AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(A2) scars we carry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (A2) scars we carry Mar 21 Juin - 21:53

scars we carry

Le lion rêva un jour d’être roi.
En avait-il vraiment l’étoffe ? Non. Il n’avait qu’été ombre parmi la lumière de ses frères, une force solitaire, qui n’ose pas vraiment dire un mot. Le silence, oui. Il s’était forcé à se taire, voyant que tous prenait la place à l’avant-scène. Après tout, un lion qui se respecte rêverait un jour d’être roi. Et ils l’étaient devenus. Avait pris toute la place. Non pas que Remus ne leur reproche. Ils étaient grands puissants. Comme de dignes fils ainés. Alors que lui, n’était qu’un bon deuxième. Un moins que rien. Souillé, dépouillé, serviteur de leurs âmes. Il ne s’en plaignait pas. Il avait de la chance qu’il le considère comme un ami. Ou du moins, le tolère. Car qui voudrait d’un monstre comme ami ? Qui voudrait de lui comme ami ? Eux. Oui, eux ils étaient différents, eux ne le voyait pas comme le monstre qu’il était. Ils étaient de bons rois, de bons frères. Mais seul roi unique arrivera un jour à gouverner. Jalousie, rêve unique, ils se firent la guerre, mais tous perdirent au final.
James, ce bon vieux Prongs aura donné sa vie à son fils, se battant pour ses idéaux, pour ce qu’il croyait juste, mais surtout contre ce qu’il croyait injuste. Jusqu’à la fin, il aurait été un brave lion, plus courageux que fier. L’abandon ne lui étant pas un mot familier, il s’est battu. Puis vint son dernier souffle, long, si long, avant de laisser la mort l’approcher. Pourtant, on se souviendra de lui comme un héros. Celui qui aura donné sa vie pour une cause qui lui tenait à cœur, celui qui aura donné sa vie pour la chair de sa chair, le sang de son sang. Pour Harry, qui était bien trop jeune pour comprendre ce qui se passait. Puis Peter, à le petit Wormtail. Il n’aura pas laissé sa place non plus. Mort au côté d’un ami, il l’aura soutenu prouvant ainsi sa détermination et sa fidélité à ceux qui lui sont chers. Il aura disparu, réduit en poussière, pour ne laisser qu’un doigt en signe de son passage. Mais on peut dire qu’il n’a jamais laissé tomber. Et qu’il aurait mérité plus de temps, une plus longue vie. Tout au moins, on pourra dire qu’il n’est pas mort en vain. Et Sirius, ce traite de Padfoot. C’était lui, oui tout était de sa faute. Il avait trahi James et Lily, mais il s’était trahi lui-même. Il méritait son sort, il méritait de pourrir à Azkaban pour ce qu’il avait fait à ses amis, à ceux dont il prétendait être frère. Il avait voulu être roi, mais la couronne lui avait filé entre les doigts. Et alors qu’il tentait de la retrouver, il fut arrêté et enfermé. C’était lui l’assassin, c’était lui qui avait conduit le seigneur des ténèbres à la porte des Potter.
Pourtant, Remus savait que ce n’était pas Sirius qui était en cause. C’était lui. Lui seul était responsable de ce qui était arrivé à ses amis. Par un simple moment de faiblesse, il a détruit toutes ses vies. Toute sa vie. Car il rêvait. Il rêvait qu’on le remarque, il rêvait d’être James, Sirius ou même Peter. Car tous étaient bons, car ils n’étaient pas des monstres comme il pouvait l’être. Il convoitait par ses rêves, voulait ce qu’il ne méritait même pas d’avoir. Alors que Remus savait que les rêves animent, que les rêves mènent à la vengeance. Alors inconsciemment, tout cela était de sa faute, car il l’avait souhaité. Inconsciemment il avait voulu se venger, leur offrir la mort. Alors qu’il prétendait se battre contre les forces du mal, il s’était défilé, n’avait pas su protéger ses frères de ce triste sort. Et à ce moment-là, il savait qu’il était bien pire que Sirius. Car tous deux désiraient le pouvoir, mais contrairement à Sirius, il avait été lâche. Il n’avait pas avoué ce qu’il ressentait. Et il les avait tous tués. Sans pitié, mais non pas sans remords. Après tout, tous ceux qui auront enlevé une vie le diront, la mort marque. Profondément, et à jamais. Que la victime l’ait mérité ou non, cela à peu d’importance. Le simple geste prouvait cette parcelle de folie. Ce simple geste pouvait détruire une personne.
Il était donc écorché, éraflé, brisé. Il ne parlait pas de toutes ces cicatrices qui parcouraient son corps, non. Il parlait de cette longue marque, bien incrusté dans son âme, qui ne disparaitrait certainement jamais. Et sa vie ne se résumait qu’à cette longue et douloureuse cicatrice qui le définissait pour ce qu’il était vraiment : un esprit vengeur, qui plaida coupable pour ces peines. Un monstre, qui mis à morts ses frères. Un loup qui rêva un jour d’être un lion, fier et courageux, mais qui n’apporte que déception et désolation. Un éternel deuxième, dans toute sa splendeur. Et cette cicatrice et lui ne faisait plus qu’un. Il était Scar.
Revenir en haut Aller en bas

(A2) scars we carry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pole Scars : Les petits bobos des poleuses^^'
» Destockage de boites Scars of Mirrodin
» [Carro/Carry 2006]CR de Twex5
» SAC STARBAITS DELUXE CARRY ALL
» [VDS]Carry all large endura aqua products

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIPERA EVANESCA :: Weasleys' Wizard Wheezes :: animations-