AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(A1) Une valse ça s'entend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (A1) Une valse ça s'entend. Dim 15 Mai - 10:21


it's time to dance with the darkness

elle passe alors la porte, la claque derrière elle est soupire. elle prend le temps de s'asseoir avant de regarder dehors. elle trône là si belle si fébrile l'observant du coin de l'œil, comme touché par sa lueur elle ferme alors les yeux. elle l'entend alors doucement comme dans un souffle singulier, assise là elle perd doucement pied se relève et se met doucement à chavirer Au premier temps de la valse elle tourne frivole et s'abandonne, comme poussé vers l'interdit, l'entendant murmurer au loin. douce caresse inutile qui pourtant lui fait le plus grand bien, comme touché par l'interdit elle tourne encore et encore. prise dans un flot impétueux, tournant sur elle même sous cette douce voix, une mélodie qui la pousse vers les cieux là oùelle se sentirait tellement mieux. elle tourne encore sur elle même ses cheveux dansant autour d'elle, ce doue tempo qui la submerge qui la fait chavirer de chaque côté dans un flot de pas incontrôlé. elle tourne et elle tourne sans savoir réellement pourquoi, cette petite voix résonnant dans sa tête lui disant alors de danser. elle passe par toutes les pièces sans jamais se regarder, elle dansait sans réfléchir et sans y penser. Je suis seul, mais je t'aperçois elle trouve sa lueur, la regardant danser. elle est belle et pleine, lumineuse et intemporelle, la surveillant de ses yeux d'enfants la poussant doucement à se taire. elle l'écoute et l'approuve tournoyant sur elle-même, comme si un flot allait alors s'abattre sur elle ! mais, le sourire aux lèvres, elle tourne et danse sans cesse, poussé par cette force, inhumaine et sereine ! elle fait un pas après l'autre doucement, valsant entre la poussière volant autour d'elle. elle rigole, hystérie incontrôlé, pas après pas, valsant sur la mesure. un pas après l'autre. Me murmure murmure tout bas dans sa tête des mots qu'elle connait déjà qu'elle n'apprécie pas, pourtant elle les écoutes et elle valse sur les verbes et les accords qui résonnent dans sa tête elle rigole elle sourie elle tourne sur elle encore et encore comme si tout cela était naturel. folie si douce si tragique qu'elle touche du doigt en écoutant cette petite voie. elle résonne et valse temps par temps la faisant avancer vers l'inconnue. douce symphonie qui résonne en elle qui la fait chavirer à chaque fois qu'elle tourbillonne ! plaisir secret, hystérie cachée elle rigole à la lune tel une enfant gâtée ! elle s'avance sautille recule, ce calme trouvant alors ce tiroir-là prêt d'elle, elle l'ouvre le sourire aux lèvres, lame aiguisé reflétant la lune mère de toute beauté ! elle sourie elle tourne la lame contre elle, partenaire singulier qui lui donne pourtant tant de bonté ! elle rigole elle accélère le pas elle tourne et tourne lame contre elle ! On est deux, tu es dans mes bras elle vacille, rigole sourie, mère de sa folie l'observant haut dans le ciel, satisfaite de voir son enfant sombrer dans ses bras si malsain d'un plaisir secret ! elle sourit de la voir si heureuse, tombant dans les méandres d'un plaisir coupable, et pourtant elle valse à cette idée qu'elle se perd doucement dans un monde dangereux ! et elle tourne encore et encore sur les mesures des battements d'une musique sourde qui résonne en elle comme les pauvres battements de son cœur qui s'accélère. tout semble pourtant si fluide, elle tourne avance, danse sous la lueur de la lune, petite poupée qui écoute les dire de son maître à pensée ! elle tourne l'arme contre elle la faisant tourner prêt de ses doigts attendant le moment demandé, mais pour le moment C'est beaucoup plus troublant d'attendre, de résister à cette douce tentation qu'on lui a infligée ! elle continue de valser entre les murs délabrés, entre la poussière qui vole déposant sur elle comme un voile comme une robe. elle se croit si loin, dansant entre les planètes dans les étoiles, elle rigole hystérie profonde, maladie presque mentale qui la consume, qui la brûle ! elle tourne encore un moment de long moment, faisant chaque pas de cette valse funèbre qui mènera à sa perte Il y a toi, y a l'amour et y a moi belle histoire qui ne s'arrête plus, elle l'entend en elle, des battements, elle se doit de le faire, encore une fois, perdre la tête ! elle s'avance alors d'un pas volant vers la table où se trouve sa baguette, elle la prend et lève la tête. elle la regarde et elle sourit de sa hauteur elle lui dit alors va y ! c'est ainsi le moment, dans le souffle de cette valse elle prend alors les commandes, elle fredonne alors la mesure c'est elle alors qui chante. elle ne tourne plus, c'est la pièce alors qui valse autour d'elle, devenue alors la reine de cette piste poussiéreuse, elle prend la décision de rompre alors le bal d'arrêter de danser et de ne plus valser. la valse s'accélère en elle, les battements de son cœur s'y perd et doucement alors que les paroles se taisent elle laisse la lame trouver les pas dans sa peau, pour valser à nouveau. Lalala la lalala
Revenir en haut Aller en bas

(A1) Une valse ça s'entend.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (dept 70) VALSE Trait comtoise sauvé par aladin (eric) (2009)
» Valse des Vounes, TF et Audmoreau (Octobre 2011)
» Valse, quels sont vos codes?
» La valse des entraineurs de la Berrichonne !!!
» la musique qu'on entend ......... TROP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-