AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

PS I Love you | Isla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 107
IDENTITY : Marine
FACE & CREDITS : Sam Claflin
MULTINICKS : L. Greyback

AGE : Trente et un ans.
BLOOD STATUS : Sang-mêlé.
CIVIL STATUS : Veuf trompeur.
JOB : Directeur de la Gazette du Sorcier.
HOGWARTS HOUSE : Porte les couleurs de Serdaigle.
MAGIC WAND : Sa baguette en essence de charme fait écho à ses origines aisées, malgré sa longueur commune de 24 centimètres, son cœur en aile de fée délicatement irisée en fait malgré tout une œuvre d'art sans pareilles et la prédispose aux sortilèges informulés.
PATRONUS CHARM : Il prend la forme d'un hydropote élégant, à l'allure prestigieuse.
MARAUDER'S MAP : Dans le manoir caché de son ami Richard
POINTS RP : 223

MessageSujet: PS I Love you | Isla Mar 18 Avr - 21:44

@Isla Clearwater



Dimitri avait bien du mal à remonter la pente. Cela faisait déjà plusieurs dizaines de jours qu'il n'avait pas quitté la demeure de Richard et qu'il n'avait croisé ni ce dernier, ni la belle Isla. Isla, un doux nom qui résonnait à ses oreilles malgré le bourdonnement incessant de son malheur. Il n'arrivait pas à se pardonner et était régulièrement de toute façon bien trop saoul pour y parvenir. Les litres de whisky pur feu engloutis au cours des derniers jours n'avaient pas aidé à rendre l'homme plus beau, bien au contraire. La peau molle et les cheveux sales, il s'était laissé allé bien trop longtemps. Il se demandait même si Richard et Isla n'avait pas déserté la demeure en raison de sa présence un peu trop omniprésente, avec les problèmes qui allaient avec: des verres brisés, de la saleté, des jurons et des paroles bien trop hautes. Mais il fallait que cela cesse. Il fallait qu'il reprenne le cours de sa vie. Sacrifier ses deux pupilles pour rester en vie, et finalement la gâcher en se morfondant, ce n'était pas la bonne solution. Il fallait se relever, aller de l'avant. Qu'elles ne soient pas mortes pour rien. Il fallait venger leur mort injuste, et pour cela, la première des revanche était de se relever. Se relever pour combattre le soleil, si puissant, si fort, si revigorant.
Alors Dimitri s'était lavé, soigneusement. Il s'était rasé. Il avait brossé et coupé ses ongles. Il avait même mis de la crème sur son visage ravagé par les larmes qui avaient si longtemps coulé. Les dents avaient été lavées consciencieusement et il avait même mis un peu de parfum. Sur les mains, parce que Isla lui avait dit un jour que c'était là où il tenait le mieux. Et parce que Isla méritait le meilleur, même s'il avait commis le pire, il voulait lui plaire. Mais pas seulement. Il voulait aussi lui montrer qu'il était capable. Mais surtout, il voulait l'impressionner. Et dans l'impression qu'il voulait lui donner, il voulait aussi lui rappeler que si aujourd'hui il se relevait, ce n'était pas grâce à elle. Ca non. Depuis le drame, elle n'avait que fui. Certes, elle avait peut être eu du mal à trouver sa place dans tout ce torrent de malheurs, mais elle aurait être là. Pas ailleurs. Et pourtant, il ne l'avait pas vue. Elle l'avait laissé. Et lui aussi. Laissé seul avec sa culpabilité. Alors il s'était fait beau, aujourd'hui, pour elle. Pour lui montrer que même sans elle, il pouvait y arriver, qu'il pouvait être beau, comme elle l'aimait, mais qu'il n'était pas un acquis non plus. Qu'il avait besoin d'elle et qu'il aurait aimé qu'elle le fasse sans qu'il n'ait besoin de lui dire. Elle allait devoir s'excuser, et surtout, se faire pardonner. En étant présente maintenant, plus que jamais, car il en avait besoin. Il pouvait faire bonne figure, faire illusion quelques heures, mais s'il voulait tenir le rythme, il avait besoin qu'elle soit là.
Alors il lui avait donné rendez-vous, sans trop d'explications. Il lui avait dit de le rejoindre dans une ville moldu, en terrain neutre. Il avait fait ça pour ne pas qu'elle puisse s'esquiver. De toute façon, les dés étaient jetés. C'était soit elle venait, soit elle venait. Si jamais elle ne venait pas -et à vrai dire, il ne l'envisageait même pas- alors tout serait remis en cause. Absolument tout. Mais il n'y pensait même pas, Dimitri, car aussi grande soit la faute d'Isla de n'avoir pas été là, il était certain qu'elle voudrait désormais se faire pardonner de tout cela. Qu'elle ferait en sorte de trouver sa place et de tenir le rôle prépondérant que Dimitri lui réservait désormais. En l'attendant, il prit alors place au comptoir, mais contrairement aux jours passés, il commandé un café. Bien corsé s'il vous plaît.  


Dernière édition par Dimitri Scrimgeour le Dim 14 Mai - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 2535
IDENTITY : ultraviolences (bé)
FACE & CREDITS : holland ; momocutie (av)
MULTINICKS : cassandre ; rhea ; ismaël

AGE : twenty five years that the doll has marked the world with her volatile footprint.
BLOOD STATUS : muggle-born.
CIVIL STATUS : she loves her past (scrimgeour) but she's in love with her future (snyder).
JOB : former professional quidditch player, she proudly wore the emblem of the holyhead harpies at the pursuing post.
HOGWARTS HOUSE : gryffindor has been her home for years.
MAGIC WAND : carved in mahogany wood, in his heart, a tear of a unicorn. it measures eighteen centimeters and is predisposed to unformulated spells.
PATRONUS CHARM : incorporeal but once it took the form of a lion.
SPECIAL CAPACITY : none.
MARAUDER'S MAP : a lost house in the muggle countryside with rich, dimitri, ernest and a bunch of people.
POINTS RP : 1829

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, uniquement les dialogues pour commencer
COLOR OF MY LIFE : #006633
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: PS I Love you | Isla Sam 29 Avr - 19:10


what if the way we started made it something cursed from the start
what if it only gets colder

dimitri & isla

*********




Deux semaines. Cela faisait deux longues semaines qu'elle n'avait pas vu Rich. Ça n'est pas comme si la gamine ne savait pas qu'il avait toujours été de ceux à vagabonder de ci de là, sans jamais se poser. Et elle avait toujours respecté cela. Mais la poupée ne sait pas vraiment si elle pourra endurer ça encore bien longtemps, surtout vu le contexte actuel. Ça la ronge de ne pas savoir ce qu'il fait, où il est. Ça la tue à petit feu. Seule, elle est toute seule l'anglaise. Perdue dans cette guerre sans savoir de quoi demain sera fait. Dès qu'il n'est plus là, elle est sans aucun repère, désorientée, elle perd pied. En si peu de temps, il est devenu son point d'ancrage. Et puis, il y a Dimitri. Dimitri et le message qu'il lui a adressé. Un rendez-vous, sans vraiment savoir ce qu'il va se passer. Une ville moldue comme celle qu'elle habitait auparavant, comme celle où elle riait à pleins poumons avec ses parents et Penelope. Souvenirs d'un passé qui lui manque terriblement. Dans le fond, elle trouve ça stupide la gamine, de se retrouver quelque part alors qu'ils vivent tous ensemble dans cette vieille baraque devenue repère. Alors machinalement, elle enfile une robe fleurie, une des rares qu'elle a pu récupérer après l'attaque. Elle attrape une veste trop large appartenant à Rich. Son odeur vient lui caresser les narines et un sourire se greffe automatiquement sur ses lèvres rosées. Avec ça sur le dos, elle se sent capable de tout affronter, capable de tout révéler à Dimitri. Il le faut, elle n'aime pas porter ce poids et peu en importait les conséquences. Parce que pour une fois, Isla voulait penser à elle. Pour une fois, elle en avait assez de faire passer le bonheur des autres avant le sien. Parce qu'elle savait qu'il se trouvait nul part si ce n'était dans les bras de Rich.
Puis elle transplane la gamine vers le lieu prévu, sa baguette soigneusement rangée dans sa poche, au cas où. Seulement elle espère qu'il n'y aura pas de au cas où, d'attaque. Capuche délicatement posée sur sa chevelure de feu, le bruit de ses talons sur les pavés la trahit. Mais l'ancienne joueuse de quidditch ne veut pas risquer de se faire repérer. Rapidement, elle se retrouve en face du pub choisi par Dimitri. Elle ne peut s'empêcher de penser à ce fameux jour où elle a traîné dans un lieu semblable à celui-là avec Rich. Elle repense à chaque minute, chaque seconde. Lui l'avait attendu devant. Elle soupire avant d'enfin pousser la porte et de repérer le sang-pur accoudé au comptoir. Il ne lui avait pas fallu longtemps, le pub était quasi désert. Elle baisse sa capuche et salut le propriétaire d'un de ses sourires rempli de joie, dont elle seule en a le secret. Puis la poupée vient prendre place à ses côtés.
Un jus d'ananas s'il vous plaît. demande t-elle au barman avant de se tourner vers Dimitri. Tendrement, elle dépose un baiser sur sa joue, en souvenir du passé se dit-elle. Comment vas tu ? La gamine se risque à poser la question fatidique, celle que plus personne ne glisse depuis des mois. Pourtant, elle est sincère, elle espère en retour une réponse honnête de sa part. Elle ne veut pas attaquer tout de suite le vif du sujet en lui demandant la raison de ce rendez-vous. Malgré la distance, malgré la rancœur, Isla reste attachée à lui et lui faire du mal n'est pas son but pour le moment.

@Dimitri Scrimgeour
@Richard Snyder (pour ta curiosité What a Face)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stydiabond.tumblr.com/

PS I Love you | Isla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joli Black Love ...p..6
» [Arrivée] Mauricio Isla
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» True Geek Love
» FOTO LOVE STORY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: all time-turner and owl box :: flashback-