AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

remus / stories for boys.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 153
IDENTITY : manon / soft parade.
FACE & CREDITS : joseph gilgun / balaclava, kidd.
MULTINICKS : none.

AGE : thirty five years old.
BLOOD STATUS : muggle-born.
CIVIL STATUS : single.
JOB : knight bus' driver.
HOGWARTS HOUSE : gryffindor.
MAGIC WAND : holly wood, dragon ventricle, thirty two centimeters.
PATRONUS CHARM : a coyote.
SPECIAL CAPACITY : none.
MARAUDER'S MAP : unavailable.
POINTS RP : 151

MessageSujet: remus / stories for boys. Ven 14 Avr - 21:26

REMUS & MICKEY


Garé sur un bord de route, invisible à tous, le magicobus semble – pour une fois – totalement inanimé. Pas un bruit. Calme plat. Même la lune se fait chier, là-haut, scotchée contre son ciel qui perd de sa vedette en ces temps sombres – plus personne ne trouve de temps pour l'admirer. Pourtant, Mickey Crabtree et son vieil ami d'enfance, Remus Lupin, sont confortablement installés à l'intérieur du ventre du monstre mécanique. Les jambes étendues devant lui, le dos contre le mur, le cul sur un des lits mis à la disposition des sorciers en perdition – ce qui convient à tout le monde à l'intérieur –, Remus joue avec son alliance, tournant parfois les yeux vers son verre, rempli de whisky pur feu, qui flotte juste à côté de son visage. En silence, Mickey le détaille, assis sur le bord du lit juste à gauche, parallèle à celui de Remus. Son verre ne lévite pas, trouve plutôt sa place entre ses mains tatouées d'un jeu de cartes. Il coince le haut de ce dernier entre ses dents afin d'attraper avec plus de facilité son paquet de cigarettes, son briquet, décide finalement de le terminer à la hâte, donc bascule la tête en arrière pour ingurgiter le fond restant – tant pis si le liquide coule légèrement sur les côtés de sa bouche –, le pose sur le sol, allume une clope, puis souffle un nuage brumeux, gris clair, en direction de Remus. Il s'essuie vite fait la gueule, tire une latte, dont la fumée s'échappe d'entre ses lèvres lorsqu'il prend enfin la parole. « Mon vieux, t'as une tête d’enterrement. » Michael gratte ses cheveux de sa main droite. « C'est de circonstance, je te l'accorde, sauf qu'on sait, toi et moi, » avec son index, il désigne respectivement Remus, puis lui-même, « que ton silence est pas mortuaire, c'est plutôt même l'inverse. » Il tète sa cigarette, le silence planant un moment entre eux, jusqu'à ce qu'il le brise de nouveau. « Ça va aller, ok ? » Il habille sa phrase d'un léger sourire en coin, juste avant d'observer le paysage s'étendant derrière la fenêtre de Remus, à la façon d'une carte postale : figé. Les filles ne rentrent pas. Mickey ne sait pas ce qu'elles foutent : elles se sont toutes dispatchées hier soir, pour des raisons qui n'appartiennent qu'à elles, abandonnant les deux sorciers à leur sort, c'est-à-dire surveiller l'horizon dans l'espoir de les voir enfin apparaître, de préférence saines et sauves. Si Mickey sait que Sara peut se débrouiller toute seule, comme une grande, il ne peut s'empêcher de flipper en la sachant dehors, sans personne pour l'épauler. Idem pour Lyndia. Quant à Nymphadora, Remus se fait déjà un sang d'encre, assez pour tous les deux. Sorcier pudique, dans tous les sens du terme – au quotidien, Mickey se fait un plaisir d'agresser sa retenue naturelle en matière de sexe (oui, il assume d'être casse-couilles, voire rédhibitoire par moments) –, il faut bien connaître Remus pour deviner les pensées qui pèsent sur son esprit, dont sa finesse n'a d'égale que ses tourments. Mickey le côtoie depuis qu'il porte des couches, vit près du mal-être de Remus : il est bien placé pour lui parler comme il vient de le faire. Pourquoi crever l’abcès ce soir ? Honnêtement, il n'a fait que saisir l'opportunité qui s'est présentée à lui. D'ordinaire, Michael préfère amuser la galerie, adoucir les cœurs, tenter de leur faire oublier le monde, qui part en vrille dehors, un soir sur deux. Quand son entourage sourit autour de lui, il sourit aussi, et croyez-moi il en a lui-même besoin. Bien qu'il agisse comme le bouffon du magicobus – un rôle qui lui colle à la peau –, Mickey a conscience des problèmes de chacun. Comme des siens. Se raccrocher à l'avenir, même à l'espoir, devient difficile, c'est pourquoi il est nécessaire de se serrer les coudes, plus que tout aujourd'hui. Chacun à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

remus / stories for boys.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pot REMUS??
» Girls rule, boys drool [Raid Extrême Vosgien 2009]
» [VENDU] vends pots 2 remus + tube Y pour super duke 990
» [Amical] BSC Young Boys - Lausanne-Sports
» [Match amical] BSC Young-Boys - Lausanne-Sports

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: all time-turner and owl box :: flashback-