AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

MELODRAMA (délai: 03/04)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 18:57


cléo marchal

shake me down
‹‹ lumos

âge, date et lieu de naissance ≈ Née dos-à-dos à une richesse amère, à une froideur singulière. Un vingt-deux mars passé à gueuler, jusqu'à t'en briser les cordes vocales. Passant de bras en bras, sentant se multiplier les souffles, les voix. Celles de tes frères et sœurs, aux visages déformés de fausseté, aux yeux endurcis par la jalousie. Et puis celles des autres, des mille proches lointains, ceux que tu ne reverras probablement jamais. Tout Londres a dû t'entendre, ce jour là, toi au ventre tordu par les sanglots, bien trop grands pour un si petit être. nationalité et origines ≈ Chez les Marchal, on prétend avoir vécu en Angleterre depuis toujours, c'est de famille. Ce sang qu'on chérit tant ne s'est prétendument jamais mêlé à d'autres origines, d'autres horizons.  sang de sorcier ≈ T'es née de deux parents moldus, comme une fausse note qui vient ébranler toute la symphonie. Une tâche noire et putride dont on a peur qu'elle se propage comme la peste sur le nom de famille. Alors on en tait l'existence, on assourdit le crissement du violon. profession ≈ Femme de joie. Mais t'as toujours trouvé l'expression trop belle, alors tu te dis pute, et même putain parfois, pour rendre le familier plus soutenu. Ça attise le dégoût, le mépris, les moqueries. Très souvent, on te crache à la gueule que c'est dégueulasse, que tu devrais avoir honte au lieu d'le clamer. Pourtant, c'est drôle à dire, mais ton métier, t'as appris à l'aimer. Du moins, tu ne le vois plus comme un poids que tu transportes à ton pied, telle une condamnée. Le jour où le poids reviendra, alors tu arrêteras. Tu pourrais arrêter, d'ailleurs, mais tu ne le fais pas, parce que ça te rend différente, tu crois.  statut civil ≈ T'as pas souvent aimé, dans ta vie. T'as jamais offert ton cœur à personne, de peur qu'on y grave des maux qui restent pour toute la vie. Pourtant, y'a bien quelqu'un, y'a bien Héra. Héra, elle est comme toi, pute. Mais elle te ressemble pas, et c'est sûrement ça que tu aimes. Elle parle pas beaucoup, elle a une déchirure dans le regard et un feu qui brûle en elle et qui jaillit à chaque mot prononcé. Ça te fait peur, ça t'intimide et par dessus tout, ça t'attire. maison à l'école ≈ Serdaigle. parcours scolaire ≈ Tu étais celle qui parlait un peu trop fort, qui aurait pu briller mais qui ne faisait que ternir l'image de sa maison. baguette magique ≈ 23 cm, bois de prunelier, crin de licorne, prédisposée à la métamorphose. sortilège du patronus ≈ Faucon. épouvantard ≈ La peur incontrôlée des serpents, ceux qui peuvent t'achever d'une goutte de leur venin, et te faire tomber à genoux d'un regard. effluves d'amortentia ≈ Lavande, alcool et cigarette. localisation ≈ A la couronne brisée, à arpenter les rues, dans ton appartement. don magique ≈ Aucun don magique. signe physique distinctif ≈ Tes longs cheveux blonds, trop souvent emmêlés. casier judiciaire ≈ Tes nombreuses erreurs sont restées impunies.
‹‹ reflet du miroir (avatar)

Incarnant autrefois l'espoir, Harry Potter ne donne plus de signes de vie et ceux qui le suivent périssent de jour en jour. A l'heure où les convictions sont plus qu'ébranlées et meurtries, pourquoi continuez-vous à soutenir l'Ordre du Phénix ? Quitte à être tuée, autant s'être battue. Je ne veux pas mourir cachée en tentant d'échapper à l'oppression, la face voilée et le crâne plein de mensonges rassurants. Je veux essayer. Peut-être échouerons nous, mais à quoi bon mourir en ayant déjà renoncé à la vie ?

Vous doutiez bien qu'en temps de guerre, tous les coups sont permis. Les mangemorts tuent sans remords et saccagent tout sur leur passage. Et vous, que comptiez-vous faire ? Jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour défendre la cause ? Cette guerre appartiendra à ceux qui seront les plus cruels et les plus dévoués. Ils nous tuent, ils nous traquent sans remord,
sans même se questionner, alors pourquoi s'accrocher désespérément à la paix ? S'il doit y avoir plus de morts, plus de corps qui s'entassent, autant qu'ils soient leurs.


Malgré les ténèbres qui nous entourent, la lumière est au bout du chemin. Quel avenir entrevoyez-vous pour demain ? Quels sont les rêves auxquelles vous vous raccrochez désespérément pour continuer la lutte ? Je n'ai pas de rêves et ne me fais pas d'illusions, cette bataille sera difficile et bien longue encore. J'espère seulement en la victoire, et ai en moi  l'espoir d'empêcher ces monstres sanguinaires de régner sur notre monde.
— bornée ; manipulatrice ; rusée ; impulsive ; généreuse ; dévouée ; minutieuse ; discrète ; pessimiste ; logique ; vicieuse ; autoritaire ; solitaire
 
— adl
quel âge avez-vous ? 15 (sava :'/) comment avez-vous découvert le forum ? j'ai regardé à droite, à gauche puis je m'en suis allée pour niquer des mamans que pensez-vous du forum ? franchement médiocre, puis les chiottes sont bouchées depuis deux semaines, c'est bof avez-vous des questions ? où est le lidl ? un dernier mot ? concrètement, je ne respecte pas les lois alors j'en écris seize en comptant les j' voulez-vous être parrainé(e) ? ≈ c'est vegan ?
— personnage inventé [x] ; scénario d'un membre [] ; personnage de la saga [] ; personnage prédéfini []
© VIPERA EVANESCA 2016




Dernière édition par Cléo Marchal le Sam 1 Avr - 17:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 18:57


titre de votre histoire

citation
I. Les années sombres -
Une enfance passée à tourner en rond dans ma chambre ; je m'en rappelle chaque recoin. Les murs faits de pierres grises, glacées, abruptes. Je m'y blessais souvent. Le parquet vernis, trop brillant, qui glissait sous mes pas et couvrait mes genoux de bleus, que maman ne tardait jamais de cacher sous d'immenses robes. Le plafond qui sanglotait à longueur d'année, faisant déteindre le blanc en une couleur grisâtre, et donnant à cette pièce l'air d'être âgée de millénaires entiers.
D'abord, je l'avais aimée, durant les premières années de ma vie. Années faites de naïveté et puis de joies faciles. Je m'y inventais un palais, dans lequel flottait de douces musiques, qui parvenaient à taire les voix criardes de ma famille. Ces vipères qui ne faisaient que brailler, hurler les mêmes ordres à longueur de journée. Comme coincées dans le temps, quelque part, des siècles auparavant. Au temps des rois, des corsets qui affinent la taille et défoncent le dos, des talons qui cloquent les pieds, des robes qui empêchent chaque mouvement d'être fait. Je parvenais alors à échapper à ce présent douloureux et répétitif pour une si jeune enfant, avant qu'on ne me rappelle à l'ordre, qu'on vienne m'y chercher.
Puis ces quatre murs devinrent ceux de la solitude, celle qui glisse contre la pierre, durant les nuits froids d'hiver, et fait danser les ombres. Mes solitudes silencieuses, mes solitudes répétées. Fruits de la haine que je portais à mes parents, mariée à une envie sans fin, celle d'être quelqu'un d'autre que moi, d'être née à un autre endroit. J'avais vite compris que cette vie-là n'était pas faite pour moi. Que je n'étais pas faite pour pâlir mon visage, pour affiner mes hanches et grossir mes seins. Pour ces lourdes robes aux couleurs pleureuses, ces talons qui élançaient mon corps, ces ongles bien coupés, vernis, qu'il ne fallait jamais écorcher. Moi qui rêvait d'aventure, de ruisseaux aux flots lents, de pieds nus dans l'herbe et de mains salies par la terre, je ne devais dire mot, et devais rester immobile, de peur de froisser le tissu de mes habits.
Était-ce une vie, que de ne pas vivre ? Allais-je devenir comme ma mère, obsédée par les rides qui apparaissaient au creux de ses yeux, de ses joues, si bien qu'elle n'en dormait plus et que ses yeux bleus se cernaient, lui donnant l'air d'avoir vécu mille vies ? Je ne voulais pas être cette fille-là, je ne voulais pas de cette vie-là. J'avais envie d'une vie dont je me souviendrais le jour de ma mort et qui me ferrait sourire, et non pleurer, écroulée sous les regrets, les non-dits, les non-faits. Une vie de souvenirs vécus, non de souvenirs inventés. On m'offrait une vie bercée par la richesse, la passivité et le vide, alors que j'étais prête à accepter une vie de pauvreté, à supporter d'avoir les mains abîmées par le labeur. Alors que je voulais d'un cœur rempli de joies passées, de souvenirs envolés et d'amours éternelles.

II. Illusions perdues -
Le crâne plein de souvenirs morts-nés, tous asphyxiés par l'odeur d'renfermé. La poussière rongeait les meubles, et les ermites aussi. Goût d'brûlé sur l'palais ; enflammés les billets, les richesses. Ils tapissaient le sol de cendres noires nuit, assombrissaient les pièces d'un manoir qui tombait en ruines, se battant du regard avec la lumière du jour, qui peinait à se faufiler entre les rideaux clos. Tout perdre à trop jouer, jouer au plus avide, au plus puissant. Ils avaient rêvé d'gloire, d'un présent teinté d'or, mais tout ce qu'ils avaient gagné, c'était la désillusion. Les mille rêves désespérés s'étaient bien vite écroulés dans un fracas qui fit trembler les murs déjà trop vieux, ébranlant nos vies sur leur passage. Nos vies, ou bien les leurs. La mienne j'l'avais bâtie, loin de leurs misérables futilités, de leurs éclats de voix, de leurs idées. Qu'est-ce que c'était l'argent, pour moi, quand mon seul rêve était l'échappée ? J'rêvais d'partir, alors. J'faisais des plans sur la comète, j'imaginais la façon dont la lune devait briller quand on lui faisait face, les pieds dans l'herbe fraîche. Mais les portes restaient closes, et mes parents silencieux. Hors de leur propre corps. Les silences étaient plats, mon existence aussi. Venaient les perturber seules quelques chamailleries. Puis la lettre arriva, et puis moi, je partis. Et le silence revint, comme un boomerang dans la nuit, comme un souvenir perdu qui ne fait que percuter les murs, aveugle des issues. Le même silence, le même effroi. Mais je n'étais plus là pour les voir danser.

III. Les échoués -
Perdue au travers des fumées de mes cigarettes. Leurs cendres s'échouent doucement, tourbillonnantes, sur le béton trop crade, et font des capes noires leurs tombes éphémères. Autour, il n'y a que la nuit silencieuse. Pas un bruit, pas un pas, pas une parole échappée. Cette nuit qui me rend invisible, faisant de mon corps une ombre mouvante, et de mon visage un masque trop sombre, dont on ne pourrait pas distinguer les traits que dévore la fatigue. Je reste immobile. Aveugle du monde endormi, sourde de mon propre souffle, des battements de mon cœur alerte. L'inquiétude se déguise en poids sur mes épaules, courbant mon dos, tordant mes os. L'inquiétude d'être retrouvée, alors même que cela fait des mois que je ne me cache plus. Que je me contente de vivre l’œil ouvert et la peur au ventre. Tentant de faire du tort à ces monstres, comme je peux. Je les baise et ils font des messes basses au creux de l'oreiller. Les pensées troublées par l'alcool, les yeux brouillés par le désir, ils ressemblent à des chiens, et leurs lèvres sont amères. Ils laissent leur force et leur fierté à l'entrée de ces chambres, rendus fous par leurs besoins bestiaux. Ça semble si facile, d'les baiser et de tendre l'oreille, pour se satisfaire de quelque information que l'on rapporte ensuite, en ayant l'impression d'apporter sa pierre à l'édifice. Une pierre qui se révèle à chaque fois aussi insignifiante qu'une goutte d'eau dans l'océan. C'est ridicule. Risquer sa vie pour un peu d'fierté, alors que je pourrais traîner mon sang de bourbe au fond d'une pièce et me cacher à jamais. Jusqu'à la fin. Alors qu'ils pourraient à tout moment m'arracher à la vie, en deux paroles, en un murmure. Me salir un peu plus à chaque jour, en baisant ceux qui veulent ma mort, ceux que je méprise, et par dessus, ceux que je crains sans cesse. Le faire pour combien de temps encore ? Jusqu'à leur fin, où jusqu'à ma mort ?
© VIPERA EVANESCA 2016



Dernière édition par Cléo Marchal le Sam 1 Avr - 16:15, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 19:25

moyen franchement bof
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3630

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 19:31

NTM
t'es po trop laide, ça passe ://



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 19:33

chloé ça t'dérange tête d'orange tu t'l'épluches et tu t'la manges



meuf quelconque franchement bonne tu veux dire

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3630

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Sam 11 Mar - 19:40

@Cléo Marchal a écrit:


meuf quelconque
eeeeeew
extraordinaire tu veux dire



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 464
IDENTITY : ALEX.
FACE & CREDITS : CLUNNIS.
MULTINICKS : LL, BZ, VK, SB, DL, TS.

AGE : 23 YEARS OLD.
BLOOD STATUS : CHIMERA.
JOB : FIGHTER FOR THE GOOD IDEAL.
HOGWARTS HOUSE : 2COOL4SCHOOL
MAGIC WAND : BW, TF.
PATRONUS CHARM : LAMB.
SPECIAL CAPACITY : SEER.
MARAUDER'S MAP : ON THE RUN.
POINTS RP : 1265

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : absolutely.
COLOR OF MY LIFE : black, pour tous mes comptes.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Dim 12 Mar - 2:28

t ki ^^ ???



—  don't you tell me what you think that i could be. i'm the one at the sail, i'm the master of my sea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 677
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Kate Harrison by faustine / icarus
MULTINICKS : Dimitri

AGE : 28 ans
BLOOD STATUS : Sang-mêlé
CIVIL STATUS : Louve solitaire, effrayée par trop de proximité.
JOB : Potionniste à Ste Mangouste
HOGWARTS HOUSE : Gryffondor
MAGIC WAND : Un manche en bois de cerisier symbolisant sa force, renfermant une larme de licorne. Une taille de 18cm en fait une baguette prédisposée aux sortilèges de guérison.
PATRONUS CHARM : Un jeune renard polaire
SPECIAL CAPACITY : Lycanthrope
MARAUDER'S MAP : Cachée
POINTS RP : 606

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : Uniquement les dialogues, si vous souhaitez.
COLOR OF MY LIFE : #cc6600
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Dim 12 Mar - 8:33

Lol.
Bonne fiche à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2552
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : holland ; queen clunnis (av)
MULTINICKS : cassandre ; rhea ; riley

AGE : twenty five years that the doll has marked the world with her volatile footprint.
BLOOD STATUS : muggle-born.
CIVIL STATUS : she loves her past (scrimgeour) but she's in love with her future (snyder).
JOB : former professional quidditch player, she proudly wore the emblem of the holyhead harpies at the pursuing post.
HOGWARTS HOUSE : gryffindor has been her home for years.
MAGIC WAND : carved in mahogany wood, in his heart, a tear of a unicorn. it measures eighteen centimeters and is predisposed to unformulated spells.
PATRONUS CHARM : incorporeal but once it took the form of a lion.
SPECIAL CAPACITY : none.
MARAUDER'S MAP : a lost house in the muggle countryside with rich, dimitri, ernest and a bunch of people.
POINTS RP : 1990

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #006633
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Dim 12 Mar - 15:21

t bonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/
avatar
SPELLS : 4197
IDENTITY : KILLER FROM A GANG (MORGANE)
FACE & CREDITS : ELLA PURNELL, ADL (AV) MOMAN BE D'AMOUR (GIF)
MULTINICKS : ARIANE, PENELOPE, HANNAH

AGE : DIX-HUIT ANS
BLOOD STATUS : PURE PURE PURE
CIVIL STATUS : CÉLIBATAIRE POUR LA BIENSÉANCE, ÉPOUSE DE SON FRÈRE DANS LE PLUS GRAND DES SECRETS
JOB : SECRÉTAIRE DU MINISTRE DANS LE MINISTÈRE DE LA RÉGULATION DES ANIMAUX MAGIQUES
HOGWARTS HOUSE : SLYTHERIN
MAGIC WAND : BOIS D'ÉRABLE, GRIFFE D'HIPPOGRIFFE, TRENTE-DEUX CENTIMÈTRES, SORTILÈGES OFFENSIFS
PATRONUS CHARM : RENARD
SPECIAL CAPACITY : SA PERSUASION
MARAUDER'S MAP : DANS LE MANOIR PARKINSON
POINTS RP : 6225

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : non pour l'instant. (ou simple dialogue)
COLOR OF MY LIFE : rosybrown
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Dim 12 Mar - 16:15

adèle adsl lole


 
Is our secret safe tonight ? And are we out of sight ? Or will our world come tumbling down ? Will they find our hiding place ? Is this our last embrace ? Or will the walls start caving in ? It could be wrong, but it should've been right.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 326
IDENTITY : pandora. (lola)
FACE & CREDITS : william jagnow par bé(bou)
MULTINICKS : /

AGE : vingt-sept ans et la trentaine qui approche trop vite, l'avenir plus incertain encore que le passé.
BLOOD STATUS : sang-mêlé, souillé. le mensonge d'un père qui l'importe peu mais qui reste amer pour les autres.
CIVIL STATUS : seul, un point dans la foule et des mains qui le frôlent, des yeux qui le bercent. ça lui suffit, ça lui fait déjà assez peur comme ça.
JOB : tueur à gages sous couverture, officiellement pour Lord Voldemort... Officieusement, c'est pas trop ça. il travaille en fait pour Gabriel Lafaye, démon d'une lumière malsaine, qui le guide vers un monde plus pur, malgré les doutes. Tuer pour un monde meilleur et sauver les plus méritants, il ne juge pas, il exécute.
HOGWARTS HOUSE : on l'a envoyé chez gryffindor il y a déjà de longues années, et, même s'il ne l'a pas compris au début et qu'il était la honte de sa famille, il sait maintenant qu'il peut faire preuve de courage.
MAGIC WAND : mesurant trente centimètres, taillée dans le bois d'un tilleul argenté et renfermant un croc de dragon, sa baguette est préposée aux sortilèges offensifs.
PATRONUS CHARM : un lynx brillant d'une lueur timide apparaît au bout de sa baguette, lorsqu'il le désire.
SPECIAL CAPACITY : métamorphomage, il change d'apparence, mais aussi d'âme, parfois, souvent. se travestissant sous les traits des autres mais parfois dépassé par les émotions d'étrangers qu'il imite à la perfection, il se perd, mais finit toujours par triompher. achilles est un magicien des ombres, maître des illusions.
MARAUDER'S MAP : partout et ailleurs, jamais le même, toujours une ombre.
POINTS RP : 962

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yes sir.
COLOR OF MY LIFE : #996600
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Lun 13 Mar - 10:31

tu es qui toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Lun 13 Mar - 19:07

meuf extraordinaire better lol ?
divalex ton pire cauchemar ^^
lyndia merciiiiii I love you
t'es pas mal non plus
momo pourquoi venir m'importuner ainsi ? :////
lola comme un garçon comment pourrais-tu m'oublier alors que j'éclaire ta vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Lun 13 Mar - 19:08

AH ET SINON J'ESSAIE D'AVANCER DANS MA FICHE UN DE CES QUATRE :'///
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SPELLS : 326
IDENTITY : pandora. (lola)
FACE & CREDITS : william jagnow par bé(bou)
MULTINICKS : /

AGE : vingt-sept ans et la trentaine qui approche trop vite, l'avenir plus incertain encore que le passé.
BLOOD STATUS : sang-mêlé, souillé. le mensonge d'un père qui l'importe peu mais qui reste amer pour les autres.
CIVIL STATUS : seul, un point dans la foule et des mains qui le frôlent, des yeux qui le bercent. ça lui suffit, ça lui fait déjà assez peur comme ça.
JOB : tueur à gages sous couverture, officiellement pour Lord Voldemort... Officieusement, c'est pas trop ça. il travaille en fait pour Gabriel Lafaye, démon d'une lumière malsaine, qui le guide vers un monde plus pur, malgré les doutes. Tuer pour un monde meilleur et sauver les plus méritants, il ne juge pas, il exécute.
HOGWARTS HOUSE : on l'a envoyé chez gryffindor il y a déjà de longues années, et, même s'il ne l'a pas compris au début et qu'il était la honte de sa famille, il sait maintenant qu'il peut faire preuve de courage.
MAGIC WAND : mesurant trente centimètres, taillée dans le bois d'un tilleul argenté et renfermant un croc de dragon, sa baguette est préposée aux sortilèges offensifs.
PATRONUS CHARM : un lynx brillant d'une lueur timide apparaît au bout de sa baguette, lorsqu'il le désire.
SPECIAL CAPACITY : métamorphomage, il change d'apparence, mais aussi d'âme, parfois, souvent. se travestissant sous les traits des autres mais parfois dépassé par les émotions d'étrangers qu'il imite à la perfection, il se perd, mais finit toujours par triompher. achilles est un magicien des ombres, maître des illusions.
MARAUDER'S MAP : partout et ailleurs, jamais le même, toujours une ombre.
POINTS RP : 962

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : yes sir.
COLOR OF MY LIFE : #996600
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Lun 13 Mar - 21:15

bof
heureusement que t'as lorde en titre hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04) Mar 14 Mar - 12:35

(re)bienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MELODRAMA (délai: 03/04)

Revenir en haut Aller en bas

MELODRAMA (délai: 03/04)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: accio wizards! :: les dossiers sous-scellés :: aux oubliettes-