitté, Remus ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'elle faisait, où elle était, avec qui, si elle allait bien ou si elle avait pleuré son départ. Rien d'autre que Dora ne tournait dans sa tête, dans son cœur. Il n'avait cessé de réfléchir tous ces derniers jours, entre deux verres de whisky et une assiette de frites prise au comptoir qu'il laissait le plus souvent refroidir sans la finir. Si la peur continuait de lui serrer le ventre, Remus n'était pas idiot, loin de là, et savait reconnaître l'irrationalité de sa fuite : il était parti à cause de la peur, et pourtant cette même peur n'aurait pu changer quoi que ce soit à la situation. Nymphadora était enceinte, les dès étaient jetés, et s'il refusait de lui faire perdre leur enfant, et s'il avait peur de lui avoir transmis ses gênes animaliers, il ne pouvait rien changer ; rester près d'eux ou s'éloigner n'aurait pas eu d'impact sur la vie future de leur enfant. S'il allait être un loup, alors l'était-il déjà depuis que son cœur avait commencé à battre dans le creux du ventre de la sorcière. L'air fatigué accroché à son visage dû à la vieillesse prématurée dont il souffrait et à la fatigue qui l'affligeait, Remus soupira et repoussa du revers de la main le verre vide. Récupérant la photo sur le comptoir, il sorti son porte-feuille de la poche de sa veste miteuse et trouée à quelques endroits, glissa avec délicatesse la photo de leur mariage à l'intérieur et l'enfonça à nouveau là où il venait de le prendre. Laissant tomber quelques galions sur le zinc, adressant un regard au barman, Remus tapota ses poches pour s'assurer qu'il ne manquait de rien. S'humectant les lèvres une dernière fois, il transplana finalement une fois à l'extérieur du bar et retrouva le salon de la maison qu'ils occupaient ensemble. À peine apparu-t-il dans la pièce qu'il sentit le regard de sa femme posé sur lui, le scrutant. Tête baissée, il la releva doucement pour la détailler un peu. Son cœur se mit à battre plus rapidement face au visage qu'il observait et, malgré son emballement, c'est d'une voix calme que Remus brisa le silence instauré entre eux. « Je suis désolé. »
© VIPERA EVANESCA 2016


Dernière édition par Remus Lupin le Sam 25 Fév - 17:08, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 236
IDENTITY : tia.
FACE & CREDITS : nery by queen bé. signa by sandy love. gif & pic by both queen bé & tumblr.
MULTINICKS : malfoy & strugatsky.

AGE : eighteen years old, the fire of the youth.
BLOOD STATUS : ancestral half-blood.
CIVIL STATUS : fly little bird, fly towards the lighting bolt.
JOB : warrior, badass girl, big sister of the little ones.
HOGWARTS HOUSE : she's never been a school girl. she never finished her studies in uagadou, and never went to hogwarts. nevertheless, she has a gryffindor heart.
MAGIC WAND : she got one when she first arrived in the uk. 13 inches longs, made of willow and a heart of unicorn hair. she hates to need it to concentrate her magic, and does not use it often.
PATRONUS CHARM : let the lioness roar.
SPECIAL CAPACITY : she may not speak to the snake, but she can see through its eyes. (sorcelien)
MARAUDER'S MAP : fighting and protecting the untamed.
POINTS RP : 651

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:14

REMUS I love you I love you I love you
rebienvenue parmi nous, réserve-moi un petit lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:39

merci tia, ce serait avec plaisir penses-tu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 570
IDENTITY : solaris. (cam).
FACE & CREDITS : dear watson. (timeless)
MULTINICKS : le fanatique à l'air froid. (feliks)

AGE : dix-sept, l'âge de rimbaud.
BLOOD STATUS : mudblood.
CIVIL STATUS : elle se croyait indomptable cette lionne, elle se trompait.
JOB : survivante.
HOGWARTS HOUSE : lions écarlates.
MAGIC WAND : bois de vigne, ventricule de dragon, vingt-sept centimètres.
PATRONUS CHARM : une loutre, maligne, curieuse, quasi taquine.
MARAUDER'S MAP : en fuite.
POINTS RP : 1176

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, mais uniquement les dialogues si tu veux.
COLOR OF MY LIFE : #cc6666
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:50

très très contente de revoir le beau Remus, la tête de Huisman est définitivement la sienne.
Je suis sûre que tu vas nous faire un truc super, en tout cas j'ai hâte de lire tout ça. et il faut qu'on discute du lien avec mione. I love you
Bon courage pour ta fiche et surtout rebienvenue parmi nous, petit loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 814
IDENTITY : despoina, laïla.
FACE & CREDITS : christina nadin, @myown/gifs:@altesse.
MULTINICKS : oreste.

AGE : in her twenties already.
BLOOD STATUS : she doesn't give a damn.
CIVIL STATUS : catcher in the rye.
JOB : former hit witch (in training). now a fugitive, a protector for those in need.
HOGWARTS HOUSE : proud to be a gryffindor, home of the bold and the brave.
MAGIC WAND : larch wood, dullahan hair, predisposed for offensive spells.
PATRONUS CHARM : a red fox.
SPECIAL CAPACITY : a lot of stamina and fighting spirit (mostly athletic abilities).
MARAUDER'S MAP : nowhere to be found. on the run.
POINTS RP : 1144

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yes, both
COLOR OF MY LIFE : some sort of violet.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 21:56


(J'AI PAS LES MOTS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 866
IDENTITY : red strings (manon)
FACE & CREDITS : alycia debnam carey. @wildbeast. (avatar, bazzart)
MULTINICKS : coré et marla.
AGE : vingt-et-un ans, quelques années qui saupoudrent, effleurent parfois le temps des autres.
BLOOD STATUS : de sang-mêlé, c'est un mélange homogène qui se distille dans ses veines, le sang bleu français et le noir écossais.
CIVIL STATUS : pucey mais c'est une love story d'amours impossibles.
JOB : ancienne étudiante en soin aux créatures magiques, elle a tout quitté, un soleil se levant, pour aller le suivre jusqu'en grande-bretagne avant qu'il ne s'y couche définitivement.
MAGIC WAND : taillée dans le bois du peuplier et d'une longueur de dix-neuf centimètres, la baguette de mathilda contient en son coeur une larme de licorne et est prédisposée aux sortilèges informulés.
PATRONUS CHARM : un raton laveur.
MARAUDER'S MAP : le campement des insoumis.
POINTS RP : 441

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 22:13

qu'il est bô
(re)bienvenue par ici, si j'ai bien compris I love you

je t'ai déjà mpotté tout ce que tu devais savoir.
bon courage pour ta fiche :cœur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 415
IDENTITY : chloé, clunnis (balaclavibuhkjd)
FACE & CREDITS : jacky, @freesia (av), bbé (profil)
MULTINICKS : daphne, noor, isak.

AGE : twenty four.
BLOOD STATUS : half-blood.
CIVIL STATUS : he'd do anything for isla clearwater.
JOB : he works as a cook in a shitty restaurant, but unofficially, he's a thief, a scammer, or anything illegal.
HOGWARTS HOUSE : puckwoodgenie, ilvermorny.
MAGIC WAND : my dick.
PATRONUS CHARM : a sloth.
SPECIAL CAPACITY : learning to be an occlumens.
MARAUDER'S MAP : at the old shack, in the lost countryside.
POINTS RP : 869

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 22:22

j'ai saigné du nez face à la beauté



i'm not the kind of fool who's gonna sit and sing to you about stars girl, but last night i looked up into the dark half of the blue, and they'd gone backwards.


la célébritude:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2706
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : amber ; queen clunnis (av) ; myself (profil)
MULTINICKS : lavender ; rhea ; isla

AGE : twenty-six winters which freeze her blood.
BLOOD STATUS : purity that flows through her veins.
CIVIL STATUS : black widow. wife in mourning. engaged to his alter ego, rabastan. interested in the eldest of the lestrange.
JOB : formerly potionist in the department of mysteries. she has recently taken the reins and has become the director. the first woman to run this department and one of the youngest without a doubt.
HOGWARTS HOUSE : ravenclaw, a destiny for the descendant of rowena.
MAGIC WAND : carved in ash wood. it measures twenty-seven centimeters, rather rigid. in his heart, a werewolf fang. predisposed to hexes.
PATRONUS CHARM : so silver filament emerges from her wand. she has never succeeded in producing one.
SPECIAL CAPACITY : none, to her greatest regret.
MARAUDER'S MAP : somewhere between home in ireland, hogwarts and the lestrange's manor.
POINTS RP : 2149

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #990033
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 22:30

(re) bienvenue toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 23:18

@Hermione Granger en espérant encore une fois que ça te convienne une fois fait. et dès que j'ai avancé un peu toute ma fiche - voire dès que je suis validée - on se voit le lien Remus/Hermione et on rp.

@Salmacis Crescent c'est toi qui est

@Mathilda Moreau j'ai bien vu ton mp, comme pour Cam, j'attends d'être validée pour te répondre pour qu'on voit ça avec le personnage bien en tête si ça te va. merci pour l'accueil. I love you

@Richard Snyder tu veux un mouchoir ?

@Cassandre Hodgkins merci à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 23:21

un mouchoir mentholé, de préférence, stp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Mer 22 Fév - 23:29

c'est pas bon pour les irritations, déso
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Jeu 23 Fév - 0:28

REMUUUUS! j'approuve à foond!
re bienvenue à ce que j'ai compris, et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 171
IDENTITY : ADL, JUGBAND BLUES.
FACE & CREDITS : EVA BAEEE || @FAUST
MULTINICKS : NONE.

AGE : 39
BLOOD STATUS : PURE-BLOOD.
CIVIL STATUS : WIDOW.
JOB : EN CAVALE, DISEUSE DE BONNE AVENTURE, MENTEUSE.
HOGWARTS HOUSE : RAVENCLAW.
MAGIC WAND : BOIS D'ACAJOU, PLUME D'HIPPOGRIFFE, 18 CM, PRÉDISPOSÉE AUX SOINS DE GUÉRISON.
PATRONUS CHARM : SHE'S LIKE A WHITE DOVE.
MARAUDER'S MAP : CACHÉE DANS LES BANLIEUES LONDONIENNES.
POINTS RP : 402

MessageSujet: Re: werewolf heart. Jeu 23 Fév - 0:58

ouhhhh, les choix
rebienvenue chez toi, du coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viperaevanesca.com/t2910-till-the-sun-turns-black
Invité
Invité

MessageSujet: Re: werewolf heart. Jeu 23 Fév - 9:52

remus
qu'il est génial ce perso
trop bon choix, comme je te l'ai dit, (re) bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: werewolf heart.

Revenir en haut Aller en bas

werewolf heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» LION HEART, petit fils de Lion King (a été castré en 2009)
» James Blunt Bonfire Heart
» Largueur NORTH Iron Hearth
» Killer radio...
» Je cherche aussi du moderne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: les dossiers sous-scellés :: aux oubliettes-