AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

tc / hello december,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 765
FACE & CREDITS : mdj by clunnis.
MULTINICKS : compte unique.

MARAUDER'S MAP : là et n'importe où.
POINTS RP : 1962

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : oui.
COLOR OF MY LIFE : merci d'indiquer ici la couleur dans laquelle vous écrivez les dialogues de vos personnages.
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: tc / hello december, Jeu 29 Juin - 20:43


do they know it's christmas ?

❄❄❄
Les enfants sont alignés dans la neige, formant deux rangs, les plus grands derrière, les plus petits devant. Ils tiennent dans leurs mains gantées de laine des livrets où sont inscrites les paroles de leurs chansons. La chorale est guidée par un vieux sorcier au dos courbé et à la barbe poivre et sel tressée. Les premières notes s'élèvent quand tombent les premiers flocons. Certains passants s'arrêtent pour entendre et contempler les deux mélodies qui se jouent.

Raindrops on roses and whiskers on kittens, bright copper kettles and warm woolen mittens, brown paper packages tied up with strings : these are a few of my favorite things ! La neige, lentement, recouvre le sol de blanc. Recouvre le rouge qui a pu y couler sous la Terreur. On oublie les grands maux qui se recouvrent de ce manteau opalin. On pense à autre chose.

Cream colored ponies and crisp apple strudels, door bells and sleigh bells and schnitzel with noodles, wild geese that fly with the moon on their wings : these are a few of my favorite things ! Les stands qui se tiennent tout le long de l'allée ne ferment pas, au contraire, les curieux commencent à s'y pointer. Quelle folie d'installer en des temps pareils un marché de Noël ! Des jeux et des friandises sont proposés aux riverains qui n'ont plus à craindre de s'attrouper en si grand nombre, depuis que le plus grand mage noir de tous les temps n'a plus fait parler de lui. Trois mois de silence qui se rompent ce soir avec le son des clochettes à l'entrée des bars et des carillons qu'une silhouette encapuchonnée fait retentir dans la rue.

Girls in white dresses with blue satin sashes, snowflakes that stay on my nose and eyelashes, silver white winters that melt into Springs, these are a few of my favorite things... Elle distribue des tracts sur lesquels figurent le nom d'une attraction. Cinq cibles sont à viser avec une baguette mise à disposition. Elle ne permet qu'un seul sort, une gerbe de feu. Celui qui arrive à viser le centre de la cible obtient une récompense. Mais dès qu'elle est touchée, le jeu se corse, les cibles se mettent à bouger par magie et le challenge est plus grand. On peut s'y mettre à plusieurs, mais il n'y a qu'une baguette. Autrement dit, les roulements sont autorisés, à n'importe quel moment. Le stand qui propose cette activité semble attirer de plus en plus de monde.

When the dog bites, when the bee stings, when I'm feeling sad,
On oublie, oui. On ne pense plus aux atroces événements des derniers mois. C'est Noël demain. C'est Noël demain. On ne pense plus à la valeur du sang ou au poids de nos armes, au poids de nos larmes. On ne pense qu'aux flocons qui tourbillonnent du ciel à la terre. I simply remember my favorite things,
On ne pense qu'aux pommes qu'on recouvre de caramel, qu'aux bières qu'on aromatise de miel. Et à ces jeux qui divertissent,

And then I don't feel
so bad...


informations : tous sont conviés aux festivités qui s'installent doucement au chemin de traverse, l'après-midi du 24 décembre. à ciel ouvert, le marché s'étend tout le long de l'allée. au début hésitants, les gens se montrent de plus en plus. ils ne veulent pas se laisser manger par la peur encore longtemps, pas un si beau jour. il neige, on rit, et un stand attire plus de gens que les autres. le jeu de la cible. il y a cinq cibles. si vous voulez jouer, il faut vous inscrire auprès d'un des animateurs du stand, postés chacun près d'une cible, dans votre premier post. vous pouvez vous inscrire en groupe, mais une seule personne aura accès à la baguette. l'usage de sa propre baguette est interdite. derrière une ligne rouge tracée au sol qui se recouvre petit à petit de neige, vous devrez viser le mieux possible d'abord immobile, puis mouvante. pour se faire, il faudra lancer DEUX FOIS le dé feu ! et espérer faire un double. tout double est égal à un jet en plein cœur de la cible. si vous obtenez un double dès votre premier essai, la cible ne se met pas à bouger. pour tous jets dont les deux dès valent plus de 3 sans faire un double, la cible est touchée, mais se met à bouger. il faut donc changer de dé car le jeu se corse. il vous faudra alors vous équiper du dé unique brasier ! et de le lancer UNE SEULE FOIS. si vous parvenez à faire un 1, la cible est détruite. un mini rp vous sera demandé entre chaque jet, mais tout tout tout petit, quelques phrases à peine, pour simplement statuer votre évolution. une surprise apparaîtra quand toutes les cibles seront abattues. bonne chance !
© VIPERA EVANESCA 2017



compte pnj, ne pas mp merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3600

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: Re: tc / hello december, Lun 3 Juil - 1:44

C'est noël. Ils oublieraient presque de se cacher. Les flocons s'envolent au-dessus des enfants qui rient. L'atmosphère au-dessus d'eux est incroyablement légère. Il suffit d'entendre un chant festif pour oublier le combat qui se déroule loin de ce petit monde apaisé. Dans l'univers de ceux qui aiment leur vie, il n'y a que ce bonheur qui flotte. Ca ne parait pas normal. Il n'y a pas jeunes filles qui crient, il n'y a pas torture, il n'y a pas sang et lui, ça lui manquera toujours. Il a toujours ce besoin d'imposer le mal absolu. Alors, il se contente de se concentrer sur celle qui est à ses côtés. Plus il l'aime, plus il la pervertit à ses ténèbres, il se satisfait de ce qu'elle devient l'horrible enfant. Dans l'atmosphère de fête, il oublierait presque qu’appeler une femme petite soeur avant d'en embrasser les lèvres possède quelque chose de malsain. Péché divin. L'époque est miroir de l'humeur courante d'Adonis, il se sent comme un enfant libre, libre de toucher à ce qu'il veut, de la toucher quand même admirer devrait déjà être trop. Les deux incestueux passent devant les différents stands. Il oublierait presque de se cacher quand il l'observe croquer dans une friandise, quand un bisou vient se cogner sur la joue de la jeune fille (à moins que ce soit dans son cou, il croit que même dans la neige il serait capable de souiller son corps). Depuis que leur père est mort, il se sent plus puissant que jamais, et plus libre que jamais de la désirer Pourtant, il ne frôle pas encore ses lèvres mais difficile d'imaginer qu'il puisse tenir éternellement. Ils ressemblent de moins en moins à des frère et soeur. Un inconnu verrait en eux peut-être un couple qui profite dans les rires des festivités hivernales. Mais dans les jours prochains, ils s'amuseront à faire saigner des âmes innocentes. Elle devient dangereuse Pansy, il la découvre dangereuse. Il se découvre une fascination pour la Pansy sauvage. Ses phalanges empoignent le poignet de la jeune fille pour l'entrainer lentement vers un stand où sont alignés plusieurs baguettes, puis cibles. Ses doigts glissent dans le bas du dos de sa soeur. « Tu n'as pas envie d'essayer? Ca a l'air amusant. » Les premiers papillons qu'elle a fait agiter dans le ventre de son frère étaient face au visage enfantin d'une lolita coquine. Il croyait qu'il ne l'aimerait jamais qu'ainsi, il avait peur qu'elle commence à grandir. Mais finalement elle grandit mieux que ce qu'il n'aurait pu l'imaginer. Quand la baguette à la main, elle semble prête à faire des ravages, même s'il ne s'agit que de cibles inhumaines, le feu qui l'anime sait exciter son amant. « Je te regarderai d'ici. » Les lippes du pervers se relèvent bien haut. Oh oui, vas-y jolie nymphette. Sois sauvage. Brûle. Détruis. Même entre ses sphères de jeux, tu restes le monstre que j'ai crée.



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

tc / hello december,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 02/12/2010: 5000m indoor à Liévin (59)
» Grandes marées 6 déc. 2010 - de Rimouski à Matane
» 2011 - [Fisker] Karma
» A NE PAS RATEZ: TOP GEAR 28 décembre 2011. CE SOIIIIIIIRR!
» [Spoilers] Superstars du 26/12/2013.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: the great london and away :: diagon alley-