AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(ANIMATION VIII) the dogs of war.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 153
IDENTITY : manon / soft parade.
FACE & CREDITS : joseph gilgun / balaclava, kidd.
MULTINICKS : none.

AGE : thirty five years old.
BLOOD STATUS : muggle-born.
CIVIL STATUS : single.
JOB : knight bus' driver.
HOGWARTS HOUSE : gryffindor.
MAGIC WAND : holly wood, dragon ventricle, thirty two centimeters.
PATRONUS CHARM : a coyote.
SPECIAL CAPACITY : none.
MARAUDER'S MAP : unavailable.
POINTS RP : 150

MessageSujet: (ANIMATION VIII) the dogs of war. Sam 15 Avr - 1:01

ANIMATION VIII

« A quatre pour choper trois oiseaux... Et ça se dit sorciers... » hastein lindh.
Armé de son nom à coucher dehors et de sa baguette, Sioda Ó Urthuile pointe cette dernière en direction de Ritchie. Oui, vous ne rêvez pas : Ritchie, le chien de Mickey. Sorcier d'ordinaire expérimenté, quand Sioda a un coup dans le nez – il a bu quelques bières tout à l'heure -, il redescend illico-presto d'un niveau ou deux. « Stupéfix ! » Plutôt d'une dizaine : le sortilège explose contre le goudron, fait sursauter Rich dans sa course boiteuse. Mickey brandit lui-même sa baguette, positionne son bout contre la tempe de Sioda. « Personne ne stupéfix mon chien. » Sans bouger sa tête, Sioda tourne les yeux vers Nichol Sharpe, le grand barbu juste à droite, originaire de l'Île de Man. Nichol intercepte le signal-SOS de son pote, le valide : il lance un regard noir à Michael, à défaut de pouvoir faire plus. Le chien galope toujours, s'éloigne encore. De toute évidence, Crabtree est désappointé : il lève les yeux au ciel. « Bon, je connais mon clebs. » Nichol arque un sourcil. « Et ? » Un soupir, mi-blasé mi-excédé. « Là, il est parti pour galoper jusqu'à Londres. » Sioda secoue légèrement sa tête, Nichol masse son front. « Ok, vas-y, fais valoir ton autorité : rappelle-le. » Michael gratte l'arrière de son crâne avec le bout de sa baguette, le visage déformé par une grimace. « Tu rêves si tu penses que Rich va m’obéir. » Sa nervosité fait danser ses poignets, il change son arme de main puis claque des doigts. « T'as gueulé, Sioda l'a attaqué, vous avez plombé, tous seuls, nos chances de le voir faire demi-tour. Bravo. » Nichol perd patience, fait tout de suite tonner sa voix à la façon d'un éclair dans le ciel. « Je rêve ou t'es en train de me dire que t'as aucun moyen de récupérer MA baguette ? Je fais COMMENT putain, Mickey, comment SANS baguette ? Je sais pas si t'es au courant, hein, mais les nés-moldus se font tous tirer comme des lapins en ce moment ! » D'un coup sec, Mickey tape son index et son majeur, serrés l'un contre l'autre, contre sa tempe. « T'es con, Nichol ? Bien sûr que je sais, je te rappelle que je suis pas plus verni que toi. » Nichol le désigne rapidement du doigt. « Tu l'as été à une époque. » La surprise se lit sur le visage de Mickey. « Tu déconnes, Nichol ? » Sioda tente de s’incruster dans la conversation. « J'ai une idée... » Michael et Nichol ne l'écoutent pas du tout. « Non, je déconne pas. » « Rassure-moi, t'es pas en train de remettre Maggie sur le tapis ? » Nichol hoche la tête d'un air sombre. « TU m'as volé Maggie. » « C'est reparti... », pense Sioda en retentant sa chance. « Les gars, peut-être qu'en transpla... » Mickey l’interrompt. « Je t'ai JAMAIS volé Maggie, merde, change de disque. » « Avant que tu te pointes, c'était MA nana je te rappelle. » Mickey pouffe de rire, balaye l'air devant lui avec sa main. « D'un, c'était pas ta nana, c'était ton plan cul, de deux, tu baisais plus avec depuis trois mois. En réalité, tu sais ce qui te fais chier Nichol ? » « Non, vas-y, éclaire ma lanterne. » « La bagu... » « Ce qui te fais chier, c'est que t'as jamais été foutu de rester avec une gonzesse. Quand t'as vu qu'entre Maggie et moi, ça devenait sérieux, tu t'es dit « merde, j'aurais peut-être dû la garder celle-là » (il l'imite). T'as agi comme un gros con, et maintenant tu te permets de me le reprocher. T'étais le premier à dire que t'en avais rien à branler de Margaret, ok ? Viens pas me faire chier avec tes remords à la con. » Nichol voit rouge. « Je te jure, si j'avais ma baguette sous la ma... » Mickey éclate de rire – jaune. « C'est bien le problème, même ta baguette se barre. » Nichol propulse son poing contre le pif de Crabtree. « Ma droite, elle est toujours là connard ! » Brusquement, Sioda recule d'un pas. Michael frotte son nez. Son sang ne fait qu'un tour, après avoir vu celui qui s'est déposé sur sa main, il le menace aussitôt de sa baguette. « PUTAIN MAIS CALMEZ-VOUS ! Il suffit juste de TRANS.... » Sans cesser de fixer Nichol, un « tss » agressif s'échappe des lèvres de Mickey. « Ta gueule, Sioda, on t'as entendu, t'es juste trop bourré pour transplaner toi-même. » Un raclement de gorge, provenant d'aucun des protagonistes, stoppe les hostilités. Ils tournent tous les trois la tête vers sa source. Un sourcil en l'air, Sara les dévisage l'un après l'autre, s'arrêtant toutefois un peu plus longtemps sur son compagnon de route. Contre sa jambe, Ritchie, assis, la baguette de Nichol entre ses crocs. Michael roule des yeux, crache un « putain ! » de circonstance, récupère cette maudite baguette puis la tend à son propriétaire. « La voilà, ta baguette. » Sans perdre plus de temps, Nichol se la réapproprie tout en bouffant des yeux Sara, sans la moindre pudeur. « Merci, c'est qui la nouvelle ? » Mickey le fusille du regard. « Et c'est reparti... » pense à nouveau Sioda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(ANIMATION VIII) the dogs of war.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» animation : walking the dogs ??
» "Les diverses techniques d'animation des leurres durs"
» Animation d'un Twist.
» Jigs : Quelle animation ?
» [Vends] Collecteur inox GTSPEC pour evo VIII/IX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: all time-turner and owl box :: flashback-