AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 1462
IDENTITY : ASTRA (SANDY)
FACE & CREDITS : DANY LE SANG ; AILAHOZ (AVATAR) ; MYSELF (SIGNA)
MULTINICKS : ALECTO CARROW AND NYMPHADORA LUPIN.

AGE : DIX-SEPT POUR SUREMENT PAS TRÈS LONGTEMPS.
BLOOD STATUS : SANG SOUILLÉ MAIS GRAND BIEN LUI FASSE.
CIVIL STATUS : SEUL AVEC SES PENSÉES NOIRES.
JOB : ETUDIANT A LA RUE, CHERCHEUR D'HORCRUXES.
HOGWARTS HOUSE : GRYFFONDOR.
MAGIC WAND : PLUME DE PHENIX, LE MEME QUE VOLDY COMME ON DIT.
PATRONUS CHARM : UN CERF, À L'IMAGE DE CELUI DE SON PÈRE.
SPECIAL CAPACITY : FOURCHELANG, SURVIVANT AUSSI.
MARAUDER'S MAP : DANS LA NATURE.
POINTS RP : 5218

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : uniquement les dialogues si désiré.
COLOR OF MY LIFE : indianred
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE. Ven 12 Mai - 18:59


Together against the world to save the one we hold dear

Il n’y a plus de vie. Il n’y a plus de lumière. Il n’y a que cette pénombre qui s’étend sur l’asphalte et qui t’empêche d’avancer. Il y a comme deux poids accrochés fermement à tes chevilles, qui abîment ta peau et te fait cracher tes poumons. Tu souffres. Comme une personne à qui ont aurait retiré un membre, comme une personne incomplète, une marionnette démembrée, un pion auquel on aurait retiré des bouts. Tu t’es laissé tomber dans cette folie, un peu singulière, totalement démente qui t’a anesthésié un instant. Mais tu n'as pas pu continuer. T’as lâché le whisky pur feu parce qu’en face de toi, il n’y a que le vide. Le vent s’infiltre trop dans la tente, vient s’heurter délicatement à ta peau pâle. Elle fait courir un frisson et fait dresser tes poils pendant un court moment. Un moment de plus. Quelques secondes perdues dans l’infinité de ta solitude. Tu es seul. Et ça faisait longtemps que ce sentiment de solitude ne t’avait pas emplie. Tu te rends compte, de cette manière, que tu n’as plus jamais été seul. Qu’ils étaient là, buvant tes paroles, croyant au symbole que tu représentais. Mais aujourd’hui, ta plus grande crainte s’avère réelle : ils ne sont plus là. Il n’y a plus que deux chaises vides en face de toi et un coeur à moitié en miettes qui a juste envie d’être arrêté. Déconnecté. D'arrêter, ce sentiment de culpabilité. De broyer, cette évidence d’inutilité. Effacés, les souvenirs de la veille.
Mais tu n'as pas le droit de flancher. Plus le droit de flancher. Parce qu’elle ne l’aurait jamais fait. Elle se serait battu pour toi jusqu’au bout et toi aussi, tu vas te battre pour elle. Parce qu’elle est un morceau de toi, un organe indispensable. Dans son rire sonne le tien et le silence est lourd de son absence. Ta main part toute seule et balance le verre sale qui vient se briser au milieu de ton bordel sans nom. Un bout vient caresser ta peau et t’entaille légèrement. Tu ne poses même pas un regard sur le liquide carmin qui vient tâcher tes vêtements. Tu enfiles la petite veste – qu’elle avait pris la peine d’apporter dans son petit sac en perle – et tu quittes ton habitacle de fortune, les mains dans les poches et la détermination dans les yeux.

Il n’y a plus que toi. Il n’y a plus personne à tes côtés. Tu marches seul, les idées embrumées par tes pensées morbides. Oui, tu as détruit le médaillon. Oui, il a brûlé dans ce feu de démon. Oui, il n’abîme plus ta peau et ta tête. Mais cette fois-ci, c’est ton coeur qui est abîmé. Brûlé par son souvenir et ce sentiment d’impuissance.
La lune éclaire le sentier et tu marches sur la pointe des pieds. Ta cape vient se placer sur tes épaules et tu imagines disparaître entre les arbres. À l’abri des regards, tu te repasses le plan dans ta tête comme tu l’as déjà fait des centaines de fois. Tu tâtes le pan de ta poche pour t’assurer que la fiole est toujours là. Elle y est. Tu remercies intérieurement Hermione d’avoir préparé autant votre périple. Tu sais que le polynectar te sera d’une grande aide, aujourd’hui. Comme il l’a toujours été.

La lisière de la forêt est vaste, mais tu aperçois sa carrure imposante qui t’a souvent intimidé. À présent, il n’y a plus de ça. Il n’y a plus que deux garçons qui essaient de sauver une des personnes les plus importantes de leur vie. Tu laisses ta cape glisser sur tes épaules. Tu laisses les craquements que provoquent tes pas l’alerter de ta présence. Son visage se tourne vers toi. Tu as presque l’impression d’apercevoir de la colère dans ses yeux et, plus profondément de l’inquiétude. Tu dois avoir les mêmes pupilles, toi aussi, mais tu n’as pas de miroir. - Viktor. Tu ne sais plus quoi dire face à lui. Tu étais fou de rage et il a réussi à te calmer. Tu étais atteint de cette fureur singulière qui te rapproche tant du lord qui te dégoûte. Mais il a su trouver les mots et il a su quoi faire pour trouver l’endroit où ils devaient se rendre, l’endroit où elle était retenue prisonnière. Il te tend un petit écrin, pas plus gros que celui d’une bague. À l’intérieur se trouve la mèche de cheveux qui te permettra de pénétrer dans la fosse aux serpents. Dans la demeure des vipères. Les greengrass.
Tu ajoutes le sombre cheveu à la potion et tu l’avales d’une traite. Tu ne fait même pas attention au goût infâme. Tu l’imagines seulement dans le noir. - Merci, Viktor. Je ne saurai comment te rendre la pareille. Ce que tu as fait pour Hermione… va lui sauver la vie. Je l'espère. Tu laisses tes yeux parcourir la forêt. Tu lui tends ton bras. - Alors… transplanons.


Dernière édition par Harry Potter le Mar 20 Juin - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 966
IDENTITY : divalex.
FACE & CREDITS : jaad, adl.
MULTINICKS : luna, blaise, kyeon, steve, darcy, toma.

AGE : twenty-one years old.
BLOOD STATUS : halfblood.
CIVIL STATUS : young and in love.
JOB : world class seeker.
HOGWARTS HOUSE : durmstrang.
MAGIC WAND : hornbeam, dragon heartstring.
MARAUDER'S MAP : where he belongs.
POINTS RP : 2227

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : YES.
COLOR OF MY LIFE : CRIMSON DUH.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE. Mar 30 Mai - 2:55

C'est en serrant son cou si fragile entre mes doigts que je me rappelle à quel point la vie ne tient pas à grand chose. Il suffit que j'ajoute un peu de pression dans ma poigne pour sentir le sang cesser de circuler dans sa jugulaire, pour entendre le craquement dangereux et grandissant de sa nuque. Il suffit d'être un peu plus brusque pour qu'il tombe raide mort à mes pieds, mais ce n'est pas ce que je veux. Ce n'est pas ce que nous voulons. Nous voulons sauver des vies, pas en prendre, nous voulons arranger les choses, pas les empirer. Je ne le tuerai pas, alors que je pourrais. Je ne le tuerai pas pour la simple et bonne raison que je ne lui donnerai pas l'honneur de me sâlir les mains. Et pourtant, je sais que les siennes sont crasseuses, je sais que les siennes n'ont plus rien d'innocent. Combien de cous a-t-il serrés contre ses paumes ? Combien de vies n'a-t-il pas épargnées ? Pourtant je lui laisserai la vie sauve. Je ne lui ferai pas plus de mal. Je dois me retenir de lui arracher la colonne vertébrale avec les dents alors que tous mes sens sont contre moi. Tout me pousse à le faire dans l'instant, à lui couper le souffle une bonne fois pour toute. Lui qui a pris le mien. Ou aidé à le prendre, qu'importe. Il m'a pris l'air qui m'aidait à tenir. Il m'a pris l'Hermione à laquelle je tiens tant. Je pourrais lui faire pousser un dernier soupir, si je le voulais vraiment. 

Son regard ne peut éviter le mien. Il sait qu'il ne retrouvera pas l'ascendant. Il aura beau se débattre, je reste ferme, muscles ciselés, sourcils froncés, molaires serrées. J'ai l'arcade qui saigne à cause de cette pinte qu'il m'a éclaté à la figure, mais il est beaucoup plus amoché que moi. Un combat sans baguettes, un combat d'hommes, de vrais, comme on dirait chez moi. Comme le dirait mon père. Mes jointures ont la couleur de ses hématomes. Et plus il bouge, plus il gémit. Alors il cesse de s'agiter, capitule. N'arrive pas, pendant un bref instant, à tenir debout. Le temps de remplir ses poumons et de reprendre une respiration à peu près normale. Mais elle restera haletante, car il panique, le Marcus, face à moi. Son vieil ami qui a maintenant laissé la trace de ses doigts autour de son cou et de ses poings le long de ses côtes et de ses joues. Nous entretenions des relations cordiales, avant qu'ils ne tombent définitivement du mauvais côté du balai. Il aurait pu faire carrière, mais voilà que je le retrouve dans un bar miteux, où il se laisse aller bien souvent. J'ai eu ce renseignement grâce à des amis que nous avions en commun. L'Archipel des grands sportifs. Je l'ai retrouvé et il ne me reste donc qu'une étape pour la retrouver elle : le faire parler. Il suffoque encore, mais ça ne devrait tarder. Il finira par dire ce qu'il faut s'il ne veut pas voir ce qui sommeille chez les Krum depuis des générations. Le sang des Berserkers, ces guerriers-fauves du Grand Nord, longe mes veines, est pompé par mon cœur.

Il parle, me révèle tout ce qu'il y a à savoir sur la cachette des Greengrass avec qui il a collaboré. Sur l'endroit où elle est gardée prisonnière et les sorts qui la protège. Il sait qu'il n'a plus rien à perdre. Qu'un seul faux pas de plus et il se retrouve égorgé par les siens ou étranglé par mes mains. Je le saisis par les cheveux et lui fait lever le menton pour me regarder droit dans les yeux. - Ne t'avise plus jamais de retoucher un seul cheveu d'Hermione ou de qui que ce soit dans son entourage, tu m'as bien entendu ? Il se terre dans le silence. Je lui fouille les poches à la recherche de son paquet de cigarettes que j'avais senti plus tôt en l'attrapant par la veste. Je m'en prends une et je réarrange un peu ses habits, ses mèches, - Et pour tout ça, je sais que je peux compter sur ta discrétion. C'est plus un ordre qu'une affirmation. Il a intérêt à faire profil bas, s'il ne veut pas que je l'achève, la prochaine fois. Je finis par coincer la cigarette entre mes lèvres avant de chercher ma baguette à l'arrière de mon jean, soutenue en diagonale par ma ceinture, et de lui tourner le dos. Autour du bâton, j'attache quelques cheveux que je lui ai pris sur la tête. Puis je fais chauffer le bout de la baguette pour allumer la clope. Je la remets où elle était, crache un nuage de fumée,

et je transplane. Vers Harry, vers cet ancien rival devenu allié. Plus fidèle allié. Plus important allié. Avec lui à mes côtés, je ne peux jamais baisser les bras. C'est peut-être pour ça, qu'il est l'élu. C'est l'enfant-phare, celui qui empêche les navires de couler, celui aussi qui mène la cadence. Transplaner en fumant n'a jamais été bon, mais ça me permet de me sentir en vie. Je tousse dans le pli de mon coude en arrivant, avant de reprendre une bouffée. Je retrouve Potter, lui fait part de la suite du plan, puis ses mots me percutent. Je ne sais pas quoi lui répondre. Il est vrai que j'aurais fait n'importe quoi pour retrouver Hermione et la sauver, alors je le souhaite avec lui, de la revoir saine et sauve, et de la ramener près de nous. Près de moi.

Transplanons, alors,
Encore
.



— you're more than the brightest witch, you're the brightest star. the one and only that will shine forever, even in the darkest nights of my life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 570
IDENTITY : solaris. (cam).
FACE & CREDITS : dear watson. (timeless)
MULTINICKS : le fanatique à l'air froid. (feliks)

AGE : dix-sept, l'âge de rimbaud.
BLOOD STATUS : mudblood.
CIVIL STATUS : elle se croyait indomptable cette lionne, elle se trompait.
JOB : survivante.
HOGWARTS HOUSE : lions écarlates.
MAGIC WAND : bois de vigne, ventricule de dragon, vingt-sept centimètres.
PATRONUS CHARM : une loutre, maligne, curieuse, quasi taquine.
MARAUDER'S MAP : en fuite.
POINTS RP : 1143

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui, mais uniquement les dialogues si tu veux.
COLOR OF MY LIFE : #cc6666
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE. Mar 20 Juin - 22:58

Elle est immonde, la rose du bal. Ses pétales sont éparpillés tout autour d’elle, à même le sol. C’est une rose sans épine qui resplendissait jadis, avait charmé le plus beau parti de tout le tournois, la plus belle du jardin qui ne voulait pas qu’on la cueille. Elle avait finir par éclore envers et contre tous, révélant une beauté plus si discrète et pourtant tout en retenue, dans sa sublime robe couleur dragée. Elle est immonde pourtant. Ses épines pourrissent sous ses os cassés et ses forces l’abandonnent sous la pâleur de sa peau qui n’est plus laiteuse mais cadavérique, privée de lumière depuis trop longtemps. L’espoir lutte en son petit coeur écartelé donc le sang gâte la bouche. Si elle mourrait maintenant, elle mourrait laide, faible et terrifiée. Cette pensée nourrit encore d’avantage son angoisse mais les forces lui manquent pour trembler et elle tousse un peu en sanglotant silencieusement. Elle est triste la rose, sans couleur ni splendeur, c’est une mauvaise herbe seulement, gémissant seule au fond d’une cellule.



Elle a honte de ses propres sanglots qui lui échappent toujours et dont elle se rend compte trop tard. Elle a longtemps tourné en rond en espérant les calmer mais désormais ses jambes lui font trop mal pour qu’elle puisse se relever. Elle a provoqué la bête mais le combat ne fut pas loyal. Elle sait qu’elle ne va pas mourir et c’est peut-être ce qui devrait l’inquiéter. Granger livrée aux mangemorts, torturée à mort. Elle ne peut rien dire, elle n’a jamais rien dit. Mais si même Ron a fini par parler, causerait-elle à son tour la perte de son meilleur ami ? Elle ne pouvait s’y résoudre. C’était peut-être ce qui l’inquiétait le plus. S’éteindre seule, dans le noir, laisser l’histoire se terminer ainsi. Elle qui rêvait grand, elle qui visait plus haut encore que les étoiles. Mourir dans le noir, sans même les astres pour apaiser ses souffrances.



Pourtant elle espère encore, c’est plus fort qu’elle. C’est un sentiment noble, le seul qu’a pu conserver la malédiction envoyée par les dieux grecs. Hermione est Pandore ce jour là et elle s’accroche encore à cette boîte trop vide où ne réside plus que l’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE.

Revenir en haut Aller en bas

DEMONS WILL NOT WIN / VIKTOR;DAPHNE;ASTORIA;HERMIONE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DEMONS CYCLES
» Bon voyage ma ptite Hermione... :'(
» L'amour d'Hermione
» Hermione
» Visite de l' HERMIONE à Rochefort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: all time-turner and owl box :: flashback-