AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(animation two) narcisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
SPELLS : 6119
IDENTITY : VINYLES IDYLLES (LAURA)
FACE & CREDITS : RAMI (vava by balaclabidule, gif by queen bé, awards by amr)
MULTINICKS : ELEONOR, PERCEVAL, MARIETTA, ERNIE, MORGAN.

AGE : VINGT-SEPT TÉNÈBRES.
BLOOD STATUS : PLUS QUE PUR.
CIVIL STATUS : VEUF, EPOUX SECRET DE SA SOEUR.
JOB : DIRECTEUR DE GRINGOTT'S, SUITE A LA MORT DE SON PERE.
HOGWARTS HOUSE : SERPENT.
MAGIC WAND : BOIS DE CORNOUILLER, ÉCAILLE DE SIRÈNE, VINGT-NEUF CENTIMÈTRES.
PATRONUS CHARM : AUCUN.
SPECIAL CAPACITY : OCCLUMENS.
MARAUDER'S MAP : MANOIR PARKINSON.
POINTS RP : 3634

LA MALLE DU SORCIER
RP BILINGUE : les dialogues.
COLOR OF MY LIFE : darkseagreen
INTO THE MAGIC BAG AGO :

MessageSujet: (animation two) narcisse Ven 10 Juin - 22:04


narcissism. inordinate fascination with oneself; excessive self-love; vanity.




you love no one.

Roi du monde, il n'aime que lui. Lui et personne d'autres. L'aimé qui n'aime pas, pas vraiment. Tu es si beau qu'on lui répète, qu'on lui chante, qu'on lui conte. Beauté qu'il entend, qu'il ne voit mais qu'il accepte à travers le chant des baisers, la danse des corps. Sourire du narcissique au coin des lèvres, la beauté à son paroxysme. Mais le coeur froid, si froid. Le coeur qui ne connait que l'amour pour soit, pas celui destiné à autrui. Le coeur qui rejette la nymphe, qui ne veut pas l'aimer, qui repousse l'amour qu'il devrait accepter, ressentir, n'est-ce pas ce qu'on lui demande. De l'aimer, elle. Une beauté qui ne lui est pas suffisante, une nymphe qu'il ne désire pas appeler épouse; je ne l'aime pas qu'il aimerait leur faire savoir, je n'aime personne et c'est bien mieux comme ça. Tu es si beau qu'ils répètent, tu règnes au sanctuaire de nos draps et pourtant, malgré toi, malgré ta beauté, tu n'aimes que toi. Narcissique personnage rejetant l'amour de ceux qui veulent l'aimer, l'aider, lui promettre d'être toujours là pour l'assister mais il ne sait que les rejeter, que la rejeter; jolie nymphe qui ne sait pas faire écho dans son âme, qui n'a pas su réveiller un coeur, qui n'a pas su sauver l'ombre narcissique de ses démons. Oh, laisse-moi t'aimer, ou au moins t'aider. Comment disait-elle? Brûlons des villages ensemble, mon narcissique Adonis. Un rêve auquel s'accroche la future mère, elle ne comprend pas, elle n'a jamais compris, il ne la veut pas, il ne veut pas de cette chose qui grandit en elle, il n'y a pas assez de place dans cette chose qui bat dans sa poitrine; son coeur comme ils disent. Son coeur. Mais avoir un coeur signifierait-il aimer. Aimer ne fait pas partie de la beauté de son corps, aimer lui fait perdre sa beauté. Il a essayé d'aimer. Quelques efforts, peu d’efforts, efforts vains. Puis, plus aucun effort. D'abord, il supporta. Il fit semblant d'aimer, il eut les sourires tendres, la main prenant celle qu'il aurait du savoir aimer, les doux baisers, des baisers plus passionnés. Si bon acteur de l'amour, si bon qu'il espéra se convaincre qu'il puisse l'aimer. Amour dérisoire, amour inexistant, amour qui n'était qu'un rêve sordide, amour qu'il était lassé de jouer, amour qui le lassait de son écho. Ensuite, il la rejeta, assumant cette incapacité d'aimer. Du moins, cette incapacité à aimer autrui. Seulement des femmes dont ils se jouaient, donc ils s'ennuyaient; il jouait avec ce mot amour sans parvenir à en comprendre toute la complexité. Oublie ce mot amour, tu te suffis à toi-même. Lui seul est digne de son amour, de sa beauté.


you love no one.
the only one you love is yourself.


Beauté narcissique. Beauté dangereuse. Beauté brûlante. Beauté qui tue. Beauté qui ruine des vies. Beauté d'un monstre narcissique. La beauté qui n'aime rien, la beauté qui a fini d'être belle. La beauté qui veut s'amuser d'un nouveau jeu pervers, qui veut s'amuser à devenir laideur. Belle laideur qui étouffe l'humanité. Belle laideur qui étouffe les cris. Les cris qui devraient raisonner encore et encore dans ses oreilles sourdes. Les cris, les pleurs, les supplications, il n'entend rien. Absolument rien. Tu es beau, si beau qu'on lui a dit, il n'a vu sa beauté qu'à travers leurs yeux, sa beauté ne ressemble qu'à une illusion qu'on a pu lui envier, qui fait de lui un être désiré. Et s'il veut se débarrasser de sa beauté. Si sa beauté l'ennuie. S'il veut apprendre à être laid, à être monstrueux. A elle, il lui montrera. La rouquine ne verra pas la beauté, elle ne verra que le manque d'amour dans le coeur de son bourreau narcissique, elle ne verra que son manque de pitié, que sa cruauté, elle ne verra nul beauté car en son âme, en son coeur, il n'y a aucune beauté, la froideur s'et répandue en lui comme une violente maladie, un virus destructeur. Belle froideur disaient-ils mais ils n'ont jamais rien vu, ils ont toujours refusé de voir, de comprendre ce que signifiait la cohabitation de la beauté et la froideur, de comprendre qu'un jour l'un prendrait le pas sur l'autre, l'un tenterait d'assassiner l'autre, de le jeter. Et il y a les cris, les phalanges couvertes de sang, le coeur froid, l'amour d'autrui qui n'existe toujours pas. La froideur prend le pas sur la beauté, elle le dirige. Belle froideur, tu es si glaciale. Te diraient-ils toujours beaux? Chercherait-on encore à atteindre l'écho de ton coeur, à faire naître l'amour en ton âme? Ou finirait-on par comprendre que certaines luttes sont désespérées, que tu n'aimeras jamais. Cas désespéré, assoiffé de ta beauté sans amour. Tu dois être l'ami des dieux pour qu'ils t'aient fait don de cette beauté rare, de cette douceur dans le regard, de ce sourire qui les fait toutes tomber. Tu dois être l'ennemi des dieux pour qu'ils t'aient offert le droit à l'affection mais pas à l'amour, pour que tu ne puisses pas en adorer un autre que toi, pour ne pas sentir le besoin pour un autre, le besoin de vivre ensemble, pour ne pas sentir tes poumons se vider de leur air en l'absence d'amour. Et si ça s'était arrivé. Et si tu avais goutté la saveur des lettres amour pour en être finalement privé, si l'on t'avait puni de votre chaleur pour que tu n'es plus que ta froideur. Si tu avais su aimer autre que toi et que tu l'avais perdu.


you love no one.
except her.


Le silence, le vide écrasant de son absence qui a été comblé de la pire manière. Il n'entend plus que les cris de son horrible âme. Les cris, les pleurs et les supplices de son âme. Gosse assoiffé. Assoiffé de quoi? Il y a eu la soif de sang, la soif de connaître un nouveau oxygène pénétrer en ses poumons, la soif d'une nouvelle violence, d'une nouvelle horreur, la soif d'une renaissance, de rencontrer une beauté pure. Il connait une autre soif, la soif d'un amour, la soif d'aimer et de se sentir aimé, la soif maladive des sentiments qui lui semblera toujours étrangère, anormale à satisfaire. Il s'échappe, Adonis, il s’échappe de sa proie, du corps souillé, il veut échapper à la froideur qui viole son âme. Les genoux de la beauté narcissique qui rencontrent la pelouse, il s'interroge sur la beauté du monstre qui l'habite, sur l'affreuse honte qu'il ressent à peine, sur la propre souillure de son corps qui lui semblaient nécessaires; puis il y a ses yeux narcissiques qui, dans le lac de Poudlard rencontrent le beau reflet.
Et il en tombe amoureux.
Les je t'aime entre leurs lèvres ne sont plus qu'un rêve déroutant, douloureux. Il rêve de rencontrer de nouveau sa beauté, de se perdre dans les méandres de leurs corps, dans les souvenirs de leur enfance. Souvenirs heureux, enfance oubliée, paradis perdu. Berceuses, gamins qui courent main dans la main, étreinte fraternelle et le reste qui a disparu. Morte trop jeune. Narcissisme d'une soeur qui a été emprunté par son frère. Narcissisme que leurs beautés semblables ont partagé, puis qui n'appartient plus qu'au frère. Son reflet qui le tue. Quel reflet? Le sien ou celui d'une soeur tant aimée, maintenant disparue? Son reflet qui le tue.

she left you.
a long time ago.
without her
you're dead inside.



( Underneath it all, we're just savages hidden behind shirts, ties and marriages. how could we expect anything at all? we're just animals, still learning how to crawl. we live, we die. we steal, we kill, we lie, just like animals. but with far less grace. we laugh, we cry like babies in the night ) marina diamandis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(animation two) narcisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Les diverses techniques d'animation des leurres durs"
» Animation d'un Twist.
» Jigs : Quelle animation ?
» Animation Décathlon / Oxylane
» Quelle animation pour un swimbait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-